Fidèle ami de l’Homme depuis les prémices de la civilisation, aidant les chasseurs, les guerriers ou gardant simplement les troupeaux et les habitations, le chien a toujours été historiquement dévoué à son maître.

Mais l’évolution qui a touché la race humaine n’a pas épargné notre compagnon à quatre pattes, et il a également dû s’adapter à ces changements.

Alors voyons quels sont les rôles de nos amis les chiens dans notre société actuelle, comment ils continuent de se soucier du bien-être de l’être humain, souvent même avant le leur, et comment notre relation avec eux peut-être bénéfique pour nous autant que pour eux. Mais avant tout, passons rapidement en revu notre histoire commune.

Les Hommes et les chiens se côtoient familièrement depuis plus de 30 000 ans

D’après les restes retrouvés par les scientifiques, les Hommes et les chiens se côtoient familièrement depuis plus de 30 000 ans. Largement le temps qu’il faut pour que les deux espèces s’accordent pour une cohabitation heureuse et bénéfique. La race « chien » s’est différencié de son ancêtre le loup il y a environ 100 000 ans, et l’homme a poursuivi et accéléré le travail de la nature en sélectionnant attentivement les aspects génétiques propres à cette lignée canine, choisissant avec soin les reproducteurs en fonction de caractéristiques spécifiques ayant un intérêt pour l’homme et ses activités traditionnelles.

Un Irish Wolfhound (« Lévrier Irlandais »).
Un Irish Wolfhound (« Lévrier Irlandais »).

Evidemment, bien avant les sélections « esthétiques » modernes de gênes spécifiques à certains aspects physiques via des concours de beauté par exemple, l’homme s’est concentré sur des attributs plus « utiles » de la race des chiens, comme la vitesse, la puissance ou les capacités d’apprentissage.

Ainsi sont apparus les premiers chiens de chasse, ressemblant sûrement quelque peu à des Irish Wolfhound (littéralement des « Chiens à Loups Irlandais », les chiens imposants de la Reine d’Angleterre).

Mais déjà il y a plus de 30 000 ans, l’Homme découvre que le chien peut être bien plus dévoué envers son maître que les hommes ne le sont entre eux. En effet, lors d’attaques d’un village par un autre, alors que beaucoup des habitants devaient prendre leurs jambes à leur coup pour sauver leur peau, parfois sans trop de soucier de leurs voisins, ou même de leur propre famille, on peut penser que les chiens se retrouvaient régulièrement en première ligne lors des combats.

Dressé pour achever les proies blessée et repousser les attaques ennemis ou des bêtes sauvages, le chien et très vite devenu « l’ange gardien » des Hommes, alors qu’on ne lui avait pas du tout attribué cette tache dans un premier temps.

L’homme et le chien, une histoire d’amour

l'homme et le chien, utilité du chien de travailCe fut certainement là le début d’une incroyable histoire d’amour entre les deux races. Le chien est un travailleur résigné et infatigable, toujours déterminé à satisfaire nos attentes, que ce soit pour nous défendre ou nos aider à garder des troupeaux, à nous déplacer en traîneaux, à charrier du bois pour le feu, à nous aider à transporter nos biens à l’époque nous n’avions pas encore domestiqué le cheval ou le bœuf.

Notre fidèle compagnon est même allé jusqu’à servir de monture aux jeunes enfants. Mais avec l’apparition des machines pour le travail, l’élevage en milieux clos, les nouvelles armes pour les guerres et le développement des moyens de transports, « l’utilité » des chiens pour l’homme a graduellement diminué depuis des millénaires.

Mais l’être humain n’en a pas pour autant oublié son premier ami à quatre pattes. Et la nature sentimentale de la relation qui s’est développé entre les deux espèces n’est certainement pas étrangère à la persistance de cette cohabitation.

Le chien est entièrement fidèle et dévoué à son maître !

Le chien est entièrement fidèle et dévoué à son maître, même prêt à offrir sa vie pour lui si le danger se présente. Mais nos nouvelles mœurs et façon de vivre ont grandement affecté notre ami à poils. La race canine a été littéralement façonnée par l’Homme, en sélectionnant certaines compétences à travers des centaines de générations de chiens dressés pour des travaux précis. Vous comprenez donc que votre chien porte dans ses gènes une irrésistible envie de travailler pour vous et de vous satisfaire.

collaboration homme chienAfin de ne pas gâcher le potentiel de la race canine, et largement encouragé par les incessantes démonstrations d’affection, d’adaptation et de motivation de la race canine, l’Homme et le chien collaborent aujourd’hui tout autant qu’il y a des millénaires. Et comme à l’époque, cette relation n’est pas simplement liée à une utilité physique, défensive ou de travail. « Le chien est le meilleur ami de l’Homme ! »

Le rôle du chien, bien que certains gardent encore la maison ou surveillent des troupeaux, s’est modifié pour qu’il devienne « un membre de la famille à part entière ». Mais n’oublions pas que le chien, même s’il adore jouer avec vous ou se faire gratter le ventre en se roulant par terre, désire surtout nous satisfaire en « travaillant » pour nous ou à nos côtés. Eduquer son chien est donc important pour canaliser cette énergie.

