Illustration chien qui fait le loup
Comportement du chien

Pourquoi mon chien fait-il le loup ?

Par Reda Atallah , le 09/05/2024 , mis à jour le 09/05/2024

Avez-vous déjà été surpris par les hurlements de votre chien, évoquant ceux d’un loup ? Loin d’être un comportement inquiétant, il s’agit d’un héritage naturel que le chien domestique a conservé de son ancêtre sauvage.

En effet, le hurlement du loup est un moyen de communication essentiel chez les loups, permettant de rassembler la meute, de marquer le territoire ou d’exprimer des émotions.

Bien que domestiqué, votre fidèle compagnon peut ainsi se laisser aller à « faire le loup » ou à « hurler à la mort » dans certaines circonstances. Découvrez les raisons qui le poussent à hurler, ainsi que la meilleure façon d’y réagir.

Pourquoi les chiens font-ils le loup ?

Il vous est peut-être déjà arrivé d’entendre votre chien hurler à la lune tel un loup. Rassurez-vous, ce comportement, aussi appelé « faire le loup », est courant chez nos compagnons à quatre pattes. Mais pourquoi les chiens agissent-ils ainsi ?

Un héritage génétique du loup

Le chien domestique (Canis lupus familiaris) descend du loup gris (Canis lupus), les deux espèces partageant 99,8% de leur ADN. Bien que les chiens aient évolué aux côtés de l’homme depuis des millénaires, ils ont conservé certains comportements instinctifs de leur ancêtre sauvage.

Pour les loups, le hurlement est utilisé comme un moyen de communication essentiel. Il permet entre autres de rassembler les membres de la meute, de délimiter le territoire ou de signaler un danger, ou encore d’exprimer différentes émotions.

Il est donc tout à fait naturel de retrouver ce comportement inné chez nos fidèles compagnons à quatre pattes, qui peuvent « hurler comme un loup » malgré leur domestication.

Un loup gris qui hurle
Un loup gris qui hurle

Les principales raisons qui poussent un chien à hurler

De nombreux éléments déclencheurs peuvent être à l’origine des hurlements chez le chien. Certains sons aigus comme les sirènes de véhicules d’urgence, les instruments de musique comme le violon ou encore les chants, peuvent être perçus comme des hurlements par votre chien. Il répond alors en hurlant, croyant communiquer avec un congénère.

À titre d’exemple, mon Akita Inu poussait des hurlements chaque premier mercredi du mois, lors du test de la sirène d’alerte de la commune.

Les chiens peuvent aussi hurler pour entrer en contact avec leurs semblables, particulièrement s’ils entendent un chien au loin. C’est leur manière d’engager la conversation à distance.

L’anxiété, la peur ou l’ennui sont d’autres raisons courantes qui poussent un chien à « hurler comme un loup », surtout lorsqu’il se retrouve seul. Le hurlement est utilisé comme un appel au réconfort ou une tentative de retrouver ses maîtres.

Enfin, certaines races de chiens, génétiquement plus proches du loup, comme les Huskies, les Malamutes, les Chiens-loups tchèques ou les Chiens-loups de Saarloos (et globalement les races du groupe 5 « Spitz et Primitif ») sont plus enclines à hurler. Cela n’empêche pas les autres races de chiens de s’adonner également aux hurlements du loup.

Un moyen d’expression naturel

A première vue, comme face aux pleurs d’un chien, on pourrait s’inquiéter d’entendre son toutou émettre des hurlements. C’est impressionnant la première fois, d’autant plus quand le chien a la voix qui porte.

Il est crucial de comprendre que ce n’est pas nécessairement un signe de souffrance. Dans la plupart des cas c’est une conduite normale à travers laquelle le chien extériorise ses émotions et communique.

Surtout ne le réprimandez pas ! Essayez plutôt de comprendre ce qui motive ses hurlements. S’il s’ennuie, proposez-lui des activités. S’il est anxieux, tentez de trouver les raisons de son stress et rassurez-le. Nous allons examiner dans la partie suivante les façons de réagir aux différents hurlements du chien.

