Accueil Conseils et astuces Arrivée d’un bébé et chien : tout savoir pour que la famille s’agrandisse...

Arrivée d’un bébé et chien : tout savoir pour que la famille s’agrandisse sans soucis

14301
2
PARTAGER
Arrivée d’un bébé et chien tout savoir pour que la famille s’agrandisse sans soucis

Tout le monde est heureux d’accueillir un bébé, les préparatifs vont bons trains, l’armoire se remplit à vue d’œil, les futurs parents s’équipent… De sa place de chien, votre animal observe sans bien comprendre ce qui se trame pourtant sous sa truffe : d’ici peu, un bouleversement de taille va se produire à la maison, qu’il s’agisse d’un premier enfant, d’un petit frère ou d’une petite sœur.

L’arrivée d’un nouveau membre dans la famille se prépare et il est nécessaire de savoir quoi faire pour prendre un départ réussi en ayant les bons réflexes avec son chien. Savez-vous comment gérer la situation ?

Comment préparer son chien à la venue d’un petit bout de chou ?

Comment préparer son chien à la venue d’un petit bout de chouC’est bien connu, les chiens ont un sixième sens (ou plus), le vôtre va se douter assez vite que quelque chose se passe en voyant ses maîtres s’afférer, acheter du matériel, transformer une pièce, et en recevant de nouveaux ordres comme « fais attention à ta maîtresse », « ne touche pas son ventre », « tu n’as pas le droit d’entrer ici », etc.

Bien sûr, il a pu noter un changement dans son quotidien sans avoir les clés pour bien identifier la situation. Quoi par exemple ?

  • Moins d’attention
  • Moins de présence à la maison (si la future maman est déjà à l’hôpital par exemple)
  • Moins de réponses à ses sollicitations (jeu, caresse, etc.)

Il faut donc le rassurer pour ne pas lui causer un stress inutile et lui témoigner l’attention qu’il mérite. Pourquoi ? Pour éviter un changement de comportement radical de sa part qui aurait pour but de vous faire comprendre qu’il est là et qu’il n’aime pas ce qui se trame. On pense par exemple à un nouveau jeu de destruction (comme l’accoudoir du canapé qu’il n’avait jamais touché auparavant), à des bêtises en tous genres (déchiqueter les chaussons), à un manque de propreté (de mauvaises surprises au petit-déjeuner), etc.

La rencontre olfactive est importante, c’est pourquoi les premiers jours, il faut le laisser sentir les nouvelles odeurs (avant même le premier face à face avec bébé), pour qu’il prenne conscience d’une partie du changement. Ainsi, au retour du papa, il faudra prendre quelques instants pour le laisser sentir à loisir tout ce qui est nouveau et surtout le rassurer par une bonne caresse. Non, vous n’allez pas le délaisser ! Un conseil : montrez-lui.

Pour plus d’informations sur le sujet « arrivée d’un bébé et chien », je vous invite à lire le texte de la caniconsultante Danièle Mirat ici.

Pour familiariser votre toutou aux nouveaux objets, il est recommandé de les lui montrer pour les démystifier. Il suffit de le faire approcher des nouveaux équipements comme la poussette, ou le lit parapluie de façon à ce qu’il analyse avec ses sens la nature de l’objet, même si à ce stade, il ne comprend probablement pas son utilisation. Si ces éléments peuvent être source de curiosité, il ne faut pas que votre chien se les approprie pour autant : vous devez absolument établir des limites.

Par exemple, offrez-lui un nouveau jouet pour ne pas qu’il se sente lésé mais interdisez-lui de toucher les jouets de bébé, sans quoi il doit avoir une petite punition. Il ne faut pas que votre animal puisse croire que tout cela est à conquérir, ni qu’il soit tenté de les prendre quand votre petit bout les touchera – même chose pour les couvertures. En outre, votre bébé sera exposé bien assez tôt aux bactéries, inutile de le mettre au contact de germes apportés par votre chien.

Comment appréhender le jour de la rencontre ?

Comment appréhender le jour de la rencontre bébé et chienIl n’y a pas de stress à avoir, il faut parler à votre chien pour le préparer en lui expliquant le retour de sa maîtresse et la venue d’un nouveau membre de la famille. Si l’on peut lire ici ou là que l’intelligence d’un chien se mesure par les mots qu’il comprend, il ne faut pas hésiter à lui parler, peu importe si l’explication dépasse le quota.

Il saisira l’intention et notera surtout qu’on le considère et qu’on ne l’exclut pas ! En effet, le principal est de lui montrer de l’attention et de gérer au mieux une situation nouvelle qui peut être source d’excitation et de stress pour votre toutou !

