un chiot decede apres avoir mache une recharge de cigarette electronique

Près d’un million de personnes utilisent la cigarette électronique en France. Véritable phénomène de mode, la cigarette électronique n’en demeure pas moins dangereuse par la nicotine contenue dans ses recharges, si celle-ci était avalée accidentellement. Ivy, une femelle Staffordshire de 14 semaines en a hélas fait les frais, après avoir mâché l’une de ses recharges qui lui a été fatale. Selon les recharges utilisées, le taux de nicotine peut être plus ou moins élevé et fatale pour nos chiens et animaux domestiques, ne laissez donc pas traîner ces recharges à portée des chiens et des enfants.

Comme le rapporte le dailymail, dimanche dernier, Keith Sutton, un habitant de Redruth en Angleterre et adepte de la cigarette électronique, a laissé traîner une recharge de e-liquide sur sa table à manger.

Sa chienne, Ivy, âgée de 14 semaines et adoptée à la RSPCA, comme tous les chiots, adorait jouer et explorait le monde qui l’entourait et mettre tout ce qu’elle trouvait dans la gueule. Mais cette curiosité lui a été fatale après qu’elle se soit saisie de la recharge en plastique renfermant le liquide contenant de la nicotine.

Seulement 30 secondes après avoir mâché la recharge en plastique, ses dents n’ayant eu aucune difficulté à la transpercer, la chienne a commencé a présenter des symptômes d’empoisonnement à la nicotine. Ivy a commencé à baver puis à vomir comme l’explique son maître attristé :

Elle l’a mâché et percé le plastique. Elle a seulement ingéré une petite quantité mais au moment où je lui ai retiré, elle bavait.

Ne sachant pas comment réagir, Mr Sutton a commencé à lui versé de l’eau froide sur la tête, mais bien sûr, sans aucun effet, pendant que sa compagne appelait le vétérinaire. Ce dernier leur a sommé de conduire immédiatement la chienne empoisonnée à la clinique vétérinaire de Hayle.

La chienne est arrivée dix minutes plus tard à la clinique. Le vétérinaire ne sachant pas comment traiter cet empoisonnement à la nicotine assez rare, a d’abord consulté un site internet dédié aux vétérinaires et parcouru un livre sur les poisons, avant de lui administrer de fortes doses de stéroïdes et de la mettre sous perfusion.

Mais 12 heures après avoir ingéré la dose mortelle de nicotine, Ivy est décédée, ses poumons et son cœur n’ont pas résisté au poison. La chienne est le premier cas recensé en Angleterre de chien mort à cause de la cigarette électronique et de ses recharges, contenant une dose létale de nicotine pouvant être fatale en fonction du poids de la personne ou de l’animal qui l’ingurgite.

L’organisation mondiale de la santé indique qu’ingurgiter une dose comprise entre 0,5mg et 1mg par kilogramme du poids de la personne qui avale la nicotine peut s’avérer mortel. Les experts indiquent que boire l’équivalent de deux recharges de e-liquide de 24mg de nicotine chacune, peut suffire à tuer un homme.

Le calcul est donc rapide pour un animal domestique ou un enfant qui viendrait à avaler une recharge de 24mg de nicotine avec un poids de 30kg par exemple.

Cet article n’a pas pour but de blâmer la cigarette électronique qui est a priori moins dangereuse que la cigarette « classique », soyons d’accord, mais un rappel sur la présence de nicotine liquide contenue dans les recharges s’impose pour protéger nos chiens et bien entendu nos enfants car qu’en serait-il si un enfant avait avalé le contenu de cette recharge ?

Ne laissez donc pas traîner vos recharges de e-cigarette, la capsule pouvant être facilement perforée par les animaux domestiques. La nicotine est un poison très dangereux encore utilisé dans certains pays comme insecticide très puissant pouvant être mortel par contact cutané et toxique en cas d’ingestion.

Note : merci de ne pas tenir de propos haineux à l’égard de cet homme dans les commentaires. Malgré son étourderie qui a été fatale à sa chienne, Mr Sutton culpabilise et témoigne pour éviter de nouveaux décès de chiens ou d’enfants qui avaleraient ces recharges.

Sources complémentaires : rapport de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé,  informations Wikipedia (paragraphe absorption accidentelle)