condamné à 10 de prison pour avoir maltraité un pit bull

Les peines de prison pour acte de cruauté sur animaux sont très faibles en France voir quasi inexistantes. Mais aux Etats-Unis, une fois de plus, la justice démontre que les actes de  cruauté sur les animaux sont sévèrement punis et leurs auteurs condamnés à des peines de prison conséquentes. Cet habitant de Lake Charles a été condamné jeudi dernier à 10 ans de prison dont 5 ans avec sursis et une amende de 5000 $ pour avoir volé et maltraité un jeune Pit Bull.

Tyler Scott Sanders, âgé de 21 ans et habitant de Lake Charles en Louisiane aux États-Unis, avait volé un jeune Pit Bull nommé Halo au mois d’août 2013 dans le jardin de ses maîtres. Dès que le bourreau s’est emparé du jeune Halo, sévices et maltraitance ont été monnaie courante jusqu’au 21 novembre dernier, date à laquelle une factrice a donné l’alerte en constatant que le chien était sévèrement maltraité.

Lors de son arrestation au mois de décembre dernier, les policiers ont découvert le Pit Bull gravement blessé, souffrant de multiples blessures liées aux coups de feu d’un pistolet à grenailles, de nombreuses fractures dont une à la tête ainsi qu’un œil gravement blessé comme en témoigne la photo ci-dessous :

Halo avant d'être enlevé et après sa découverte par les policiers
Halo avant d’être enlevé et après sa découverte par les policiers

Malgré ses graves sévices, Halo se porte aujourd’hui très bien grâce à ses sauveurs de l’association Lake Charles Pit Bull Rescue. Âgé de neuf mois, Halo est destiné à devenir un chien de thérapie et un chien éducateur. Mais malgré de nombreux soins, le Pit Bull maltraité devra probablement être amputé de sa patte avant droite. Il n’est pas déterminé pourquoi ses maîtres n’ont pas souhaité le récupérer.

Jeudi dernier, le bourreau de 21 ans comparaissait devant le juge Clayton Davis et a plaidé coupable pour acte de cruauté aggravé sur animal et vol d’un chien, auxquels se sont ajoutés d’autres chefs d’inculpation tels que la détention de marijuana, sans faire le moindre commentaire. Le juge et les procureurs du district ont rappelé que les crimes sur les animaux étaient pris très au sérieux par le tribunal.

Le juge l’a donc condamné à 10 ans de prison dont 5 ans avec sursis, à une amende de 5000 $ et à l’obligation de rembourser intégralement l’ensemble des soins promulgués à Halo à sa sortie de prison. L’homme a bien sûr l’interdiction d’avoir un animal de compagnie, aura une période de probation de 5 ans à l’issue de sa condamnation et devra purger au minimum 85% de sa peine de prison. Christy May, le vice-procureur du district, témoigne à l’American Press :

Cela (cette condamnation) envoie un message clair à la communauté sur le fait que le bureau de la cour du district prend ces crimes très au sérieux et les juges du 14ème JDC les prennent également très au sérieux.

Halo futur chien de thérapie
Halo futur chien de thérapie

Halo a été confié à une famille d’accueil permanente durant ses soins et sa formation de chien de thérapie. Une page de soutien a été crée sur facebook, nommée Team Halo, où l’on peut suivre sa réhabilitation au jour le jour.

Souhaitons-lui un bon rétablissement et une belle carrière de chien de thérapie. En effet, après avoir été maltraité par l’homme, Halo va désormais lui venir en aide : une belle preuve de pardon dont nous vous parlions également dans l’article dédié au sauvetage de Gideon.

Sources et crédits photos : American Press, Team Halo sur facebook