Juste un chien

A ceux qui pensent « c’est juste un chien »

« C’est juste un chien », « c’est trop de travail ou d’argent », « donne-le ou abandonne-le » etc, qui n’a jamais entendu ces remarques cruelles et blessantes venant parfois de l’entourage proche ? L’amour que vous portez à votre chien, votre investissement auprès de lui, votre fierté et la reconnaissance de l’avoir chaque jour à vos cotés, suscitent malheureusement l’incompréhension de certains.

Voici un texte magnifique en réponse à la remarque « c’est juste un chien », très « juste » et émouvant signé Richard Biby paru dans « Versatile Hunting Dog Magazine » en 2006 (traduction française Guide du Chien) :

De temps en temps les gens me disent « Voyons, c’est juste un chien », ou « C’est beaucoup d’argent dépensé juste pour un chien ».

« Ils ne comprennent pas la distance parcourue, le temps passé, ou l’argent dépensé pour « Juste un chien ». Certains des moments dont je suis le plus fier sont survenus avec « Juste un chien ». De nombreuses heures passées avec pour seule compagnie « Juste un chien », et pas une seule fois je me suis senti lésé. Certains de mes moments les plus tristes ont été provoqués par « Juste un chien ». Durant ces jours de tristesse, la douceur de « Juste un chien » m’a apporté le réconfort nécessaire et une raison de surmonter la journée.

Si vous aussi pensez que c’est « Juste un chien », vous comprendrez probablement les phrases telles que « juste un ami », « juste un lever du soleil », ou « juste une promesse ». « Juste un chien » a apporté dans ma vie l’essence même de l’amitié, de la confiance, et d’une joie authentique et passionnée. « Juste un chien » m’a apporté la compassion et la patience qui font de moi une meilleure personne. A cause de « Juste un chien » je me lèverai tôt, ferai de longues promenades et me tournerai avec envie vers l’avenir.
Pour moi et les gens comme moi, ce n’est pas « Juste un chien ». C’est la concrétisation des espoirs et des rêves futurs, les souvenirs du passé, et la pure joie de l’instant présent. « Juste un chien » fait ressortir ce qu’il y a de bon en moi et me détourne de mes pensées et de mes soucis quotidiens.

J’espère qu’un jour les gens puissent comprendre que ce n’est pas « Juste un chien ». C’est l’être qui m’a donné de l’humanité et me préserve d’être « Juste un homme » ou « Juste une femme ».

Alors la prochaine fois que vous entendrez la phrase « Juste un chien », souriez, parce qu’ils « ne comprennent justement pas ». »

Crédit photo : Jez Timms © Unsplash