Accueil Actualité Cause animale Une vidéo poignante pour dénoncer le sort des chiens errants en Inde...

Une vidéo poignante pour dénoncer le sort des chiens errants en Inde et favoriser leur adoption

2747
4
PARTAGER
Une vidéo poignante pour dénoncer le sort des chiens errants en Inde et favoriser leur adoption

La ville de Bombay en Inde compte près de 250 000 chiens errants, ignorés par la majeure partie des habitants et maltraités par certains. L’association de protection animale “World For All Animal Care & Adoptions” dénonce à travers cette vidéo choc ce que vivent chaque jour ces chiens laissés pour compte dans une souffrance terrible.

Des chiens qui risquent leur vie quotidiennement pour traverser les routes bondées de la plus grande ville d’Inde (plus de 12 millions d’habitants), à la recherche d’eau et de nourriture, subissant les violences gratuites et cruelles de certains “humains”.

Les scènes que vous allez voir ont d’abord été filmées sans chien puis montées à l’aide d’un logiciel de montage vidéo pour superposer un chien équipé d’une caméra attachée à son collier. Aucun chien n’a été blessé ni maltraité pour la réalisation de cette vidéo.

Le résultat est criant de vérité et tellement poignant dans le but de sensibiliser les habitants de Bombay et les indiens plus généralement : repenser la façon dont ils traitent les chiens errants et les encourager à les adopter. La vidéo que voici a été visionnée plus de 1 700 000 fois depuis sa mise en ligne le 30 avril dernier, aussi, même s’il s’agit d’un montage, certaines scènes peuvent être dérangeantes, attention donc aux plus sensibles :

Traduction du message de l’association à la fin de la vidéo :

“Simplement un jour comme un autre dans la vie de l’un des 250 000 chiens errants dans les rues de Bombay. S’il vous plait. Adoptez un chien errant.

Avertissement : Aucun chien n’a été blessé lors de la réalisation de cette vidéo. Cette vidéo a été réalisée uniquement avec le montage vidéo. Les scènes représentent les différents défis auxquels sont confrontés chaque jour les chiens errants en Inde. Cette vidéo est destinée à sensibiliser et changer leur situation actuelle vers une meilleure.”

Alors, faut-il choquer pour sensibiliser à la maltraitance animale comme nos récents campagnes françaises de sécurité routière ?

PARTAGER
Fondateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

4 COMMENTAIRES

  1. Chaque fois, quel que soit l’animal, je me dis non Chantal ne regarde pas mais de suite, je me sens coupable et je regarde. Le truc des feux d’artifice, directement l’image d’un berger allemand à qui on avait mis des pétards dans la gueule m’est venue à l’esprit. Et pourtant le gouvernement indien à interdit les delphinariums, a limité fortement les tests sur les animaux mais il s’en passe des horreurs en Inde! Et pour les chiens, pour les vaches, …. Le Maroc aussi chasse les chiens. Une loi est passée pour interdire aux gens d’avoir un grand chien par ex. La Roumanie tue ses chiens errants, l’Ukraine quand la coupe du monde de foot a eu lieu en a tué de façons ignobles 150.000 (fours crématoires ambulants où des chiens pas toujours morts étaient jetés, battus, tués par balle, …). La Pologne ne vaut pas mieux et tellement tellement d’autres pays! Le monde court à sa perte.

  2. Merci de vos articles. Ils nous montrent le comportement des pays envers les animaux et nous sensibilisent à leur souffrance. Car malheureusement en général hélas les animaux souffrent beaucoup partout. Une vraie honte pour l’humanité en ce 21e siècle sans compter ceux qui vont disparaître : ours blancs, éléphants, lions, tigres… Il faudrait vraiment que les associations s’unissent pour arrêter ça. Les problèmes des humains ne doivent pas toucher les animaux.

  3. moi je suis désolée mais je ne regarde pas souvent les vidéos rien que voir les photos de toute facon j ai compris merci aux associations pour leurs courage

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here