Chien constipé : comment aider son chien à faire ses besoins normalement ?

0
2955
chien constipé

La constipation chez le chien est un sujet relativement peu abordé pourtant, chaque chien ou presque peut connaitre ce petit dysfonctionnement de façon ponctuelle ou répétée. Il s’agit comme chez l’homme d’un problème de selles dures et sèches qui ne s’évacuent pas. Il est donc important de comprendre le contexte où se produit ce problème d’évacuation des selles. Guide du Chien passe en revue les différentes causes possibles de la constipation canine et les solutions !

Mon chien est constipé : quelle est la cause ?

En temps normal, un chien évacue des selles deux à trois fois par jour. Si votre chien se met en position et n’arrive pas expulser ses excréments, il est probablement constipé. Cela s’observe aussi avec la présence de fèces de petite taille et particulièrement sèches.

Que les humains se rassurent, la constipation chez le chien n’est pas toujours signe de maladie. Dans quels cas un chien peut-il être constipé ?

  • Une alimentation inappropriée
  • Un manque d’exercice
  • Un sujet chien âgé ou obèse
  • La prise de certains médicaments
  • L’occlusion intestinale
  • Le stress (déménagement, vacances avec pension canine)

La cause devra être identifiée pour pouvoir proposer une réadaptation des habitudes du chien, que ce soit sur le plan alimentaire, des sorties, ou bien de la relation homme/chien.

Zoom sur l’occlusion intestinale ou obstruction digestive chez le chien

Il peut arriver que le chien soit dans l’incapacité de faire ses besoins pour cause d’occlusion intestinale. Si vous observez une absence de selles, une attitude anormale, et une posture arrondie, ou une envie de faire ses besoins très fréquemment et sans succès (ténesme) foncez chez le vétérinaire.

Ce phénomène se produit quand le chien a mangé un objet ou une matière qui a entrainé un bouchon au niveau de son système digestif. Ainsi, les matières fécales se trouvent bloquées au niveau de l’intestin, du colon ou de l’anus. Dans ce cas, la chirurgie est obligatoire pour procéder au retrait du blocage.

Quel genre d’objets peut provoquer une occlusion ?

  • Des morceaux de jouets agglutinés
  • Des os (la poudre d’os asséchant les fèces)
  • De la ouate de coussin
  • Une chaussette
  • Un jouet d’enfant
  • Un bouchon ou une pièce
  • Etc.

Par contre il faut faire vite, une occlusion intestinale chez le chien non soignée peut entrainer la mort. Le blocage des intestins peut entrainer l’éclatement d’un endroit de l’appareil digestif et / ou une hémorragie interne mortelle.

Constipation et problème aux glandes anales : prudence !

Le chien possède des glandes de part et d’autre de l’anus qui permettent de lubrifier le passage des matières fécales et de déposer des informations pour les congénères. Si elles sont bouchées, elles ne peuvent pas produire la lubrification nécessaire, ce qui peut entrainer de vives douleurs, voire des fissures au moment de l’expulsion des selles du chien.

Les glandes anales du chien peuvent parfois s’obstruer et nécessitent d’être purgées. Il faut passer chez le vétérinaire pour une petite manipulation afin de les vider et de leur permettre de fonctionner à nouveau. Vous pouvez apprendre à faire le geste, il faudra surtout vous protéger et porter des gants, mais si vous n’êtes pas sûr de vous, ou de votre chien, référez-vous à un professionnel.

Bon à savoir : une glande anale bouchée peut s’infecter. Si vous notez une grosseur au niveau de l’anus de votre chien, ne tardez pas ! Il faudra parfois prévoir un petit acte chirurgical et administrer un traitement adapté.

Constipation du chien : alimentation et boisson à examiner

Constipation du chien alimentation et boisson à examiner

Conseils sur l’alimentation

En période de constipation, il est possible d’aider votre chien à faire ses besoins plus facilement en revoyant son alimentation.

Dans la gamelle, vous pouvez ajouter des légumes verts (comme des haricots verts ou des courgettes) qui donneront des fibres au bol alimentaire, lesquelles faciliteront la digestion et l’évacuation de la nourriture digérée.

À savoir que les croquettes Prémium ont une meilleure composition (haut pourcentage de protéines, produits nobles, faible en graisse et cendres, complémentées en fibres), et sont donc plus adaptées à la bonne digestion chez le chien.

