Les signes de vieillissement chez le chien

0
5690
Les signes du vieillissement chez le chien

Le vieillissement chez le chien est un moment redouté par la plupart des maîtres, annonçant le dernier tiers de sa vie. Bien que la vieillesse soit un processus naturel et irréversible, en connaître les signes et savoir les détecter permet une prise en charge vétérinaire en vue de soins préventifs, une adaptation de nos comportements et du mode de vie du chien âgé. Voyons quels sont les signes du vieillissement chez le chien, l’âge à partir duquel ils apparaissent et enfin comment aider son chien à bien vieillir.

A partir de quel âge un chien est-il considéré comme sénior ?

La vieillesse chez le chien se manifeste à différents âges selon la taille du chien, son poids et son mode de vie (activité, alimentation, soins). Les chiens de petite taille ont la plus grande espérance de vie et à l’inverse, les races de chiens dîtes “géantes” ont la plus courte. L’âge moyen d’apparition des premiers signes du vieillissement du chien, d’après le tableau de Goldston établi en 1989, est de :

  • 11,48 ans ± 1,85 pour les chiens de petites races (moins de 9 kg)
  • 10,90 ans ± 1,56 pour les chiens de races moyennes (de 10 à 22 kg)
  • 8,85 ans ± 1,38 pour les chiens de grandes races (de 23 à 40 kg)
  • 7,46 ans ± 1,94 pour les chiens de races géantes (plus de 40 kg)

Qu’est-ce que le vieillissement chez le chien et quels en sont les signes ?

Le vieillissement, un processus naturel et non une maladie

On parle communément de vieillissement lorsque le chien entre dans le dernier tiers de sa vie. C’est un processus normal et progressif chez les chiens et non une maladie. L’organisme se détériore de manière graduelle et irréversible. Le vieillissement biologique est appelé période de sénescence.

Les signes physiques :

Les conséquences physiques du vieillissement sont les plus évidentes à observer :

Les signes physiques du vieillissement du chien
© Flickr – jimmy brown
  • Des poils blancs apparaissent autour du museau, le pelage s’éclaircit et devient plus terne, se réduisant à certains endroits.
  • Des vérues et des kystes sébacés peuvent apparaîtrent. Il convient de les faire examiner par le vétérinaire pour écarter tout risque de tumeur. De même pour des grosseurs et notamment chez la chienne, il convient d’examiner régulièrement la zone des mamelles.
  • Les dents sont plus usées, le dépôt de tartre accentué entrainant mauvaise haleine et déchaussement des dents. Il est conseillé d’effectuer un détartrage chaque année.
  • Le chien met plus de temps à récupérer d’un effort physique, il s’essouffle plus rapidement. Il passe plus de temps à dormir et à se reposer. Globalement, ses performances physiques diminuent. Préférez des sorties plus courtes et plus fréquentes, adaptez votre allure à la sienne lors des promenades. A noter : un quart des chien âgés de 9 à 12 ans souffrent d’une affection cardiaque.
  • La modification du poids : le chien grossit ou maigrit.
  • La dégradation de la vue : le cristallin devient légèrement bleuté et perd de sa transparence (cataracte sénile). La vision du chien est de plus en plus trouble.
  • La dégradation de l’ouïe (bilatérale ou unilatérale) : le chien entend moins bien, voir ne répond plus. Il est important d’associer les gestes à la voix lorsque l’on s’adresse à son chien âgé.
  • L’incontinence urinaire : certains chiens âgés ne parviennent plus à se retenir. Cela peut survenir durant le sommeil ou lorsqu’ils se déplacent, mais de façon totalement involontaire.
  • L’insuffisance rénale : les reins n’assurent plus avec autant d’efficacité leur rôle de filtration. Le chien boit plus et urine davantage. A noter : c’est la seconde cause de mortalité non accidentelle chez le chien.
  • L’appareil locomoteur s’affaiblit : diminution des muscles, fragilisation des os, usure des articulations avec apparition d’arthrose.
  • Le chien est plus sensible aux infections en raison de la perte d’efficacité de son système immunitaire.

