Les crises d’épilepsie sont difficilement prévisibles et les conséquences parfois mortelles, dues notamment à des chutes et des traumatismes. Après avoir essayé huit traitements différents, une fillette de trois ans a trouvé en son chien un véritable ange-gardien, capable de prédire vingt minutes avant ses crises d’épilepsie et la protéger en attendant de l’aide en cas de crises.

Brianna Lynch, âgée de trois ans, est épileptique depuis sa naissance. La fillette a déjà été réanimée deux fois à l’hôpital suite à de graves crises d’épilepsie. Brianna a enduré huit traitements différents mais les crises sont toujours là et aussi effrayantes pour ses parents :

Si vous voyez un enfant avoir une crise, c’est épouvantable, c’est effrayant. C’est terrible et déchirant. (déclaration de Arabella Scanlan, la mère de Brianna)

Mais contre toute attente, c’est Charlie, le chien de la famille, qui s’est imposé comme étant la meilleure alternative pour prévenir les crises d’épilepsie de la fillette, et ce, avec une grande justesse. Le grand Danois, âgé de deux ans, est très attaché à Brianna et leurs liens sont tellement forts que le chien a développé la faculté de prédire les crises d’épilepsie de la fillette vingt minutes avant qu’elles ne se produisent. Il est également capable de la protéger en attendant de l’aide.

Brianna et Charlie, son ange-gardien

Brianna et Charlie, son ange-gardienEn effet, Charlie commence par décrire des cercles autour de Brianna et adopte un comportement inhabituel lorsqu’il sent qu’elle va avoir une crise. Pour cette raison, il ne la quitte que très rarement des yeux.

Ensuite, par précaution, il retient doucement Brianna plaquée contre un mur pour éviter qu’elle ne chute durant ces crises d’épilepsie à cause des convulsions aiguës. Il la protège ainsi jusqu’à ce que quelqu’un vienne prendre le relais et aider la fillette, sachant que la plupart de ses crises se déroulent pendant la nuit. Sa mère témoigne :

Charlie est très sensible à ses besoins. Nous savons que lorsqu’il se comporte étrangement, c’est qu’elle est sur le point d’avoir une crise. Charlie est au courant 15 à 20 minutes avant qu’elle ait une crise. Les gens sont fascinés lorsqu’ils le voient en action. Cela ferait fondre votre cœur de les voir ensemble.

Cette capacité de prédiction chez ce chien est tout à fait exceptionnelle en sachant qu’il n’a jamais été entraîné à prévenir les crises imprévisibles de cette maladie. En effet, nous savons de sources scientifiques que les chiens sont capables de détecter des cancers et un taux de sucre dangereusement bas chez des patients diabétiques. Mais la science n’a pas encore prouvé cette faculté instinctive chez nos amis canidés à prévoir des crises d’épilepsie.

Nos chiens ne cesseront jamais de nous étonner, toujours prêt à nous sauver et veiller sur nous. Le meilleur ami de l’homme prouve une nouvelle fois qu’il est doté d’un sens que nous n’avons pas et qui est commun à beaucoup d’animaux : le sixième sens.