Le chien : un ange gardien pour notre santé !

De nombreuses races de chiens raffolent de la baignade !
De nombreuses races de chiens raffolent de la baignade !

Capable bien souvent de « sentir » le danger imminent pour son maître, déceler en nous un problème physique ou encore sensibles à nos perturbations émotionnelles, le rôle du chien s’est logiquement orienté vers le sauvetage et la thérapie.

Le nombre de gens retrouvés ensevelit par des avalanches à l’aide de l’odorat sur-développé et à l’agilité à toute épreuve du Berger Allemand ou du Berger Malinois est incalculable ; il en va de même pour les innombrables sauvetages aquatiques par des Terres Neuves ou des Labradors.

Les bénéfices du chien sur l’homme

Mais les bienfaits de nos amis canins ne s’arrêtent pas là ! Ils sont aujourd’hui des alliés incontournables de la race humaine, nous servant de guides pour les aveugles, d’aides pour les personnes à mobilité réduites, mais surtout, et de plus en plus, c’est le côté « soutien psychologique » de nos fidèles compagnons qui est recherché de nos jours.

Un chien de thérapie au chevet d'un enfant malade
Un chien de thérapie au chevet d’un enfant malade

Meilleur ami des agoraphobes ou des personnes âgées isolées, le chien déborde littéralement d’amour. Même s’il ne parvient pas à vous soulager de vos douleurs physiques, votre chien se fera du souci pour vous s’il sent que vous n’allez pas bien, que ce soit physiquement ou psychologiquement, et il n’hésitera pas à vous le montrer de la manière la plus démonstrative qu’il soit.

S’ils ne traitent pas les maux corporels, il s’avère que les chiens sont d’incroyables psychologues, et un des objectifs principaux de leur existence et de remonter le moral de leur maître. Ainsi les chiens sont de plus en plus bienvenus en maisons de retraites, dans les hôpitaux et autres centres de repos afin de communiquer leur intense joie de vivre et leur convivialité au malades et patients déprimés ou choqués par leur état.

“S’ils ne soignent pas véritablement, ils nous aident au moins à faire en sorte que les patients se sentent bien, entourés et choyés par ses adorables toutous !” (nous confie une infirmière d’un centre hospitalier qui accueille de nombreux canidés à des fins de « soutien émotionnel »).

“C’est incroyable, la plupart des malades se réveillent aux aurores et passent des heures à attendre que leur ami à quatre pattes vienne leur rendre visite. Et quand les chiens arrivent à la clinique vers 9h, c’est le 14 Juillet ici ! A ce moment-là, personne ne pourrait imaginer que certaines de ces personnes savent qu’elles sont condamnées à court-terme (unité de soins palliatifs). On dirait des enfants qui accueillent un marchand de glaces !”

Ainsi nos amis les chiens nous servent-ils de plus en plus de thérapeutes. Les maisons de retraite, les cliniques spécialisées dans certaines pathologies, comme Alzheimer ou certains cancers, font de plus en plus régulièrement appel à des dresseurs afin de soulager mentalement leurs patients.

Vous vous sentez déprimé à cause de vos soucis de santé, ou tout simplement à cause d’une vie loin d’être marrante ? La solution : adoptez un toutou ! Des milliers de chien débordent d’amour dans les refuges ! Pensez à la SPA !

N’oubliez pas non plus qu’un chien bien éduqué est un chien bien dans ses pattes ! Pour éduquer son chien, je vous invite à consulter mon site Nos amis les chiens. J’aurais plaisir à répondre à toutes vos questions.

Crédits photos : Reggie The Service Dog, lairdascott, Jordyn//, Children’s Hospital Los Angeles

Auteur

Article rédigé par Paul Laurent, éducateur canin comportementaliste à Nantes, passionné par l'éducation canine et le comportement de nos amis à quatre pattes, également auteur du site « Nosamisleschiens.fr » où il donne des conseils gratuits pour éduquer son chien correctement.

3 Commentaires

  1. Un très bel article qui illustre parfaitement l’amour que porte le chien à l’égard de son maître ! Les chiens sont de plus en plus utiles dans beaucoup de domaines et cela na va faire qu’évoluer dans l’avenir ! Merci pour le partage 🙂

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.