Les signes comportementaux

Le vieillissement chez le chien peut entraîner des modifications comportementales qui sont parfois d’ordre pathologique. Des traitements existent et il convient d’en discuter avec son vétérinaire :

  • Des troubles du sommeil : le chien dort beaucoup la journée et peu la nuit. Il peut arriver qu’il déambule ou qu’il vous réveille en pleine nuit pour jouer.
  • Il présente moins d’interêt pour des activités autrefois très stimulantes comme jouer ou se promener.
  • Le chien âgé peut être désorienté, il ne reconnaît plus son entourage, se perd, parfois même dans son jardin. Il ne sait plus dans quel sens s’ouvrent les portes et peut se figer devant un mur ou un meuble à défaut de les contourner.
  • Des troubles émotionnels inhabituelles peuvent survenir : anxiété, peur excessive de certains objets, personnes, bruits ou environnements familiers.
  • Il se montre agressif, souvent en réaction à une douleur lorsque son maître le manipule ou encore avec des enfants qui voudraient le caresser. Le chien est moins patient, plus irritable.
  • La dépression d’involution est une maladie qui inclut notamment les symptômes ci-dessus avec la réapparition d’une conduite infantile : le chien âgé se comporte comme un chiot et a oublié une grande partie de son apprentissage. La malpropreté ressurgit ainsi que les mordillements par exemple, ou encore l’ingestion d’objets. A noter : la dépression d’involution peut survenir suite à l’arrêt brusque d’activité chez les chiens âgés qui ont toujours été dynamiques tels que les chiens de travail.
  • Le syndrome de dysfonctionnement cognitive, qui est une maladie neurodégénérative progressive, peut se manifester également chez les chiens plus jeunes. L’équivalent chez l’Homme est la maladie d’Alzheimer. Plus d’infos ici
Les signes comportementaux de la vieillesse chez le chien
© Flickr – Camera Eye Photography

Comment aider son chien à bien vieillir ?

Bien que le vieillissement soit irréversible et que les organes usés soient irremplaçables, vous pouvez aider votre vieux chien à traverser son dernier tiers de vie du mieux possible. Voici nos conseils :

L’aide du vétérinaire indispensable

En plus de la visite annuelle de vaccination et de contrôle, il est conseillé d’effectuer une seconde visite en cours d’année afin d’établir un bilan de santé complet (analyse de sang, d’urine, des selles etc). La gériatrie canine, les progrès en médecine vétérinaire de plus en plus efficaces, permettent de détecter les défaillances organiques et maladies pour mettre en place des soins préventifs et des traitements.

Aménager son intérieur pour plus de confort

Comment aider son chien à bien vieillir
© Flickr – Jazz Guy

Offrez-lui un coussin bien moelleux que vous placerez à l’abri des courants d’airs. Assurez-vous que ses gamelles d’eau et de nourriture lui soient accessibles facilement et sans trop d’effort.

Le stimuler

Bien qu’il vieillisse, vous ne devez absolument pas négliger votre chien âgé sous prétexte de le laisser constamment se reposer dans un coin de la pièce. Au contraire, sollicitez ses capacités intellectuels par des jeux spécifiques, cachez des friandises pour qu’il s’amuse à les trouver. Renouvelez régulièrement ses jouets, continuez de jouer avec lui tout en le ménageant physiquement (évitez les jeux ou le chien doit sauter par exemple).

Montrez-vous tolérant et patient !

Accepter la vieillesse de son chien est une étape indispensable aux changements de nos propres comportements. Soyez indulgent lorsqu’il est malpropre, nous l’avons vu, l’incontinence est involontaire. Soyez patient quand il ne vous entend pas ou qu’il a peur de franchir un obstacle. Expliquez aux membres de la famille et notamment aux enfants que le chien âgé peut être surpris car il entend moins et/ou ne voit plus très bien.

Présence, attention et amour

Plus que jamais, votre chien entré dans le dernier tiers de sa vie a besoin que vous soyez à ses cotés comme il l’a toujours été aux vôtres, dans les bons comme dans les mauvais moments. Débordez d’amour et d’affection, parlez-lui avec bienveillance, soyez disponible.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire notre article comment soulager les vieux chiens.

Crédit photo : © Flickr – Roman Boed

Fondateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.