Le Cavapoo, un chien croisé très affectueux

Le Cavapoo, également appelé Cavoodle, est une race de chien hybride parmi les plus populaires. Avec sa bouille d’ours en peluche, il tient de l’intelligence du Caniche et du calme du Cavalier King Charles. Grâce à sa grande capacité d’adaptation, ce petit chien affectueux est le compagnon idéal en tant que premier chien. Il convient également aux personnes âgées à la recherche d’un compagnon attachant et aux familles avec de jeunes enfants. Allez-vous craquer pour le Cavapoo ?

L’histoire du Cavapoo : un Cavalier King Charles croisé Caniche

Le Cavapoo est issu du croisement entre le Cavalier King Charles Spaniel et le Caniche nain ou toy effectué par des éleveurs australiens à la fin des années 1990. Certains avancent que les premiers croisements eurent lieu dans les années 1950.

L’objectif principal était d’obtenir un chien hypoallergénique. En effet, le Caniche est connu et recherché pour son coté hypoallergénique car il perd peu de poils et de cellules mortes, limitant ainsi les réactions allergiques chez les personnes sensibles. Beaucoup de races hybrides sont croisées avec le Caniche (ou Poodle en anglais) tels que :

  • le Schnoodle (avec un Schnauzer)
  • le Bichpoo (avec un Bichon frisé)
  • le Cockapoo (avec un American Cocker Spaniel)
  • le Maltipoo (avec un Bichon maltais)
  • le Peekapoo (avec un Pékinois)
  • le Yorkipoo (avec un Yorkshire Terrier)

Dans le cas du Cavapoo, le but était d’obtenir un chien intelligent comme le Caniche et de nature douce comme le Cavalier King Charles.

Le Cavapoo est très populaire aujourd’hui au Royaume-Uni, en Australie et en Amérique du Nord grâce notamment aux réseaux sociaux qui comptent leurs stars sur Instagram. Mais sa célébrité date de plusieurs décennies.

Cette race hybride n’est pas reconnue par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Son physique et sa taille

La race étant relativement récente, il n’existe pas encore de normes strictes en termes de taille. On note des disparités selon les individus et les lignées. Cela dit, on différencie deux types de Cavapoos : ceux issus d’un croisement entre le Cavalier King Charles et le Caniche miniature (ou nain) et ceux issus du croisement avec le Caniche toy, beaucoup plus petit. On distingue ainsi deux tailles possibles :

  • entre 28 et 35 cm pour le « Cavapoo toy »
  • entre 33 et 45 cm pour le « Cavapoo miniature ».

Son poids est compris entre 5 à 10 kilogrammes.

Le Cavapoo est un chien au physique harmonieux et croquignolet. Son visage est rond, les yeux sont foncés et de taille moyenne. Son museau est court et plat. Les oreilles sont tombantes et recouvertes de longs poils.

Son pelage est bouclé et doux, souvent court et très soyeux au toucher. Son pelage bouclé permet une bonne résistance au froid et aux chaleurs modérées. En hiver, lors de froid extrême, il est préférable de l’habiller avec un manteau et lui mettre des bottes. A l’inverse, lors de grosses chaleurs, vous pouvez lui tailler les poils pour qu’il se rafraîchisse mieux, le maintenir à l’ombre et lui mettre à disposition beaucoup d’eau fraiche.

Plusieurs couleurs de pelage existent : châtaigne, noir et blanc, brun et blanc (Blenheim), tricolore blanc, noir et fauve.

Cavapoo un petit chien affectueux
brett jordan @ Flickr

Tempérament du Cavapoo

Bien qu’il soit issu d’un croisement assez récent, on arrive à dégager une tendance de tempérament et de caractère bien qu’elle dépende en grande partie des géniteurs. Le chiot peut prendre plus ou moins le caractère du Caniche ou du Cavalier King Charles.

Le Cavapoo s’adapte très bien à la vie d’appartement ou en maison à la campagne.

