Chienne retrouve sa maîtresse au bout de 300 km

Une chienne parcourt près de 300 km pour retrouver la femme qui l’a sauvée

Nous vous parlons très souvent de l’incroyable fidélité dont font preuve nos chiens à notre égard et l’histoire bouleversante qui va suivre en est une parfaite illustration. Cette chienne a fui sa nouvelle famille adoptive pour retrouver à près de 300 km la femme qui avait pris soin d’elle durant des mois après qu’elle se soit fait percuter par un véhicule, laissée pour morte au bord de la route et gravement blessée.

L’hiver dernier dans la ville de Rostov-on-Don en Russie, deux passants découvrent avec tristesse un spectacle bien trop commun : une chienne errante a été percutée par une voiture dont le conducteur a lâchement pris la fuite. La chienne qui gît sur le coté de la route est gravement blessée. Souffrant de contusions multiples et des deux pattes arrières cassées, elle doit lutter contre le froid glacial de l’hiver russe.

Les bons samaritains la conduisent en urgence dans une clinique vétérinaire. Nommée Shavi, la chienne sera opérée et un appel en ligne lancé par ses sauveurs afin de lui trouver une famille qui puisse l’accueillir pendant sa convalescence et pourquoi pas l’adopter. Nina Baranovskaya, jeune maman de 26 ans, est la seule à répondre et décide d’accueillir la chienne chez elle. Aussitôt après l’opération de Shavi, Nina part la chercher à la clinique vétérinaire.

Elle découvre la chienne encore groggy de l’anesthésie et qui a malgré tout un premier geste d’affection envers elle, qui sera le début d’une relation d’amour et de fidélité très profonde. Nina témoigne au Komsomolskaya Pravda rapporté par Life With Dogs :

Après l’anesthésie, lorsqu’elle m’a vu, elle leva ses yeux fatigués et me lécha timidement la main.

Durant de longs mois, Nina va prendre soin de Shavi avec un amour et un investissement remarquable. La chienne est une battante et dès son arrivée chez Nina, alors même qu’elle ne peut se mouvoir, la chienne s’efforcera de vouloir faire ses besoins à l’extérieur pour ne pas salir l’appartement. Nina la découvrira ainsi avec peine, souffrante et gisante devant la porte d’entrée ; ce qui la conduira à lui mettre des couches en attendant son rétablissement.

Petit à petit, Nina va l’aider à marcher de nouveau, lui apprendre des ordres de bases de l’éducation et réussira même à calmer l’anxiété de la chienne alors très craintive des voitures et des étrangers suite à son traumatisme lié à l’accident.

Mais Nina, qui vit dans un petit appartement, qui a une petite fille, deux chiens qu’elle a adopté ainsi que trois chats, contrainte par son travail et ses obligations familiales ne peut hélas pas garder la chienne désormais remise sur patte. C’est avec une grande tristesse et le regret de ne pas pouvoir lui offrir tout l’amour qu’elle mérite que Nina prend la décision de lui trouver une famille. Ainsi, des amis vivant à près de 300 km de là adoptent Shavi.

Mais à peine le temps de découvrir sa nouvelle famille que la chienne s’échappe au bout de quelques jours par un trou creusé sous une cloture. Les amis de Nina la préviennent en panique. Pour cette dernière, tous ses efforts sont vains puisque la chienne est de nouveau livrée à elle-même, errante dans les rues et potentiellement en danger. Les jours passent et au bout de deux semaines, les espoirs de la retrouver s’amenuisent.

Mais il y a quelque jours, alors qu’elle se promenait dans la rue, Nina sent soudain quelque chose se frotter à sa jambe. Elle se retourne et découvre ébahie Shavi, assise à ses pieds. Nina fond en larmes et lorsqu’elle se penche vers Shavi, celle-ci lui saute dans les bras, heureuse de retrouver sa sauveuse après ce si long périple. En effet, par amour et loyauté, la chienne vient de parcourir près de 300 km pour retrouver la personne qui l’a sauvé et qui a passé tous ces mois à prendre soin d’elle. Des retrouvailles émouvantes :

La plupart des gens ne remarquent pas que les chiens peuvent rire et pleurer, aussi. Ou peut-être qu’ils ne veulent pas voir.

De façon inexplicable et encore incroyable, Nina venait juste de déménager avec sa famille pour un appartement plus grand situé à plus de cinq arrêts de bus de son ancien domicile. Ainsi, en plus d’avoir parcouru 300 km, la chienne a su trouver son nouveau lieu d’habitation, Nina explique :

J’ai entendu des histoires incroyables sur la fidélité des chiens. Mais je n’ai jamais imaginé que cela pourrait m’arriver un jour. Même maintenant, je peux à peine croire que cette chienne a parcouru une telle distance pour nous trouver, et surtout, nous localiser à notre nouvelle adresse.

Evidemment, devant une telle preuve de fidélité, Nina et Shavi sont désormais inséparables et plus liées que jamais. La chienne a perdu du poids durant son périple mais comme elle l’a déjà fait, sa maîtresse a pris soin d’elle jusqu’à ce qu’elle recouvre santé et forme :

Bien sûr, elle est maintenant avec nous pour toujours. Les animaux sont les plus fidèles, et les plus aimantes des créatures dans le monde. Pour chaque goutte d’amour de la part d’un humain, ils vont nous donner tout le leur en retour, et je sais cela de mon expérience personnelle. Shavi est désormais comme un enfant pour moi.

L’histoire fabuleuse et bouleversante de Shavi et Nina, publiée dans les journaux locaux, a suscité une vague de soutien et d’admiration de la part de dizaine de personnes qui ont proposé de faire des dons financiers ou d’ordre matériel à Nina. Mais humblement, cette dernière a refusé, préférant diffuser un message très juste :

Je suis vraiment très touchée – Merci à tous du fond du coeur ! Mais je n’ai pas besoin d’argent. Je n’ai pas fais cela pour avoir des dons financiers. Si vous voulez vraiment aider, je vous en conjure, n’ignorez pas un animal qui a besoin de votre aide. Je ne cesserai jamais de le répéter – les animaux sont les créatures les plus dévouées et aimantes. Ils ont besoin de notre amour et de notre attention.