Accueil Race de chien Boxer

Boxer

4843
1
PARTAGER
Boxer

Très équilibré et s’entendant à merveille avec les enfants de la famille, le Boxer est un chien de compagnie extraordinaire au tempérament sportif. Courageux, protecteur et d’une extrême fidélité envers ses maîtres, il est l’un des meilleurs chiens de garde du monde excellant également en pistage et en agility.

Identité du Boxer

Autres noms : Deutscher Boxer

Origine : Allemagne

Groupe : 2 chiens de type pinscher et schnauzer – molossoïdes – chiens de montagne et de bouvier suisses

Section : 2.1 (molossoïdes type dogue)

Histoire du Boxer

Le Boxer est issu de plusieurs croisements qui eurent lieu au milieu du 19ème siècle afin d’obtenir un chien au physique puissant, élancé et agile. Ce dogue proviendrait ainsi du croisement entre le Bullenbeisser ou « mordeur de taureaux » en allemand (aujourd’hui disparu) et le Bulldog anglais. Selon certains, le Mastiff et des terriers contribuèrent aussi à la sélection du Boxer qui fut fixée en 1895. Le Boxer club allemand de Munich fut crée en 1896 et le standard de la race publié en 1902. Enfin, le Boxer club de France naquit en 1946.

Lustig von Dom, né en 1937, pilier de l'élevage moderne des boxers © Best In Show
Lustig von Dom, né en 1937, pilier de l’élevage moderne du Boxer © Best In Show

Caractéristiques physiques

De taille moyenne, le Boxer est un chien à la musculature très développée, d’aspect ramassé, à la construction carrée et à l’ossature puissante. Son crâne est étroit et bombé avec un stop très marqué, sa tête est bien proportionnée. La truffe est noire, les yeux de taille moyenne sont de couleur foncée. Les oreilles sont hautes et portées contre la joue quand le chien est au repos. Le dos est court, le rein solide et la poitrine descendante jusqu’aux coudes. La queue laissée naturelle est haute et dressée lorsqu’elle est coupée.

Note : la coupe des oreilles des chiens à des fins esthétiques est interdite en France depuis le 28 août 2008 sauf raisons curatives justifiées par un vétérinaire. Plus d’infos ici

caracteristiques physiques Boxer
© Fotolia – muro

Taille : de 57 à 63 cm pour le mâle, de 53 à 59 cm pour la femelle.

Poids : environ 30 kg pour le mâle et 25 kg pour la femelle.

Poil : ras, dur, brillant et serré.

Couleurs : robe fauve ou bringée, avec des nuances et marques blanches.

Caractère du Boxer

Le Boxer est un chien très équilibré, gai et amical. Il est d’une grande fidélité envers ses maîtres et particulièrement affectueux avec les enfants de la famille avec qui il se montre joueur. Son éducation n’est pas difficile car le Boxer est un chien intelligent, docile et réceptif mais dont il faut calmer la propension à l’entêtement. Excellent chien de garde, il est extrêmement doué pour analyser et réagir face à un danger qui menacerait sa famille ou son territoire et notamment les enfants, tout en agissant de façon tempérée et adaptée. Enfin, ce magnifique dogue est un grand sportif qu’il faudra combler par de longues ballades et se montrer disponible car il n’aime pas la solitude.

caractere Boxer
© Flickr – overdrive_cz

Aptitudes

De part son équilibre avéré, le Boxer est utilisé pour plusieurs tâches dont la garde et la défense, le pistage ou encore le mordant sportif. Il officie également très bien en tant que chien d’accompagnement. Enfin, grâce à son tempérament de grand sportif, il brille en agility.

aptitudes boxer
© Flickr – Alonso Romero

Santé du Boxer

Le Boxer est un chien robuste et facile d’entretien mais sensible aux grosses chaleurs comme tous les chiens au chanfrein court. A l’instar de tous les chiens de grande et de moyenne taille, il peut être concerné par la dysplasie des hanches et développer des problèmes cardiaques. Son espérance de vie moyenne est de 10 ans.

Conditions de vie

Le Boxer s’adapte à la vie en appartement à condition de satisfaire son besoin d’exercice physique important. Il conviendra donc aux familles sportives qui sauront être disponibles, ce doux sportif n’appréciant pas la solitude comme nous l’avons évoqué.

conditions de vie boxer
© Flickr – RJ

Remarques et conseils

A l’instar de tous les chiens de garde, le Boxer ne doit pas être limité à ce seul rôle de protection sans quoi, en plus de sa propension à ne pas supporter la solitude, il serait malheureux et risquerait de développer des problèmes de comportement. Il faut être conscient qu’il est avant tout un chien de compagnie qui doit recevoir l’amour et l’affection nécessaire à son équilibre.

A noter que les mâles ont tendance à baver un peu à l’intérieur de l’habitat, les femelles un peu moins.

Crédit photo : © Fotolia – otsphoto

PARTAGER
Fondateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

UN COMMENTAIRE

  1. J’adore ces chiens depuis plus de 20 ans et je ne changerai jamais. C’est le plus gentil et adorable qui soit. Même avec leur grosse babounne qui font peur à certains. Il n’a rien de méchant en lui.. 🙂

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here