L'accueil du chiot : un moment qui se prépare

Vous voila maintenant en présence de votre chiot, vous sortez de chez l’éleveur ou d’un refuge avec votre petite boule de poil dans les bras : comment l’accueillir à la maison ?

C’est un moment important et c’est là que commence l’éducation de votre chien malgré son jeune âge. Des bases doivent être établies pour vous et lui, il faut le mettre en confiance et en sécurité, désormais vous êtes son référant.

Le panier

L’emplacement

Ce sera son espace privé, il y dormira, mettra ses objets de valeur (jouets par exemple), s’y réfugiera en cas de punition.

Il est très important de réfléchir à l’emplacement du panier avant l’arrivée du chiot. C’est un choix décisif à ne pas prendre à la légère. Votre chien doit occuper la dernière place dans la meute, ainsi le choix de l’emplacement doit se faire en fonction.

Éviter le couloirs (endroit de passage ou le chien pourra surveiller et s’imposer en tant que dominant), de même, éviter de placer le panier devant la porte d’entrée pour les mêmes raisons, le panier devant la télévision est à proscrire (tous les regards convergent vers ce lieu et cela pourrait renforcer une position de dominant chez votre chien).

La cuisine peut être une bonne place pour le panier, d’autant plus que votre chien sera ravi de sentir les bonnes odeurs qui s’en dégagent.

Il est ainsi judicieux de trouver une place pour le panier en fonction des éléments cités plus haut et ne plus le bouger ! Votre chien vaquera à son loisir préféré: faire la sieste et dormira certainement n’importe où dans la maison, ce n’est pas grave sauf si vous lui interdisez certaines pièces (ce qui est conseillé), il faudra l’en déloger. L’idée, est que votre chien comprenne l’intérêt de son panier et y dorme la nuit sans en bouger.

Le matière et la taille

L’idéal reste le plastique au détriment du tissu et de l’osier, en effet, votre chien se fera les dents la première année et le plastique ne risquera pas de le blesser. Le panier en tissu risque de partir en lambeaux, mais cela reste possible à condition de l’enlever si votre chien se fait les dents dessus (personnellement, je n’ai pas eu ce problème).

Il faut lui choisir en fonction de sa taille, le panier doit être à peine plus grand que lui afin qu’il puisse s’y blottir et se sentir en sécurité, vous le changerez à l’âge adulte. Le panier doit avoir, si possible, des pieds pour l’isoler du sol et des trous au fond, permettant l’aération, vous pouvez y placer un plaid pour plus de confort.

La première nuit

Le chiot vient de quitter sa mère, il arrive dans un nouvel environnement, il se mettra sûrement à pleurer la première nuit.

Même si cela est triste et peu vous apeurer, il est important de ne pas céder à l’envie de le faire dormir avec vous dans la chambre, ou encore pire dans votre lit, vous ne pourrez plus l’en faire déguerpir.

Il faut impérativement le laisser passer la première nuit dans son panier. Vous pouvez lui préparer une petite bouillotte remplie d’eau chaude ( pas bouillante ) que vous enveloppez dans une petite couverture et placez dans son panier. Cela le réconfortera comme une présence et il arrêtera ses gémissements.

En respectant ces quelques conseils, les premiers jours de votre chiot devraient bien se passer, et un longue complicité commencera entre vous.

Crédit photo : Flickr – Joey Gannon