Accueil Conseils et astuces 5 bonnes résolutions pour votre chien à l’occasion de cette nouvelle année

5 bonnes résolutions pour votre chien à l’occasion de cette nouvelle année

2545
2
PARTAGER
5 bonnes résolutions pour votre chien nouvelle année

Nous y sommes, le début d’année a ses lots de vœux réciproques envers des membres de la famille, des amis ou encore des collègues de travail. Mais n’oublions-nous pas un être cher ? Le meilleur ami de l’homme qui lui, n’a pas besoin de formuler de vœux pour avoir une ligne de conduite et un comportement irréprochables, bienveillant et sincère dans tous ces actes, ne mérite-t-il pas que l’on prenne de bonnes résolutions pour son bien-être ? Vous êtes certainement d’accord, alors au cas où, voici quelques idées de bonnes résolutions pour cette nouvelle année en faveur de votre chien :

1. Augmentez son temps de promenade

Nous rappelions les bienfaits de la promenade pour les chiens dans notre article « promener son chien, de l’utilité au plaisir« . En effet, il est fondamental de promener votre chien au delà du « temps » qu’il lui est imparti pour qu’il fasse ses besoins. Les chiens sont des êtres sociaux qui ont besoin de sentir les odeurs de leur congénères et de les côtoyer, ainsi ne vous inquiétez-pas et ne vous impatientez-pas s’il hume chaque lopin d’herbe ; ils ont également besoin de se socialiser et rencontrer ou au minimum croiser des humains, adultes et enfants.

Au delà de l’aspect social et vous vous en doutez bien, les bienfaits de la promenade résident aussi dans l’exercice physique quotidien indispensable pour leur santé et leur longévité. Ainsi pourquoi ne pas rallonger chaque promenade de dix minutes à raison de trois par jour ? Allez, disons cinq minutes par jour et par promenade pour commencer. En général, il nous suffit d’un mois pour transformer une habitude bien ancrée, ce n’est donc pas la mer à boire non ? A raison de trois sorties quotidiennes, votre chien aura le bonheur de bénéficier finalement d’une sortie supplémentaire, et vous aussi !

2. Etre plus à son écoute

être plus à l'écoute de son chien

A première vue cela peut vous sembler être de l’anthropomorphisme. Effectivement, votre chien ne vous parle pas en langage humain ni se comporte de la sorte, mais il vous dit tant de choses de part son langage corporel, ses émotions et ses expressions. Son comportement a radicalement changé ? Demandez-vous s’il n’a pas un problème de santé et ne souffre pas d’une douleur intense. Il vous semble triste, pleure en votre absence ou se lèche les pattes de façon obsessionnelle, demandez-vous si vous lui accordez assez d’attention, qu’il ne s’ennuie pas et que vous n’avez rien manqué dans son éducation.

Vous contentez-vous d’une simple caresse en rentrant exténué du travail pour ensuite l’ignorer durant des heures ? Lui a attendu votre retour toute la journée, parfois huit heures durant… Ce n’est pas d’anthropomorphisme dont je parle mais d’un besoin naturel d’attention et dont chacun doit prendre conscience. Ceci dit, observez quelques minutes d’inattention à son égard lors de votre retour après une période d’absence prolongée, afin que votre chien n’associe pas celui-ci à une récompense à son inquiétude (si tel est le cas évidemment) et donc à son renforcement.

3. Améliorer son alimentation

Alors que nous les humains, prenons conscience pour la plupart du bien-fondé d’une alimentation équilibrée, pourquoi n’en serait-il pas de même pour votre chien ? Une bonne alimentation a bien entendu des répercussions sur la santé et la longévité de tout être vivant. Par exemple, si vous nourrissez votre chien avec des croquettes de premier prix, passez à une gamme premium ! Sachez qu’une alimentation à base de croquettes « premium » ne vous coûtera pas tellement plus chère.