Comment réagir quand son chien fait le loup ?

Identifier l’origine du comportement

Lorsqu’un chien hurle comme un loup, il est important d’identifier l’origine de cette attitude.

Les causes peuvent être multiples comme l’anxiété, la peur, l’ennui ou simplement l’instinct comme nous l’avons vu. Il est ainsi primordial d’observer attentivement le contexte et le langage corporel du chien pour comprendre ce qui le pousse à hurler ainsi.

Rassurer et occuper son chien en cas d’anxiété de séparation

Si l’anxiété de séparation est la cause des hurlements, il est essentiel de rassurer son chien et de lui fournir des occupations en l’absence des maîtres. Pour l’aider à mieux gérer la solitude, vous pouvez par exemple :

  • Lui laisser des jouets interactifs.
  • Lui mettre à disposition des friandises dans des jeux de distribution.
  • Mettre une ambiance apaisante avec de la musique douce (musique classique ou musiques spécialement composées pour relaxer les chiens).

Assurez-vous de promener suffisamment votre chien et de lui permettre d’avoir des interactions avec ses congénères, ce qui est susceptible de réduire son anxiété. Vous pouvez l’habituer à rester seul à la maison en augmentant graduellement la durée d’absence.

Enrichir son environnement en cas d’ennui

Un chien qui s’ennuie aura tendance à développer des comportements indésirables comme le hurlement, les aboiements ou la destruction. Il est important de proposer à son animal un environnement stimulant et enrichissant. Varier les activités et les jeux, stimuler son intelligence avec des jeux d’occupation ou de fouille, lui proposer des sorties régulières sont autant de solutions pour combler ses besoins.

Les tapis de léchage et de fouille, ou encore les os à mâcher permettent au chien de s’occuper de façon autonome pendant de longs moments.

Un chien qui mâche un os

Faire appel à un professionnel si besoin

Si votre chien hurle de façon persistante malgré nos conseils et que la situation devient préoccupante, nous vous conseillons de vous tourner vers un éducateur canin comportementaliste. Il vous aidera à identifier l’origine du problème et proposera un protocole sur-mesure pour y remédier.

Certaines maladies ou problèmes de santé peuvent amener un chien à émettre des hurlements :

  • Un chien peut se mettre à gémir, voir hurler à la mort, s’il ressent de fortes douleurs.
  • Le chien âgé peut présenter des troubles comportementaux liés au vieillissement cérébral pathologique qui peuvent s’exprimer par des hurlements, surtout la nuit (dépression d’involution).

Au moindre doute sur la santé de l’animal, nous vous invitons à consulter un vétérinaire pour écarter toute cause médicale.

Adopter une approche positive

Rappelons-le une nouvelle fois : il est primordial de ne jamais punir un chien qui hurle, au risque d’aggraver son mal-être. Adopter une approche positive basée sur le renforcement des moments où l’animal est calme est beaucoup plus efficace sur le long terme. Récompenser votre compagnon lorsqu’il est silencieux permet de lui faire comprendre que c’est le comportement attendu.

Avec de la patience, de la cohérence et de la bienveillance, votre toutou cessera ses hurlements et vous retrouverez un climat apaisé à la maison.

Pour résumer, le hurlement du chien, hérité du loup, est un comportement naturel lié à différents facteurs comme certains sons, la communication avec ses congénères, l’anxiété ou l’ennui. En comprendre l’origine permet d’y réagir de manière adaptée, en rassurant et en occupant son chien si besoin. Dans de rares situations, il est nécessaire de consulter un vétérinaire pour écarter tout problème de santé.

Reda Atallah

Reda Atallah, passionné de chiens et fondateur de Guide du Chien, partage son expertise canine depuis 2010. Avec une expérience personnelle riche auprès de races telles que l'Akita Inu et le Cane Corso, Reda suit actuellement une formation de Cynologiste©. Auteur de plus de 300 articles, il s'engage à offrir des conseils fiables et pratiques aux propriétaires de chiens.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.