10-commandements-dun-bon-maitre

Les 10 commandements d’un bon maître

Etes-vous un bon maître ? Quand bien même chacun de nous le pense, nous tombons facilement dans une routine qui parfois, nous empêche d’être lucide vis à vis de notre relation maître-chien, nous entraînant à commettre certaines erreurs qui peuvent être néfastes pour nos chiens.

Voyons donc ensemble les dix commandements d’un bon maître, un rappel utile à tous et une base solide pour qui souhaite partager sa vie avec le meilleur ami de l’homme.

1. Le langage du chien, tu apprendras

Les chiens n’utilisent pas le même langage que nous les humains. Il est donc important de d’assimiler la manière de communiquer de nos chiens afin de mieux les comprendre et d’aller vers une harmonie dans la relation maître-chien.

Il faut bien comprendre que les chiens ont un langage particulier, c’est à nous de comprendre leur langage, eux ont fait tellement d’efforts depuis 15 000 ans, âge du début de la domestication du chien par l’homme.

Nous devons donc considérer leur langage et finalement parler chien ! Pas d’inquiétude, cela s’apprend et s’appelle l’éducation canine et le comportementalisme canin.

2. L’anthropomorphisme, tu éviteras à tout prix

L’anthropomorphisme consiste à reproduire sur notre chien nos comportements humains. Nous agissons comme s’il était un humain.

Nous corrigeons par exemple ses bêtises en faisant comme si c’était un enfant. On lui parle, le punit même longtemps après qu’il ait fait une bêtise. Ceci est néfaste pour vous comme pour votre chien.

3. Les idées reçues sur le chien, tu banniras

Nombre d’idées reçues circulent à propos de nos chiens… Pour ce 3ème commandement, je vous invite à lire notre article sur les 10 idées reçues sur les chiens.

Nous y abordons notamment l’entente entre chiens et chats, l’idée reçue sur l’agressivité des chiens de catégorie ou encore la vengeance du chien qui détruit tout en votre absence. Cliquez ici pour lire l’article « 10 idées reçues sur les chiens ».

4. Sociabiliser ton chiot, tu le feras au plus tôt

Il est très important, voir primordial de sociabiliser votre chiot ou votre chien dès son plus jeune âge. Ceci consiste à le faire fréquenter d’autres congénères le plus souvent possible, afin d’éviter tout comportement de crainte ou d’agressivité plus tard.

Pour cela, vous pouvez soit le faire vous-même avec d’autres chiens de votre entourage ou alors aller à la rencontre d’inconnus dans la rue pour présenter les chiens. Autrement, un club d’éducation canine sera l’endroit idéal pour le sociabiliser et par le même occasion, apprendre les dîtes « techniques d’éducation ».

Sociabiliser chiot
Berkay Gumustekin © Unsplash

5. Le vétérinaire, tu consulteras au minimum une fois par an

Je suis surpris de constater que certains maîtres prennent à la légère et oublient parfois la visite annuelle chez le vétérinaire. Il faut bien comprendre que les vaccins nécessitent un rappel annuel pour être efficaces de manière pérenne.

Au delà des vaccins, le vétérinaire pratiquera un check-up complet de votre chien et pourra déceler une potentielle maladie ou infection.

6. Les méthodes douces d’éducation, tu utiliseras

Soyez curieux d’apprendre les techniques d’éducation douces et utilisez-les avec votre chien. Considérez cela comme un jeu et vous ferez votre bonheur commun. Les techniques dites « douces » d’éducation permettent cela.

N’hésitez pas à vous rendre dans un club canin où d’une part, vous apprendrez beaucoup de choses, et d’autre part, vous permettrez à votre chien de se sociabiliser.

C’est vraiment une chose importante pour avoir un chien épanoui et équilibré. L’apprentissage par le jeu et autres méthodes douces vous apporteront une harmonie et une complicité dans votre relation maître-chien.

7. Une promesse solennelle, tu feras à ton chien

Faites la promesse d’être fidèle à votre chien comme il l’est envers vous ! C’est bien connu, le chien est le meilleur ami de l’homme, son compagnon le plus fidèle mais est-ce réciproque ? Ce n’est pas toujours le cas…

À la moindre difficulté beaucoup de gens baissent les bras (difficulté d’éducation, problème de santé du chien etc…), résultat : beaucoup de chiens se retrouvent abandonnés dans les refuges. Alors lorsque vous faites l’acquisition d’un chien, faites-vous et faites-lui la promesse que vous serez toujours à ses cotés et ce, quelles que soient les circonstances.

promesse solennelle chien abandon
Mike Tinnion © Unsplash

8. La violence, tu banniras dans l’éducation de ton chien

Alors que les méthodes douces d’éducation se démocratisent et sont de plus en plus utilisées par les éducateurs canins et conseillées par les professionnels du monde canin, beaucoup trop de personnes utilisent encore la violence pour corriger un mauvais comportement de leur chien.

La violence n’arrange rien et pire, accentue les mauvais comportements de votre chien. Que préférez vous ? Que votre chien vous écoute plus ou moins parce qu’il vous craint et qu’un jour, il vous rendre la monnaie de sa pièce en se retournant contre vous ou l’un de vos proches ?

Ou alors préférez-vous avoir un chien heureux d’écouter les ordres que vous lui donnez car pour lui, ce sera un jeu et il aimera vous faire plaisir ? La différence est bien là.

9. Nourrir ton chien correctement, tu t’y engageras

Nous ne sommes pas dans un pays où les propriétaires de chiens manquent à nourrir suffisamment leur chien sur le plan quantitatif. Mais sur le plan qualitatif, ce n’est pas encore ça. Beaucoup de nos chiens sont obèses.

Plus de 40% des chiens sont en surpoids en Europe et ce chiffre ne baisse pas. Soyez bien conscient que l’obésité chez le chien représente pour lui un réel problème de santé et que cela peut lui être fatale.

Lisez notre article qui vous expliquera comment faire perdre du poids à son chien.

10. De l’exercice à ton chien, tu feras

L’importance de l’activité physique pour le chien est primordiale. Combien de maîtres se contentent de sortir « Médor » deux fois cinq minutes par jour pour « faire pipi et caca », excusez l’expression.

Ce 10ème commandement rejoint le 9ème puisque’un chien qui ne pratique pas assez d’exercice physique sera amené a grossir et donc à être sujet à des maladies liées à son obésité.

Faites au moins une heure de promenade par jour avec votre chien. Personne ne vous demande de courir le marathon de New York chaque jour, mais un minimum est requis.

Pour conclure

Nous en avons terminé avec les 10 commandements d’un bon maître. Il en existe encore pleins et nous pourrions faire un article sur les 50 commandements d’un bon maître.

Ainsi pour continuer l’article, c’est à vous de jouer dans les commentaires en répondant à cette question : Et vous, quels sont les commandements que vous préconiseriez pour être un bon maître ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.