Justice chien Rocco
Illustration : Bill Oxford © Unsplash

Nous vous parlions l’année dernière de la cérémonie très émouvante qui avait réuni près de 1200 personnes en l’honneur de Rocco, un chien policier mort des suites de ses blessures en mission en tentant d’appréhender un suspect et en défendant trois policiers dont son maître. Mardi dernier, le jugement a été rendu pour son assassin, John Rush, qui a été condamné jusqu’à 44 ans de prison ferme.

Le 28 janvier 2014, Phil Lerza, son chien policier Rocco, un Berger Allemand alors âgé de 8 ans et deux autres policiers de la ville de Pittsburgh (Etats-Unis) tentaient d’appréhender un délinquant sexuel au casier très chargé. Mais durant l’interpellation, Rocco, qui s’était jeté sur l’individu pour le neutraliser, avait été poignardé à plusieurs reprises, son maître gravement blessé à l’épaule et dans une moindre mesure les deux autres policiers qui avaient finalement réussi à le maîtriser.

Phil Lerza, malgré sa blessure grave, avait d’abord conduit son chien dans une clinique vétérinaire avant de se rendre à l’hôpital pour être soigné. Hélas, Rocco est décédé deux jours plus tard. La cérémonie funéraire avait réuni près de 1200 personnes, civils et policiers, profondément émus par la disparition du chien héroïque.

Mardi dernier, l’assassin de Rocco, John Rush âgé de 22 ans, comparaissait devant la juge Jill Rangos du conté d’Allegheny. Avant que débute l’audience, un chien policier lui a aboyé dessus, comme pour rendre honneur à son congénère mort en mission. Plaidant inutilement la légitime défense et devant une juge impassible et décidée, le meurtrier a été condamné de 17 à 44 ans de prison ferme.

Afin de condamner le plus sévèrement John Rush et faire de cette condamnation un exemple, la juge a cumulé plusieurs peines liées aux différents chefs d’inculpation qui pesaient sur l’individu en addition du meurtre de Rocco, tels que la tentative de subtiliser l’arme d’un officier de police, d’avoir poignardé l’officier Lerza et d’avoir frappé les deux autres.

A l’énoncé du verdict, les nombreux policiers présents ont applaudi. Phil Lerza s’est dit satisfait de la condamnation et a rappelé ému combien Rocco comptait pour lui comme le rapporte TribLive news :

J’y ai perdu mon partenaire, et il était aussi un membre de la famille.

Espérons que cette peine serve d’exemple dans un pays où les chiens policiers, les K-9, sont honorés et respectés autant que leurs humains dans les mêmes fonctions. Une loi portant le nom de Rocco (« Rocco’s Law ») a été promulguée en juillet 2014 afin d’augmenter la peine jusqu’à 10 ans de prison et 25 000 $. Plus de 100 000 $ de dons ont afflué de tous le pays après la mort de Rocco en faveur des chiens policiers et seront utilisés pour leur acheter des équipements tels que des gilets pare-balles et résistants aux coups de couteaux ainsi que pour perfectionner la formation des unités K-9.

6 COMMENTAIRES

  1. Voilà qui est très bien nos chiens doivent être protégés par des lois fermes et des sanctions exemplaires à ceux qui les transgressent BRAVO. STOP à la lâcheté en plus ce sale type a blessé un policier hop en taule et pour longtemps.

  2. Enfin! Une Justice qui ne considère pas les animaux comme « des meubles » comme cela se passe en France. A quand une telle loi pour ceux qui maltraitent nos amis à 4 pattes???

  3. La vie humaine et animale doit être respectée , protégée et aimee
    Les animaux sont le meilleurs de l être humain car dénués de méchanceté , reconnaissant à vie pour ce qu on peut leurs apporter ; ils sont porteurs d amour de tendresse et possèdent la meilleure des qualités qui fait souvent défaut à l homme  » l intelligence du coeur  »
    J aime tous les animaux et respecte ceux qui les aiment…on doit les protéger des prédateurs humains….

  4. Bravo aux Américain d’avoir vengé la mort d’un officier de police Canin cela fera réfléchir ceux qui vont avoir la très mauvaise idée de blesser ou tuer un chien Policier

  5. le sanction est bien mais si le chien n’avait pas été tuer le délinquant sexuel aurai pris combien ? sa va déplaire a certain mais si le chien n’était pas policier aurait il eu la même sanction , quelle hypocrisie dans ce monde d’humain

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.