Paracétamol toxique pour les chiens

Le paracétamol est le médicament le plus utilisé au monde. D’ailleurs, la majeure partie d’entre nous en dispose dans sa pharmacie. Nous serions tentés de soigner notre chien fiévreux ou endolori avec cette molécule et pourtant, c’est une erreur qui peut s’avérer fatale pour notre animal ! Découvrez pourquoi le paracétamol est toxique pour les chiens, quels sont les symptômes et risques en cas d’ingestion, et enfin comment réagir.

Pourquoi le paracétamol est-il toxique pour les chiens ?

Le paracétamol, également appelé acétaminophène, est une molécule utilisée comme antalgique (anti-douleur) et antipyrétique (anti-fièvre). On le trouve sous différentes marques telles que Dafalgan®, Doliprane®, Efferalgan®, Actifed rhume® etc. Bien que ce médicament en vente libre soit le plus administré chez l’homme et sans effets secondaires majeurs, il n’est pas sans risques pour le foie en cas de surdosage. Mais qu’en est-il pour les chiens ?

L’intoxication du foie et du sang

Nous serions tentés d’administrer du paracétamol à notre chien s’il présentait de la fièvre (on considère qu’un chien a de la fièvre à partir de 40°C) ou en cas de douleur mais c’est un erreur à ne surtout pas commettre ! Le paracétamol est toxique pour le chien à partir de 50 à 100 mg par kg de poids. Imaginez donc à quel point un chien de 8 kg serait intoxiqué en avalant un comprimé de Doliprane 1000 mg !

A la différence de l’homme qui peut assimiler le paracétamol dans le foie grâce à des enzymes hépatiques, ces dernières sont peu présentes chez le chien. Le paracétamol se maintient ainsi dans son foie entraînant la destruction des cellules hépatiques.

Mais il existe une seconde conséquence désastreuse : le paracétamol provoque également une modification de l’hémoglobine des globules rouges chez le chien, causant sa transformation en méthémoglobine. Le sang non oxygéné se colore d’un brun chocolat. L’oxygénation des organes ne se fait plus correctement, ce qui peut lui être potentiellement fatal selon la dose ingérée.

Les intoxications au paracétamol chez le chien surviennent le plus souvent lors de l’automédication mais aussi à cause d’accidents. En effet, un chien, et encore plus un chiot, peut être tenté de jouer avec une boite de Doliprane laissée par inadvertance sur la table basse, avaler les médicaments et de surcroît, l’emballage aussi. L’animal peut ainsi ingérer des doses mortelles bien malgré lui.

L’administration de paracétamol a des conséquences encore plus désastreuses chez le chat. Les doses toxiques se situent pour le félin à partir de 50 mg par kg de poids. Je vous laisse donc imaginer la toxicité d’un comprimé de Doliprane 500 mg avalé par un chat de 4 kg !

L’automédication est à proscrire pour nos animaux

Nous ne le répéterons jamais assez : l’automédication est à bannir quand il s’agit d’un animal de compagnie. Préférez garder vos médicaments dans une armoire fermée à clé. Nos animaux sont très intelligents et capables avec observation de réussir à ouvrir des placards non verrouillés.

A noter : dans certains cas, le vétérinaire peut prescrire du paracétamol au chien en fonction de son état de santé, ses antécédents et selon la pathologie rencontrée. Dans ce cas là et seulement sur prescription médicale, la dose thérapeutique du traitement est de 10 mg par kg de poids et par jour (en savoir plus avec cette vidéo des conseils vétérinaires de Patrick). Ne prenez en aucun cas l’initiative de donner du paracétamol à votre chien (ou votre chat), même en petite dose. Ne sachant pas s’il a des problèmes de foie et en voulant le soigner, vous risqueriez de l’intoxiquer !

Quels sont les symptômes de l’intoxication au paracétamol chez le chien ?

Les premiers symptômes apparaissent entre 1 à 12h, voire 24h après l’ingestion chez le chien. En voici une liste non exhaustive :

  • douleurs abdominales ;
  • vomissements ;
  • diarrhées ;
  • hypersalivation ;
  • Anorexie ;
  • abattement ;
  • urines foncées, brunâtres ;
  • troubles cardiaques et respiratoires ;
  • cyanose (coloration bleu-violacé des muqueuses).

Comment réagir en cas d’intoxication ?

Dès lors que vous constatez que votre chien a ingéré du paracétamol ou en cas de symptômes, appelez immédiatement votre vétérinaire ou la clinique de garde de votre secteur.

Si l’intoxication est inférieure à 1 heure, le vétérinaire pourra vous demander de faire vomir votre chien sur ses indications avant de vous rendre dans son cabinet. Le temps est un facteur essentiel pour la prise en charge de votre chien intoxiqué !

Quel traitement contre l’intoxication des chiens au paracétamol ?

Après examen des signes cliniques, le vétérinaire pourra procéder à des analyses sanguines et ensuite placer le chien sous perfusion pour éliminer le paracétamol présent dans son organisme.

Un médicament, l’acétylcystéine, peut être prescrit pour limiter les dommages subis au foie ainsi que de la vitamine C pour faciliter le transport de l’oxygène. Enfin, une transfusion sanguine sera envisagée dans les cas d’anémie les plus graves.

traitement intoxication chien paracetamol
Derek Finch © Unsplash

Mais alors que faire si mon chien a de la fièvre ou une douleur ?

Il est très important de surveiller l’état de santé de votre chien au quotidien et remarquer le moindre signe d’abattement, de douleur et de changement de comportement. Contrairement à nous, nos compagnons à quatre pattes ne témoignent que rarement de leur douleur. Lorsqu’un signe évident apparaît, la maladie est en général déjà avancée. Donc au moindre symptôme, consultez directement votre vétérinaire et n’ayez pas recours à l’automédication.

D’autant plus que la fièvre ou la douleur peuvent être les symptômes de maladies ou d’infections très différentes. Seul le vétérinaire pourra établir un diagnostic à l’aide d’examens complémentaires et définir un traitement approprié.

A noter que d’autres antalgiques et anti inflammatoires très populaires sont également toxiques pour les chiens et les chats tels que l’ibuprofène ou l’aspirine. De manière générale, n’utilisez jamais de produits médicamenteux destinés aux humains sur votre chien. Veillez à bien séparer vos médicaments de ceux de vos animaux dans votre pharmacie.

Le mot de la fin

Comme nous venons de le voir, le paracétamol est très toxique pour les chiens au même titre que l’aspirine et l’ibuprofène. Son effet peut être catastrophique pour l’organisme du chien. En cas d’intoxication, contactez immédiatement votre vétérinaire ou la clinique de garde.

Enfin, face aux coûts financiers que représente une hospitalisation d’urgence, nous vous conseillons vivement de souscrire une mutuelle santé pour votre chien afin d’éviter des dépenses de grande ampleur. Pour cela, utilisez gratuitement notre comparateur et comparez les meilleures offres en moins de deux minutes.

Crédit photo : Lesly Juarez © Unsplash

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.