Kart à chiens : le rêve nordique hors saison

0
9055

Le kart à chien est très similaire au traineau, sauf qu’il n’y a pas de neige mais de la terre, et il n’y a pas de patins mais des roues. On retrouve donc des chiens de traineaux à l’avant du kart pour le tirer, comme on peut le faire pour un traineau.

Qu’est ce que le kart à chiens?

Le kart à chiens, aussi appelé canikart, est un sport qui consiste à faire du kart tirer par des chiens, généralement de 3 à 8 chiens sur une distance variable de 4 km à 20 km.

Les chiens de traineau, comme leur nom l’indique, sont bien connus pour tirer des traineaux. Mais la neige ne reste pas toute l’année. Cette activité est alors devenue l’alternative incontournable pour les conducteurs de traineau à chiens. À l’origine, elle permettait de maintenir les chiens en forme hors-saison de neige, mais elle devenue un sport à part entière, avec ses sensations qui lui sont propres, ses courses dédiées et ses techniques de pilotage.

L’effort pour le conducteur et les chiens est plus intense qu’en traineau. Le frottement d’un kart avec le sol est plus important qu’un traineau qui glisse sur la neige ou la glace. Les karts sont souvent bien plus lourd à tracter. Pour le conducteur, l’effort est aussi accentué puisqu’il doit régulièrement aider ses chiens en poussant le kart au départ ou dans des passages difficiles comme lorsqu’il y a de la boue ou des montées un peu raides.

Comment s’équiper pour faire du kart à chien?

Le kart à chiens

Il vous faut avant tout choisir un kart! Un kart peut prendre différentes formes et peut avoir de 3 à 4 roues.

Pour vous illustrer un kart, imaginez vous debout derrière un guidon de vélo, légèrement penché vers l’avant, les pieds sur des sortes d’étrier (contrairement à un vélo il n’y a pas de pédales!). Devant vous les chiens sont attachés à l’aide d’une ligne de trait.

Un kart 4 roues sera plus stable qu’un 3 roues. C’est pour cela qu’à partir de 6 chiens attelés, seules les karts 4 roues sont autorisés en compétition. Il est effectivement indispensable que le kart soit stable mais ce n’est pas tout. Il faut aussi avoir de bons freins (freins à disque, freins hydraulique par exemple). On peut même retrouver un frein de parking, comme l’on peut avoir sur les voitures. Cela permet de figer le kart sur place et s’assurer que les chiens ne l’embarque pas avec eux en tirant sans qu’on le souhaite.

La ligne de trait avec amortisseur

Devant le kart on va donc atteler les chiens afin qu’ils le tirent. Il va y avoir des a-coups, notamment lors des départs. Pour protéger vos chiens, il vous faudra mettre ce que l’on appelle un amortisseur entre la ligne de trait et le kart. C’est une sorte d’élastique très rigide qui va absorber les chocs pour protéger vos chiens et éviter de subir des tractions trop violentes et soudaines.

On accroche alors la ligne de trait à l’amortisseur. La ligne de trait va permettre d’attacher vos chiens tout le long. Généralement modulable, la ligne de trait peut varier de 2 à X attaches de chiens selon le nombre de modules que l’on à acheté ou que l’on s’est fabriqué.

Les harnais de traction pour chiens

Les chiens sont équipés de harnais spécifiques, dédiés à l’attelage. On parle de harnais de traction xback ou hback. Ces harnais sont adaptés au chien afin de l’épouser sur toute la longueur, du cou et torse à la queue.

Mon chien peut-il faire du kart? Quelle race de chien peut faire du kart?

chien canikartTous les chiens que le vétérinaire aura jugé apte pour ce sport peut en faire.

On retrouvera donc principalement les traditionnels chiens de traineau:

Mais aussi beaucoup d’autres races de chien, de taille moyenne et grandes comme les Greysters, les Eurohound ou les Alaskans.

4 précautions à prendre

Comme dans tout sport, il y a un certain nombre de précautions à prendre pour éviter les accidents ou profiter pleinement de son activité.

  1. Les chiens ne doivent pas manger juste avant l’effort.
  2. Les chiens sont plus performants avec de basses températures. Si vous ne voulez pas que votre chien souffre d’un coup de chaleur, il ne faut surtout pas le faire courir au delà de 20°C (15°C max pour les chiens de traineau). On pensera aussi à bien l’hydrater avant et après le départ.
  3. On parle plus haut de course sur terre. Il faut effectivement éviter le bitume pour préserver les coussinets des chiens et limiter les risques de traumatisme des articulations et des muscles.
  4. Si vous pratiquez régulièrement et que vous demandez un effort soutenu, vous pouvez aider vos chiens avec des compléments alimentaires naturels comme de l’huile de saumon. Vous en mettez très légèrement dans leurs gamelles et ça leur donnera entre autres, plus de protéines, donc plus d’énergie.

Crédit photos : Philippe Clabots, Steve Schar

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.