Accueil Conseils et astuces Protéger son chien contre le froid

Protéger son chien contre le froid

Les chiens, comme nous, sont sensibles au froid et aux variations de température. Certes ils sont plus ou moins poilus selon les races, mais cela n’en fait pas pour autant des ours polaires. Alors comment les protéger du froid et les aider à passer l’hiver en toute sérénité ?

Le rôle des poils

Les poils chez le chien lui servent d’isolant, que ce soit contre la chaleur ou le froid. En hiver, la fourrure est plus dense et selon les races, peut relativement bien le protéger contre le froid.

Même si le chien tient ses origines du loup, et devrait à priori passer l’hiver sans encombre, les divers croisements opérés par l’homme ainsi que son mode de vie, ont en fait un animal moins rustique que son cousin.

Les races à poil long tels que les Husky, les Malamutes ou encore les Saint Bernard, peuvent aisément passer l’hiver à l’extérieur alors que les races à poil court nécessitent une attention particulière.

Les chiens âgés, même très poilus, doivent être protégés, leurs défenses immunitaires s’amenuisant avec l’âge.

Nos conseils pour le protéger

Votre chien doit s’hydrater régulièrement et encore plus lors des périodes de grand froid, veillez ainsi à ce qu’il est toujours de l’eau à disposition.

Les chiens vivant dehors ont besoin de plus d’énergie, et donc de calories pour lutter contre le froid, il convient donc d’augmenter convenablement leur ration quotidienne. Prévoyez également un abri bien isolé afin qu’il y soit protéger du vent et des intempéries, avec de la paille et des couvertures.

Évitez de le laver ou de le toiletter, en effet cela retarde la fabrication de sébum, indispensable à sa peau pour lutter contre le froid.

Brosser le souvent pour éliminer les poils morts.

Vous pouvez lui mettre un manteau, des chaussons ou bottines qui le protégeront lors des promenades.

On peut également appliquer une émulsion après les sorties, pour éviter les engelures, en hydratant les parties sensibles telles que les coussinets.

Il faut également savoir qu’un chien obèse ne sera pas plus résistant face au froid qu’un chien au poids normal. A l’inverse, un chien maigre sera moins apte à lutter contre le froid.

Attention à l’ingestion massive de neige, cela peut en effet provoquer des gastrites sévères (gastrite des neiges) et des diarrhées.

Avec ces quelques conseils, votre chien devrait passer l’hiver en toute quiétude, alors profitez en, les chiens adorent jouer dans la neige !

3 Commentaires

  1. Bonjour Reda,
    j’ajouterai un petit “truc” : en ville en hiver, les trottoirs sont couverts de sel. Il faut penser à rincer (c’est l’idéal) ou du moins essuyer très soigneusement les pattes de nos toutous quand ils reviennent d’une promenade sur ces trottoirs pleins de sel. Je l’ignorais, et mon chien avait fini par avoir d’importantes irritations à la face (il dormait souvent avec le museau entre les pattes). C’est un véto qui me l’a expliqué quand je lui ai amené mon chien, car j’étais inquiète de ces irritations, ça lui faisait carrément tomber les poils autour des yeux et sur le museau ! A la suite de cette mésaventure, il a eu les pattes systématiquement rincées au retour de balade et le problème ne s’est plus jamais reproduit.
    Sylvie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.