Ration ménagère du chien

La ration ménagère pour chien fait de plus en plus d’adeptes. Ces propriétaires, lassés des produits industriels trop souvent de mauvaise qualité, ont fait le choix de changer leurs habitudes et de cuisiner maison pour leur animal de compagnie. Si cette pratique est indéniablement favorable à la bonne santé de nos compagnons, il n’en reste pas moins qu’elle nécessite des connaissances en matière d’alimentation canine.

Il suffirait d’un seul petit déséquilibre dans la ration ménagère pour que la santé du chien soit impactée négativement, alors mieux vaut s’informer avant. Dans cet article, nous vous parlons des avantages, des inconvénients et des ingrédients à privilégier pour la cuisine maison de votre chien. Nous vous donnons aussi des indications pour calculer la ration ménagère de votre animal.

Connaître les principes élémentaires du calcul de la ration ménagère.

La formulation d’une recette ménagère obéit à des règles strictes qui tiennent compte des besoins spécifiques de l’animal (âge, maladie, allergies, activité physique) et des particularités des ingrédients. L’association des sources de protéines, de glucides, de lipides, de minéraux et de micronutriments est un exercice difficile qui requière toute l’attention du propriétaire.

Connaître les règles générales qui permettent d’établir une ration équilibrée est essentiel.

La ration ménagère doit comporter les éléments suivants :

  • De la viande (privilégiez les viandes sans matières grasses et un mode de cuisson doux. Ne donnez pas de porc à votre chien).
  • Du poisson (la sardine, le maquereau et le saumon cuit à la vapeur sont excellents pour le chien à raison d’une à deux fois par semaine. Retirez simplement les arrêtes).
  • Des légumes (cuits à la vapeur idéalement. Courgettes, carottes, etc).
  • Des céréales (sans amidon. Il faut donc bien cuire le riz ou les pâtes).
  • Des fruits (en petite quantité, par exemple un peu de pomme ou de banane).
  • De l’huile (huile de haute qualité. Huile de lin, huile d’olive, huile de saumon, etc. Attention, toutes ne sont pas recommandées pour le chien, renseignez-vous en amont).
  • Des compléments alimentaires pour chien (validez cela avec votre vétérinaire).

Notre conseil : si vous passez aux rations ménagères, privilégiez des aliments de haute qualité et de préférence biologiques. Dans tous les cas vous pouvez tout à fait combiner rations ménagères et alimentation pour chien du commerce. Cela permettra d’améliorer la ration quotidienne de votre animal et de palier à un éventuel manque de qualité de la nourriture industrielle comme c’est trop souvent le cas malheureusement.

Important : ne donnez pas vos restes de table (jamais!). En effet, bon nombre d’aliments que nous consommons sont toxiques, voir mortels, pour les chiens. Pour en savoir plus, lire notre article « 12 aliments qui peuvent tuer votre chien et que vous consommez régulièrement ».

Quels sont les avantages et les inconvénients de la ration ménagère ?

Les avantages de la ration ménagère sont variés :

  • Une liberté totale pour le choix des ingrédients. Vous pouvez donc adapter la ration aux besoins et aux goûts de votre chien.
  • La ration ménagère permet de répondre à certaines situations nutritionnelles qui ne peuvent être gérées avec les aliments préfabriqués.
  • Les besoins spécifiques d’un animal intolérant ou allergiques peuvent être respectés.
  • Il y a une véritable notion de plaisir et de satisfaction à faire à manger à son chien.
  • Vous avez aussi la certitude que les aliments donnés sont de qualité.

Notre conseil : faites-vous accompagner par un vétérinaire-nutritionniste pour mettre en place la meilleure ration ménagère possible et avoir plusieurs alternatives de menus.

Les inconvénients de la ration ménagère pour chien sont les suivants :

  • Il faut avoir un peu de temps pour cuisiner ou bien s’organiser.
  • Le coût journalier d’une ration ménagère de qualité est plus élevé (mais en investissant dans la santé de votre chien, vous irez moins chez votre vétérinaire donc finalement…).
  • Établir la bonne ration ménagère et les menus reste difficile et peut nécessiter des ajustements (mais ça en vaut la peine).
  • Il faut soit cuisiner au jour le jour, soit pouvoir congeler.

Les composants que l’on doit retrouver dans les rations ménagères du chien :

  • Des protéines et des lipides
  • Des fibres
  • Du calcium et phosphore

Les ingrédients pouvant être intégrés :

  • De la viande (poulet biologique, dinde biologique, canard biologique par exemple)
  • Du poisson (sardines, maquereaux)
  • Des œufs (en omelette ou œuf brouillés à ajouter au reste de la ration)
  • Du fromage de brebis ou de chèvre (plus digeste pour le chien. Évitez le lait de vache)
  • Légumes verts (épinards, petits pois, courgettes) ou carottes
  • Céréales (riz, quinoa, épeautre, sarrasin par exemple)
  • Lentilles cuites
  • Huiles (Lin, huile d’olive ou de saumon notamment)
  • Pâtes cuites
  • Fruits
  • Aromates (à petite dose. Basilic, curcuma, cannelle par exemple)
  • Ingrédient naturel vermifuge (de temps en temps. Ail en petite quantité)

Important : évitez les viandes ou poissons de l’élevage industriel (bourrées d’antibiotiques et d’hormones de croissance, etc…)

Proportions de chaque famille d’ingrédients dans la ration

Calcul ration ménagère pour chien
© Pixabay – jolucasru

L’idéal reste l’utilisation d’un logiciel tableur pour effectuer le calcul. Néanmoins vous pouvez aussi le faire à la main en vous appuyant sur les proportions recommandées par le vétérinaire. Voici quelques informations utiles.

1) Le besoin énergétique du patient est évalué de manière classique, en tenant compte de ses particularités (race, âge, activité, état pathologique…).
2) Le besoin en protéines est établi en estimant le rapport protidique-calorique en grammes de protéines/1000 kcal EM (Énergie Métabolisable) en fonction de l’animal (espèce, âge, état de santé) et de la valeur biologique des protéines disponibles dans les ingrédients retenus. La quantité de viande, de poisson ou d’œuf à apporter dans la ration est déduite en considérant que 80 % des protéines chez le chien doivent être apportées par ces ingrédients.
3) La proportion de légumes doit correspondre à un pourcentage de l’apport énergétique (de 5 à 20 %).
4) 5 à 20 % de l’énergie doivent être apportés par l’huile.
5) Le reliquat d’énergie est couvert par la source de glucides lents.
6) Le besoin en calcium, en phosphore, mais aussi en vitamines et en oligo-éléments est couvert par un complément alimentaire (obligatoire).

Bon à savoir : un chien de 15kg a besoin de 840 kcal (énergie), 46 g (protéines), 848 mg (calcium) et 678 mg (Phosphore).

Utilisez ce tableau de calcul de ration ménagère pour obtenir une idée précise des besoins de votre chien.

Crédit photo : © 123rf – Tatiana Gladskikh

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.