Vous avez du temps ? Vous pouvez aussi faire une ration ménagère à votre toutou pour savoir exactement ce que vous lui donnez à manger. Avec les conseils d’un vétérinaire diététicien pour garantir les bons apports nutritionnels, vous ferez un heureux sans aucun doute !

Un manque d’hydratation ?

Si certains chiens peuvent développer un trouble du comportement appelé la potomanie (boire de façon excessive), d’autres ne boivent pas assez. Comme chez l’humain, un corps mal hydraté ne peut fonctionner de façon optimale. Comme l’alimentation du chien est souvent sèche, par des croquettes, il peut arriver un phénomène de constipation

Astuce : au moment de la gamelle, versez un filet d’eau tiède sur la ration. Les croquettes n’ont pas le temps de ramollir donc elles conservent leur rôle abrasif, et l’eau ajoutée facilite la digestion.

Mon chien est constipé, peut-il être malade ?

La réponse est oui. Une constipation peut être un symptôme d’une maladie chez le chien, comme l’insuffisance rénale, ou un cancer sur l’appareil digestif.

Visite vétérinaire pour constipation

Visite vétérinaire pour constipation chien
© Flickr – Felipe Vidal

Si vous emmenez votre chien pour un problème de constipation, le vétérinaire procèdera d’abord à un examen clinique normal. Après quelques questions sur les événements récents, l’alimentation et les habitudes de votre chien, il procèdera à un examen par le toucher.

Le vétérinaire commencera par faire une palpation de l’abdomen à la recherche de zones douloureuses ou de formes anomales qui pourraient être perçues à travers la peau.

Ensuite, l’examen de la zone de l’anus est obligatoire pour noter la présence d’un problème sur les glandes anales, d’une inflammation, d’une fissure rectale, d’un écoulement spécifique ou encore de la présence d’un corps étranger. Un toucher rectal doit être pratiqué pour vérifier la présence ou l’absence d’une grosseur.

Pendant ce temps, il faudra essayer d’apaiser votre chien par le détournement et des caresses douces. Il peut toutefois être demandé de museler le chien qui pourrait réagir dans une situation d’inconfort et de souffrance. Il n’est pas évident de préparer son chien à ce type d’examen, c’est pourquoi nous recommandons de manipuler régulièrement votre chien à l’aide d’exercices de medical training (entrainement aux soins vétérinaires) pour l’habituer.

Dans des cas extrêmes de stress, le vétérinaire peut administrer une substance calmante.

Traitement rapide pour chien constipé

Votre chien peut avec des parasites internes. Les vers produisent soit des diarrhées soit la constipation. Il est donc important de donner un vermifuge régulièrement (2 fois par an).

L’automédication (type Microlax) n’est pas recommandée car un problème de constipation chez le chien peut cacher un dysfonctionnement au niveau des organes ou la présence de polypes dans l’intestin par exemple.

Sur les conseils d’un vétérinaire, il est aussi parfois nécessaire d’administrer une solution buvable pour lubrifier le système digestif en période de constipation aigue. Un traitement local peut aussi être préconisé.

Rappelez-vous d’une chose essentielle : il n’y a pas de honte à soigner son chien à cet endroit !

Examens complémentaires du chien constipé

Selon les résultats de la palpation ou de résultats sanguins, le vétérinaire peut préconiser de passer une échographie ou bien un examen invasif (cœlioscopie). L’objectif étant de trouver la cause du problème de constipation, que ce soit un objet bloqué ou une anomalie physique.

Ensuite, une chirurgie peut être pratiquée, soit pour retirer l’objet bloqué ou bien pour retirer une grosseur qui sera analysée afin de déterminer s’il y a une maladie ou non. Dans ce cas, avoir une assurance santé pour chien peut aider…

En cas de constipation, inutile de penser au pire, sauf si vous avez vu qu’un objet avait disparu ou que le panier de votre poilu était éventré. Toutefois, si l’état de votre chien ne s’améliore pas sous quelques jours, ou si vous notez des signes de douleurs, l’examen chez le vétérinaire est obligatoire. N’hésitez pas à ce moment-là à vérifier que tous les gestes sont pratiqués pour ne pas perdre de temps !

Pauline Lalangue
Éducateur canin comportementaliste. Passionnée de chiens depuis toujours, la chienne de la SPA avec qui j'ai grandi m'a poussée à devenir bénévole en refuge puis à me former à l'éducation pour permettre à tous de vivre en harmonie.

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.