Le grand jour est enfin arrivé ! Lorsque vous arriverez avec le couffin, présentez-le à votre chien en prenant soin de le tenir solidement pour maîtriser une réaction qui pourrait mettre en danger le bébé. Parlez à votre chien, faites lui sentir ce nouveau petit être : il doit enregistrer les odeurs, prendre des repères, et comprendre ce qui se cache sous ce petit bonnet.

Une fois encore, votre chien va s’intéresser de près à toutes les odeurs : couches, produits pour bébé, nourriture. Il faut lui permettre de les intégrer pour éviter une bêtise future ou pour empêcher la naissance d’un sentiment de frustration Sinon, il pourrait tenter de s’en approcher par tous les moyens – ce qui serait un danger potentiel.

Un ensemble de nouveaux bruits va aussi envahir la maison, les pleurs et les cris du nouveau né qu’il n’aura peut-être jamais entendus, des appareils musicaux éventuellement. Il va donc falloir le rassurer, lui faire comprendre d’où vient le bruit et l’habituer petit à petit. Notez bien qu’une mise à l’écart excessive pourrait entraîner des déséquilibres profonds dans la relation que vous avez avec votre chien – imaginez que vous passiez du jour au lendemain de favori à dernier consulté…

Il faut donc trouver un juste équilibre pour l’intégrer à toutes ces nouveautés en respectant des distances nécessaires à la réussite de la cohabitation entre tous les membres de la famille. Vous souhaitez un autre point de vue sur le jour de LA rencontre ? Dans ce cas, je vous invite à lire l’article du site lejardindesanimaux.com sur le sujet.

Arrivée d’un bébé et chien : la prudence avant tout !

Arrivée d’un bébé et chien la prudence avant toutCertains chiens sont des crèmes et ont leur donnerait le bon Dieu sans confession. Néanmoins, il faut toujours garder à l’esprit qu’un animal a son propre mode de fonctionnement et de pensée. Sans savoir pourquoi, il pourrait arriver que le chien change de comportement sans raison, mettant ainsi en danger le bébé.

Puisque l’être humain n’a pas la capacité de tout anticiper, encore moins de tout contrôler, mieux vaut prévenir que guérir. Rien ne peut se substituer à la vigilance humaine, pas même une caméra placée à proximité du bébé pour les plus férus de technologie. L’important est d’être systématiquement présent pour pouvoir réagir en cas de danger imminent – en espérant qu’il n’y en ait pas évidemment.

La rencontre entre bébé et votre chien est donc un moment qui se prépare, tout autant que la suite des événements. Ainsi, il faudra être en alerte permanente pour évaluer les situations et éviter les accidents qui pourraient se produire. Quand bébé fera ses premiers pas en youpala, votre rôle sera de faire attention à votre chien en vous assurant qu’il puisse toujours s’enfuir pour éviter une cicatrice sur le bout du nez… Si vous continuez à aimer votre animal sans le mettre à l’écart, tout se passera bien : il aura très vite un compagnon de jeu pour s’occuper, et ce sera le début d’une belle amitié !

Crédits photos : Neil Konrad Binayao IIImelguptagilberbtannikatoto

PARTAGER
Pauline Lalangue
Éducateur canin comportementaliste. Passionnée de chiens depuis toujours, la chienne de la SPA avec qui j'ai grandi m'a poussée à devenir bénévole en refuge puis à me former à l'éducation pour permettre à tous de vivre en harmonie.

2 COMMENTAIRES

  1. Le jour où je suis rentrée à la maison avec mon bébé (c’est un homme maintenant) il était dans un joli couffin et je l’ai mis dans le salon. J’ai fait semblant d’ignorer mon fils et j’ai parlé à ma chienne Prisca, comme s’il n’y avait qu’elle qui comptait. Après un petit moment je l’ai emmenée et je lui ai présenté mon fils. Elle a été un peu dédaigneuse mais à un moment elle s’est approchée de lui et à son regard j’ai compris qu’elle l’aimait déjà. Cela a été le grand amour entre eux. Et comme mon fils a toujours aimé taquiner les chiens (les miens, ceux de mes amis, ceux de mes parents) il est arrivé qu’un jour elle le pince. Quand il est venu se plaindre je lui ai dit “c’est bien fait, tu n’avais pas à l’embêter”. Actuellement, il continue toujours à embêter mes trois chiennes mais il les adore et elles lui rendent bien. Bien à vous.

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here