Un chien veille sur un enfant épileptique en prévenant ses crises 20 minutes avant

Les crises d’épilepsie sont difficilement prévisibles et les conséquences parfois mortelles, dues notamment à des chutes et des traumatismes. Après avoir essayé huit traitements différents, une fillette de trois ans a trouvé en son chien un véritable ange-gardien, capable de prédire vingt minutes avant ses crises d’épilepsie et la protéger en attendant de l’aide en cas de crises.

Brianna Lynch, âgée de trois ans, est épileptique depuis sa naissance. La fillette a déjà été réanimée deux fois à l’hôpital suite à de graves crises d’épilepsie. Brianna a enduré huit traitements différents mais les crises sont toujours là et aussi effrayantes pour ses parents :

Si vous voyez un enfant avoir une crise, c’est épouvantable, c’est effrayant. C’est terrible et déchirant. (déclaration de Arabella Scanlan, la mère de Brianna)

Mais contre toute attente, c’est Charlie, le chien de la famille, qui s’est imposé comme étant la meilleure alternative pour prévenir les crises d’épilepsie de la fillette, et ce, avec une grande justesse. Le grand Danois, âgé de deux ans, est très attaché à Brianna et leurs liens sont tellement forts que le chien a développé la faculté de prédire les crises d’épilepsie de la fillette vingt minutes avant qu’elles ne se produisent. Il est également capable de la protéger en attendant de l’aide.

Brianna et Charlie, son ange-gardien

Brianna et Charlie, son ange-gardienEn effet, Charlie commence par décrire des cercles autour de Brianna et adopte un comportement inhabituel lorsqu’il sent qu’elle va avoir une crise. Pour cette raison, il ne la quitte que très rarement des yeux.

Ensuite, par précaution, il retient doucement Brianna plaquée contre un mur pour éviter qu’elle ne chute durant ces crises d’épilepsie à cause des convulsions aiguës. Il la protège ainsi jusqu’à ce que quelqu’un vienne prendre le relais et aider la fillette, sachant que la plupart de ses crises se déroulent pendant la nuit. Sa mère témoigne :

Charlie est très sensible à ses besoins. Nous savons que lorsqu’il se comporte étrangement, c’est qu’elle est sur le point d’avoir une crise. Charlie est au courant 15 à 20 minutes avant qu’elle ait une crise. Les gens sont fascinés lorsqu’ils le voient en action. Cela ferait fondre votre cœur de les voir ensemble.

Cette capacité de prédiction chez ce chien est tout à fait exceptionnelle en sachant qu’il n’a jamais été entraîné à prévenir les crises imprévisibles de cette maladie. En effet, nous savons de sources scientifiques que les chiens sont capables de détecter des cancers et un taux de sucre dangereusement bas chez des patients diabétiques. Mais la science n’a pas encore prouvé cette faculté instinctive chez nos amis canidés à prévoir des crises d’épilepsie.

Nos chiens ne cesseront jamais de nous étonner, toujours prêt à nous sauver et veiller sur nous. Le meilleur ami de l’homme prouve une nouvelle fois qu’il est doté d’un sens que nous n’avons pas et qui est commun à beaucoup d’animaux : le sixième sens.

  1. Un joli témoignage sur les capacités extraordinaires de nos compagnons à 4 pattes et leur utilité potentielle au quotidien.
    Par contre, il est préjudiciable pour les chiens de médiatiser ces informations avec le type de photos que vous avez sélectionnées.
    En effet, même si ce genre de photos est généralement apprécié pour être « mignon », le fait de chevaucher un chien expose l’enfant à un risque de morsure de la part du chien. Même si le chien est le meilleur ami de cet enfant, il peut trouver insupportable ce genre d’étreinte (les chiens n’aiment pas être enlacé par une étreinte autour du cou ou être chevauché, beaucoup d’accidents de morsures sur enfants se produisent de cette façon. C’est une vision anthropomorphique de la relation homme-chien.
    Ce genre de photo incite les parents d’enfants à faire de même avec leur chien…au risque que leur enfant écoppe une morsure, un jour, lorsque le chien en aura marre. C’est vraiment dommage.
    Si vous voulez vraiment promouvoir l’intérêt du chien, dans ce cas, privilégiez des photos qui montrent le bon exemple : comme par exemple un chien et un enfant assis l’un à côté de l’autre par exemple.

    Daniela Späder
    Master en éthologie et membre de l’association Univers-Cité du Chien, pour la prévention de morsures de chien

    1. Bonjour Daniela,

      Oui vous avez raison sur la vision anthropomorphique de la relation homme-chien au vue de ces photos, mais je rajouterai au « premier abord » et sortie de son contexte. Lors de la rédaction de l’article et l’illustration de celui-ci, la question s’est effectivement posée.

      Devant le faible choix d’illustration de l’article sur la relation incroyable de Brianna et Charlie, j’ai décidé de publier ces photos pour illustrer l’article, les lecteurs pouvant faire abstraction de la dimension anthropomorphique de celle-ci, l’intérêt étant la relation qui les lie et le don de Charlie.

      Il est souvent difficile de relater une histoire très intéressante comme celle-ci sans illustrer les personnages avec les photos mises à disposition et dans le cas de celle-ci, seules ces photos étaient disponibles (à l’heure ou je rédige cette réponse).

      Nous avons parlé dans de nombreux articles de l’anthropomorphisme et du danger que cela pouvait représenter pour la relation homme-chien et croyez-moi, cela n’est pas pris à la légère sur le site. Si vous souhaitez que je vous envoie les liens n’hésitez pas, sinon une simple recherche sur le site vous permettra d’y accéder.

      Merci pour votre commentaire Daniela et sur cette remarque très importante pour nos lecteurs.

      Bien à vous

  2. Une bien jolie histoire! J’espère que la petite puce va aller mieux. C’est terrible un enfant malade, ça ne devrait pas arriver!

  3. super témoignage car j ai la même réaction entre ma fille ( 2 ans et demi )atteinte elle aussi de cette maladie et du lien qui ses crée depuis sa première crise notre chien de famille (4 ans ) ne veut pus la quitter et nous prévient aussi avant une crise et franchement de telle chien fond du bien et y a pas forcement de race qui rentre en compte car nous c un croisée montagne des pyrenee et quand on tombe sur votre témoignage on ceux dit qu on ai pas seul je vous remercie car sa nous fait du bien de savoir qu on ai pas seul a vivre cette situation je vous souhaite beaucoup de courage et beaucoup de bonheur avec toute votre famille et surtout dite a grand merci a votre chien et courage a la petite et qu elle est pas seul ,encore merci

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.