Il a un besoin d’exercice modéré à la différence du Caniche (ou plutôt du Grand Caniche) qui est plutôt sportif. Comme tous les chiens, il a besoin d’exercice physique quotidien. Une longue promenade d’une heure quotidienne avec des séances de jeux le satisfait. Il est possible et même recommandé de diviser cette sortie en 2 ou 3 promenades par jour. La pratique de sports canins comme l’agility est envisageable dans la limite de ses capacités (demandez toujours l’avis de votre vétérinaire avant la pratique d’un sport canin).

Deux traits de caractère le qualifient aisément : affectueux et extraverti !

Avec les humains

Doté d’un tempérament exceptionnel, le Cavapoo est un chien gentil, patient et amical. Très fidèle, il apprécie énormément la compagnie de ses propriétaires qui doivent donc être disponibles pour de longues séances de câlins et ce, une grande partie de la journée. En effet, si les membres de la famille s’absentent trop longtemps, il risque de développer de l’anxiété de séparation.

Il se montre très sympathique avec les étrangers ce qui en fait d’ailleurs un piètre chien de garde.

À noter qu’ils peuvent être des chiens de thérapie exceptionnels.

Avec les enfants

Curieux de nature et très enjoué, le Cavapoo est le compagnon idéal de jeunes enfants. Ces derniers doivent cependant faire attention à sa petite taille lors des parties de jeux au risque de le blesser. Cette magnifique boule de poils ne doit néanmoins pas être prise pour un jouet par les enfants mais être respectée en tant qu’être à part entière comme tous les animaux domestiques. Rappelons-le une nouvelle fois : l’éducation ne concerne pas seulement les chiens mais bien tous les membres du foyer !

Avec les animaux

Le Cavapoo cohabite assez bien avec les chats à condition de faire les présentations en douceur et de ne pas précipiter les choses. C’est le cas aussi avec d’autres animaux domestiques tels que des lapins, furets, cochons d’Inde etc. En effet, ce n’est pas un chasseur. Il préfère se montrer curieux et joueur avec n’importe quel être vivant, insecte ou mammifère !

Le Cavapoo s’entend très bien avec ses congénères à condition d’entamer une bonne socialisation dès son plus jeune âge.

L’éducation du Cavapoo, du chiot à l’adulte

Le Cavapoo hérite de l’intelligence du Caniche qui, rappelons-le, fait partie des races de chiens les plus intelligentes. Il apprend vite et se montre facile à éduquer avec les méthodes douces d’éducation grâce au renforcement positif.

Il a besoin d’être stimulé mentalement au risque de s’ennuyer et d’être destructeur. Il faut donc lui prévoir des jouets d’occupation mentale (tapis de fouille, Kong, jeux de pistage etc) et lui apprendre les ordres de base au minimum.

L’école du chiot est une excellente manière de le socialiser avec ses congénères (après ses premiers vaccins). C’est l’occasion pour lui de découvrir des chiens de races différentes : petits et grands, calmes et agités, à poils courts et à poils longs. La diversité des rencontres contribuera à une excellente socialisation avec les autres chiens.

Son éducation et l’apprentissage des ordres de base doit commencer dès l’âge de 2 mois avec bien sûr un rythme adapté au chiot. Ensuite, il est possible d’aller très loin avec ce chien intelligent et lui apprendre énormément de tours.

Cependant, de nature curieuse, il peut se laisser distraire durant les séances d’éducation, surtout quand il est chiot. Persévérance et douceur sont les maîtres-mots pour parfaire son éducation.

Si vous travaillez toute la journée, il faudra lui apprendre dès son plus jeune âge à rester seul et ce par courtes durées. S’absenter au départ 5 minutes puis revenir, ensuite 10 minutes puis une demie heure etc pour qu’il s’habitue à votre absence en douceur et graduellement car rappelons-le, il peut être sujet à l’anxiété de séparation.

Cavapoo, un chien docile
Mia Anderson © Unsplash

Soins

De par son pelage bouclé, le Cavapoo demande un toilettage approfondi régulié.

Il est conseillé de le brosser environ 3 fois par semaine pour éviter que les poils ne s’emmêlent et pour éliminer les nœuds. L’utilisation d’une brosse à poils longs et d’un démêlant seront la garantie assurée pour un beau poil brillant.

