Elle sauve un chien abandonné et écrit une lettre

Elle sauve un chien abandonné et écrit une lettre poignante à son maître

Lâchement abandonné au bord d’une route par un maître sans doute « trop occupé » pour avoir au moins la décence de le confier à un refuge, ce pauvre chien a eu la chance de croiser le chemin de Brooke Rapozo, membre de l’association de protection animale Kings SPCA-Rescue aux Etats-Unis. Comme beaucoup d’autres chiens honteusement abandonnés, celui-ci attendait désespérément le retour de son maître dans le froid, affamé jusqu’à manger des bâtons et terriblement apeuré.

L’association, interpellée par de nombreux emails envoyés durant le week-end dernier alertant du sort malheureux du chien, est intervenue lundi dernier en urgence pour le sauver. Lassée de constater encore une fois l’ignominie d’un tel abandon, Brooke a décidé de rédiger une lettre explicite et sans détour à l’attention du « maître » en question qu’elle a publiée sur la page Facebook de l’association, accompagnée de la vidéo du sauvetage à découvrir en fin de l’article (traduction française Guide du Chien) :

« Cher propriétaire insensible de ce chien,

Aujourd’hui nous avons été avisés par quelques emails de personnes qui ont remarqué que votre chien a été abandonné à l’angle de la 15ème avenue et de l’avenue Excelsior. Après avoir regardé la date, votre chien était assis là depuis samedi matin, au moins. Il était 15 heures aujourd’hui quand nous avons finalement  remarqué les messages car nous étions très occupés. Nous avons décidé de nous y rendre et de voir si nous pouvions aider. Effectivement il était là.

Il vous attendait.

Il n’avait pas quitté l’endroit où vous l’avez laissé. Il était un bon chien. Il est resté près du dernier endroit où il avait vu la personne qui comptait le plus pour lui au monde. Il pensait que vous alliez revenir. Il regardait chaque voiture qui passait sur la route en espérant que vous reveniez pour lui. Votre chien a eu très froid, faim, et était effrayé pendant des jours parce que vous êtes une personne sans coeur.

Il vous attendait.

Il avait tellement faim qu’il mangeait des bâtons. Des gens sympas se sont arrêtés pour lui déposer de la nourriture mais il avait toujours faim et était si désorienté. Mais même avec de la nourriture devant lui, il savait qu’il devait attendre votre retour.

Il vous attendait.

Il n’est pas un mauvais chien. Il est un très bon chien. Vous étiez un mauvais ami. Vous avez abandonné quelqu’un qui aurait donné sa vie pour vous. Quelqu’un qui ne se soucie guère du temps que vous passez au travail. Quelqu’un qui est aussi heureux de vous voir quand vous êtes sorti vérifier le courrier ou que vous êtes parti plusieurs jours. Quelqu’un qui aurait léché les larmes sur vos joues et les restes de nourriture dans votre assiette lorsque vous aviez fini de manger.

Il ne vous attendra plus désormais.
Après l’avoir vu recroquevillé en boule la journée sur la route où vous l’avez laissé, nous sommes revenus pour lui. Nous sommes revenus avec une collègue bénévole qui s’appelle Yvonne, du sanctuaire Rescue BullyBreed de Raven. Il faisait sombre et nous pouvions entendre les coyotes au loin. Nous sommes restés assis pendant des heures. Nous lui avons parlé. Nous sommes restés assis et avons chanté pour lui. Nous l’avons nourri et lui avons offert une couverture.

Votre chien a mangé dans nos mains après des heures passées à lui jeter de la nourriture fraîche. Votre chien est finalement venu près de nous alors que nous nous étions couché dans la boue en lui disant « tout ira bien et c’est la dernière fois que quelqu’un te fera du mal ». Votre chien m’a finalement laissé le caresser sur le haut de la tête. Puis derrière les oreilles. Enfin, il n’a pas couru quand je me suis avancée et que je me suis assise à côté de lui. Il s’est finalement couché et m’a autorisé à lui frotter le ventre. Il m’a laissé lui mettre une laisse et n’a pas essayé de s’enfuir.

Il n’a pas paniqué jusqu’à ce qu’il soit temps de partir. Il voulait vous attendre. Il a refusé de marcher jusqu’à la fourgonnette. J’ai porté votre énorme chien jusqu’à la fourgonnette, votre grand, tendre, apeuré et chien fidèle. J’ai porté votre chien loin du dernier endroit où il vous avez vu. Il a hurlé tout le long du trajet au refuge. Il a hurlé la hurlement le plus douloureux que je n’ai jamais entendu. C’était le son de son coeur brisé. Il a tenté désespérément de revenir à l’endroit où vous l’avez laissé. Il a vérifié frénétiquement chacune des vitres et a regardé par la vitre arrière alors que nous nous éloignions. Ses hurlements ont duré jusqu’à ce qu’il vienne sur le siège conducteur et hurler sur moi. Comme j’étais parvenue à lui caresser la tête il m’a regardé si troublé et a posé sa tête sur mes genoux et a gémi pendant que nous arrivions au refuge.

Vous ne méritez pas ce chien incroyable. Vous ne méritez aucun chien.

Mon chien va vous oublier. Il trouvera un bon foyer et recevra l’amour qu’il mérite. Il saura ce que c’est que d’avoir un vrai foyer.

Je me fiche de savoir qui vous êtes ou de votre prétexte pour expliquer pourquoi vous avez abandonné mon chien. C’est probablement des conneries de toute façon. Vous êtes un sac à merde. Je prie pour que vous ayez un mauvais karma cette année et une mauvaise santé.

Sincèrement,

Brooke »

Posté par Kings SPCA-Rescue sur dimanche 3 janvier 2016