Les sens chez le chien

Les sens chez le chien

les sens chez le chienLes chiens ont, comme nous, cinq sens : l’odorat, l’ouïe, la vue, le goût et le toucher. Certains sont beaucoup plus développés que les nôtres, d’autres le sont moins. Faisons un point sur ces sens :

L’odorat

C’est sans doute le sens le plus développé chez le chien et le plus indispensable. Sa faculté olfactive serait jusqu’à un million de fois supérieur à celle de l’homme. L’odorat est un moyen de survie pour le chien, celui ci s’en sert dans la nature, pour trouver sa nourriture ( pister sa proie ), mais également pour trouver sa place dans la société, car c’est son principal outil de communication avec ses congénères, via les phéromones, et les humains.

Leur mémoire olfactive est également très développée. En effet, le chien mémorise toutes les odeurs et peut s’en rappeler jusqu’à trois ans plus tard.

L’ouïe

C’est aussi un sens très important et très développé chez le chien, il peut entendre des sons jusqu’à quatre fois plus loin que nous et capte les ultrasons ( vibrations sonores à hautes fréquence inaudibles pour nous ).

Par exemple, il perçoit les vibrations des premières secousses des tremblements de terre bien avant nous. Grâce à de nombreux muscles, ils peuvent localiser un son dans un bruit ambiant et ainsi l’isoler.

La vue

Premier sens pour l’homme, c’est le troisième pour les chiens.  Le chiot acquiert sa vision définitive à seulement trois mois. Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, les chien ne voit pas voit pas en noir et blanc, la gamme de couleurs perçue n’est pas aussi importante que chez l’homme, mais elle est tout de même assez ample.

Ils perçoivent surtout les objets en mouvement et ont du mal à faire le point sur des objets immobiles et sur les distances. Cependant, leur vue est panoramique (de 200° à 270°), contrairement à nous (100°), leur champ visuel est ainsi beaucoup plus vaste ; la vision nocturne est également plus optimale que la notre.

Le goût

La aussi, ce sens est moins développé que chez l’homme, le chien goûte avant tout avec son nez, et ne souci pas vraiment de la saveur des aliments. Les cellules réceptrices sont, chez le chien, douze fois moins nombreuses que chez l’homme.

Le toucher

C’est un sens limité chez le chien. Les sensations de toucher se font surtout par les coussinets, les poils et la truffe. Cela permet au chien de faire la différence entre une caresse et une correction, le chaud et le froid et les douleurs.

Un sixième sens ?

Les chiens seraient dotés d’un « sixième sens », et pourraient prévoir de nombreuses choses, notamment le retour de leur maitre, ce sujet fera l’objet d’un prochain article…

Crédit photo : Bassens, 2009 de Christian Neumüller (away any time …), sur Flickr

Créateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

UN COMMENTAIRE

Réagir à cet article