Appelée toux du chenil de part sa forte contagion dans les chenils, la trachéobronchite infectieuse se transmet rapidement par voie virale ou bactérienne. Sans soins appropriés, des complications graves peuvent survenir. Alors voyons comment diagnostiquer cette maladie, quels en sont les traitements et comment prévenir la toux du chenil à travers des vaccins.

La toux du chenil : une infection très contagieuse

La toux du chenil, également appelée trachéobronchite infectieuse, est une maladie entraînant une inflammation de l’appareil respiratoire du chien. Cette infection est très contagieuse. C’est pourquoi, les chenils et autres pensions canines vous réclameront obligatoirement le justificatif d’un vaccin contre cette maladie. Mais la toux du chenil peut se transmettre à n’importe quel moment pourvu qu’il y est contact entre plusieurs chiens. Ainsi on peut parler de risque de contagion lors de :

  • garde en pension canine
  • garde en chenil
  • élevage
  • rassemblement canin : exposition, concours, cours d’éducation collectif

La toux du chenil revêt deux formes : virale ou bactérienne. Elle se transmet par l’air lorsque les chiens toussent ou éternuent et par contact de “nez à nez”.

Les symptômes de la toux du chenil

vaccin toux du chenilPlusieurs symptômes peuvent vous alerter sur la probabilité que votre chien est contracté la toux du chenil.

Ainsi, nous distinguerons les symptômes suivants :

  • toux sèche et rauque
  • éternuements
  • grosse fatigue
  • écoulements (nez, yeux)
  • fièvre ou encore perte d’appétit

Toux du chenil : traitement

En cas de doute, consultez votre vétérinaire qui saura mettre en place un traitement adéquate. En effet, si vous ne traitez pas votre chien contre la toux du chenil, des complications graves peuvent survenir comme la pneumonie. Les antibiotiques sont utilisés pour traiter la forme bactérienne de l’infection.

Quand le chien n’est pas trop atteint par l’infection (perte d’appétit limitée, le chien reste actif malgré la maladie par exemple), on utilisera un traitement à base de de sirops antitussifs pour soulager les symptômes. Seul le vétérinaire sera à même de prescrire un traitement et de rechercher les agents pathogènes : Bordetella bronchiseptica ou encore Parainfluenza.

Prévenir la toux du chenil : le vaccin

Les vaccins contre la toux du chenil permettent d’immuniser le chien contre cette maladie. L’un d’entre eux est très efficace, il s’agit d’un vaccin intranasal : le vétérinaire administre directement un produit dans la narine de votre chien.

toux du chenil chien Ce vaccin permet de mettre en place une immunité dans les voies nasales du chien afin de lutter contre les agents pathogènes.

Pour conclure

Ne prenez pas à la légère cette maladie très contagieuse qu’est la toux du chenil. Sans traitement, les risques de pneumonie peuvent survenir. Au moindre doute, n’hésitez-pas à appeler ou consulter votre vétérinaire qui saura vous répondre et traiter cette infection.

 Crédits photos : A Tail of Two, Doggies Are From Heaven, activstills

2 Commentaires

  1. La vaccination est la façon la plus facile et la plus efficace pour protéger votre chien contre la toux de chenil, en particulier pour les chiens entretenus avec des congénères ou en chenil, mais aussi pour les chiens amenés à rencontrer occasionnellement d’autres chiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.