Comptez également une visite chez le toiletteur environ tous les 2 mois.

Le Cavapoo perd peu ses poils mais cela dépend de la lignée et du croisement. Il est donc important de questionner l’éleveur à ce sujet avant l’adoption. Adopter un Cavapoo n’est donc pas une garantie pour les personnes allergiques : moins d’allergènes ne signifie pas une absence de réactions allergiques !

Il convient de vérifier les oreilles souvent car elles peuvent être sources d’inflammations (étant recouvertes de poils) et les nettoyer si besoin.

Les ongles doivent être coupés lorsqu’ils sont trop longs (environ tous les 2 mois).

Il est important de brosser les dents des chiots quotidiennement car les Cavapoos sont plus susceptibles de développer des maladies dentaires et leur proposer des jouets et os à mâcher sous forme de friandises notamment.

Comme pour tous les chiens, il est important de prévoir des visites régulières chez le vétérinaire (au moins une fois par an lors des rappels de vaccins).

Enfin, ils sont quelques peu enclins à prendre du poids. Une activité physique quotidienne, au minimum entre une demie-heure et 1 heure, permet de lutter contre le surpoids.

Santé du Cavapoo

La race étant relativement récente et finalement assez peu connue de la médecine vétérinaire, il est essentiel de choisir son élevage de Cavapoo avec soin et considération. Alors comment prendre soin de la santé du Cavapoo ? Quelles sont les maladies qui le concernent et enfin quelle alimentation lui convient ?

Maladies

Comme tous les chiens, cette race hybride récente peut présenter certaines maladies héréditaires ou liées aux petits chiens de façon générale :

  • diverses affections cardiaques héritées du Cavalier King Charles
  • atrophie progressive de la rétine
  • luxation de la rotule (comme pour de nombreuses petites races)
  • épilepsie
  • Syringomyélie
  • Allergies
  • Atopie (ou dermatite atopique canine)

Alimentation

Comme ils sont sujets à prendre du poids, il est essentiel de leur donner une alimentation adaptée à leur dépense physique et leur âge. Le trop-plein de friandises est ainsi à proscrire.

Globalement ils n’ont pas besoin de nourriture spécifique, une alimentation à base de croquettes saines conviendra parfaitement. Il est conseillé de choisir une nourriture adaptée aux petits chiens afin d’avoir la bonne quantité de vitamines, nutriments et minéraux. L’alimentation sera ensuite à adapter tout au long de leur vie en fonction de l’âge et de leur niveau d’activité. Le vétérinaire et l’éleveur sont de précieux conseillers sur le choix d’une alimentation saine et équilibrée.

Espérance de vie

Elle se situe entre 10 et 15 ans. On rapporte que des Cavapoos ont vécu jusqu’à 18 ans !

Quel est le prix moyen d’un Cavapoo ou Cavoodle ?

Le prix des chiens issues de lignées hybrides peuvent être relativement élevés en fonction des élevages. Aux Etats-Unis, le prix d’un Cavapoo se situe entre 1200 et 2000$ en fonction de la couleur de la robe et de la renommée de l’éleveur.

Ensuite, le coût moyen annuel s’élève à environ 800 euros entre le prix d’une alimentation de qualité, les accessoires et jouets ainsi que les frais de visites chez le vétérinaire.

Où adopter ou acheter un Cavapoo en France ?

Pour l’heure il n’existe pas d’élevage de Cavapoos en France ni même chez nos voisins belges ou suisses. Si vous avez craqué pour cette race hybride, il vous faudra traverser la Manche pour acheter un chiot. Il existe de nombreux élevages professionnels et familiaux au Royaume-Uni. Les chiots se vendent entre 1250 et 2000£.

Demandez toujours à visiter l’élevage avant d’acheter un chiot afin de rencontrer les parents et échanger avec l’éleveur. C’est encore plus important avec une race hybride ! Les éleveurs sérieux pratiquent des tests ADN sur les géniteurs afin d’écarter certaines maladies génétiques.

Crédit photo : Mia Anderson © Unsplash

Reda Atallah

Reda Atallah

Fondateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.