En effet, plus les croquettes seront riches en nutriments essentiels à votre chien, moins vous aurez besoin de quantité. A l’inverse, il faudra beaucoup plus de croquettes premier prix que l’on trouve en grande surface pour tenter de satisfaire ces besoins, en vain. De plus, une carence en aliments peut entraîner des maladies, donc des consultations fréquentes chez le vétérinaire et donc des frais financiers conséquents. L’exemple de la montée en gamme dans les croquettes peut trouver son équivalent dans le passage des croquettes « premium » à la nourriture préparée maison à base d’aliments naturels.

4. S’engager dans une activité physique avec son chien

S'engager dans une activité physique avec son chienNul besoin d’être un sportif aguerri pour entreprendre une activité physique avec son chien. Le simple fait de marcher, à votre rythme et selon votre condition physique, plusieurs dizaine de minutes par jour avec votre chien est un bon début comme nous l’avons vu à la résolution numéro 1 de l’article. La randonnée sera évidement une activité sportive réjouissante et formidable pour votre compagnon à quatre pattes, tant sur le plan physique que mental comme toute activité sportive.

La majorité des sports canins favorisent la complicité maître-chien comme nous l’expliquions dans notre article « 5 sports canins favorisant la complicité maître-chien« . Parmi eux nous retrouvons l’agility, l’obé rythmée, le frisbee canin, le canicross ou encore le canirando et le canivtt. Attention de bien prendre en compte la condition physique de votre chien, son âge et ses éventuelles maladies comme l’arthrose avant d’entreprendre un sport canin. Au moindre doute, demandez l’avis de votre vétérinaire et débutez petit à petit.

5. Lire des livres sur les chiens pour en apprendre encore plus sur son compagnon

Apprendre sur les chiens, que ce soit sur leur comportement, leur éducation ou leur santé, est passionnant et ne peut être que bénéfique pour vous et votre chien. Des très bons ouvrages, accessibles, sont publiés chaque année par des vétérinaires, des comportementalistes canins, des éthologistes et des passionnés. Il ne s’agit pas forcement de lire des mémoires ou des études scientifiques complexes mais de prendre du plaisir à en apprendre toujours plus sur le meilleur ami de l’homme pour vivre en harmonie avec lui, le comprendre pour mieux l’aimer comme le disait Fernand Méry, vétérinaire français reconnu et fervent défenseur des animaux (1897-1983) :

« Les connaitre pour les comprendre, les comprendre pour les aimer, les aimer pour les défendre. »

Et vous, quelles sont les résolutions que vous avez pris en faveur de votre chien pour cette nouvelle année ?

Crédits photos : buzzhayes, frankvilsack, Photos by Kathy

PARTAGER
Fondateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

2 COMMENTAIRES

  1. Voilà ce que j’ai changé pour 2015 pour mes trois fifilles :

    – changement de nourriture (croquettes bio ) : résultat plus de pipi dans le salon car elles buvaient énormément malgré des croquettes achetées chez le véto.
    – elles sont souvent installées sur le canapé pas loin de moi. De temps en temps j’arrête ce que je suis en train de faire et je leurs fais plein de câlins. Les soupirs de bonheur me rendent heureuse.
    – comment elles dorment dans ma chambre je leur installe le soir un matelas à chacune. C’est le bonheur et ….. elles ne viennent plus sur mon lit donc moins de lessive pour mes draps.
    – la promenade : elles ont un grand jardin qui jouxte la foret et çà cavale, çà cavale
    – pour la maman : traitement depuis deux mois car elle avait les pattes arrière qui se raidissaient, elle court beaucoup mieux.
    – et pour finir : traitement à base d’ampoule de propolis pendant un mois.
    Mon mari m’a demandé d’arrêter (en rigolant) car le soir il est obligé de leur ouvrir la porte plusieurs fois pour aller dehors car elles sentent les animaux qui sont près de notre jardin puisque l’on a la chance de vivre près d’une foret. Les voisins ……. on ne connaît pas. Nos voisins : les oiseaux, les lapins etc ….
    Merci pour vos articles qui me font quelquefois beaucoup de peine mais qui me permettent de me rendre compte qu’il existe énormément d’être humains formidables mais discrets et que l’on ne remarque pas. Quant aux pourris ……..
    Cordialement

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here