Accueil Comportement du chien Les expressions faciales chez le chien : pas si loin de nous (voire...

Les expressions faciales chez le chien : pas si loin de nous (voire pas du tout) !

Les expressions faciales chez le chien pas si loin de nous (voire pas du tout) ou reçu 5 sur 5

Bien qu’un chien ait le minois poilu, il n’en est pas moins expressif que les humains. Regard en coin, léchouille fictive, ride de surprise, sourire, tout y passe. Faisons le point sur les expressions faciales de nos toutous qui prouvent une fois de plus nos nombreuses ressemblances !

Les expressions du visage : un langage universel !

Vous étiez peut-être tombé sur l’étude qui montrait que les bébés n’apprenaient pas à sourire mais le faisaient de façon innée, en tant qu’expression spontanée de bien-être. On peut aisément identifier des comportements semblables sur les sentiments, qu’on observe un sujet chien ou un sujet humain.

Inutile ici de jouer aux jeux des 7 différences, il n’y en a pas vraiment, du coup un tableau comparatif n’entraînerait que des redites. Voici un très court récapitulatif des signes extérieurs que l’on peut aussi bien identifier chez nous, les humains, et chez nos toutous préférés :

  • Joie : sauter de joie, s’agiter dans tous les sens, chercher le contact, sourire.
  • Peur : trembler, se recroqueviller, se tapir dans un coin (se cacher), yeux écarquillés (blanc de l’œil visible chez le chien).
  • Colère : agitation, signes d’agressivité extérieurs comme les sourcils froncés, la coloration rouge du visage, ou les babines retroussées chez le chien.
  • Bien-être : état de détente et de calme, contact doux recherché, gestes lents, bâillement.
  • Envie et gourmandise : l’homme ouvre grand les yeux et peut se délecter (se mordre la lèvre ou lécher la lèvre), le chien se lèche les babines et renifle les odeurs de façon frénétique.
  • Surprise : sourcils levés et front plissé chez les hommes, haut de la tête plissé et oreilles dressées, yeux grands ouverts chez les deux.
  • Tristesse : regard éteint, sans expression.

Certes, toutes les émotions / expressions ne peuvent être mises en parallèle comme le dégoût qui se caractérise par un air particulier chez l’homme (plissement du haut du nez et lèvre supérieure retroussée) difficilement identifiable chez le chien qui se contentera d’un mouvement de recul, mais il est difficile de nier toute les similitudes précitées.

Décryptage des expressions faciales du chien : Mal, un cas d’école

Au regard de ces éléments, difficile d’être étonné par l’étude américaine menée par Tina Bloom, psychologue à l’origine de l’étude. En quoi consistait-elle ? Montrer que les humains ayant une faible culture canine (comprendre ici qu’ils pouvaient ne jamais avoir eu de chien) sont tout à fait capables d’identifier les différentes émotions du chien à partir de l’analyse de ses expressions faciales.

Mal, un berger belge, a donc servi de sujet d’étude. Il a été tantôt félicité, tantôt réprimé, tantôt excité ou surpris, de façon à pouvoir capter ses changements d’expressions par le biais d’une série de clichés.

Décryptage des expressions faciales du chien : Mal,un cas decole

L’expression du chien passe par plusieurs éléments :

  • La position des oreilles : droites, tombantes, couchées en arrière
  • L’ouverture des yeux : mi-clos, grand ouverts, rond, etc.
  • Le chanfrein : lisse ou plissé
  • La gueule : dents cachées ou montrées, babines retroussées

Pour lire un compte rendu de l’étude en français, cliquez ici.

Décryptage de 3 expressions courantes de nos toutous

Ceci dit, ces expressions listées ne sont pas les seules. Tous les toutous-philes peuvent témoigner que l’expression faciale du chien véhicule des messages bien plus complexes que la simple peur ou joie.

Le message d’amour

Il se caractérise par les traits détendus, un regard intense qui pénètre l’âme de celui qui le capte. A l’image de Jenny, petite chienne à l’adoption au refuge canin Saint-Roch (91), on peut proposer plusieurs hypothèses :

  • J’ai besoin d’aide.
  • Je suis contente d’avoir été prise en charge.
  • Je veux qu’on m’aime.

Le message d’amour Jenny refuge St Roch 2

Faire le beau

Il n’est pas rare non plus de dire d’un chien qu’il fait le beau. Cette attitude peut être identifiée dans un contexte normal pour avoir une gourmandise ou des caresses ou bien dans une situation particulière :

  • En séance de travail après un exercice réussi par exemple
  • Au sortir du bain
  • Au retour des maîtres

Certains se livrent à une véritable parade visant à recevoir compliments et caresses. Prenons l’exemple du bain. Si certains de nos compagnons adorent, d’autres y passent contraints et forcés. Une fois qu’ils sont tous beaux, tous propres, ils se pavanent, traversent le salon à toute vitesse, sautent comme des cabris, mordillent gentiment ou aboient ! Sans oublier bien entendu la gueule ouverte, le regard vif, les oreilles levées, l’éternuement. Cela vous rappelle quelque chose ?

Chien coupable ou « guilty dog »

Si les chats sont les animaux les plus regardés en vidéo sur la toile, les chiens ne sont pas en reste ! Et pour cause, tout comme les enfants ou les adultes qui ont fait une bêtise, le chien sait très bien quand il a accompli une mauvaise action, qu’il soit pris en flagrant délit ou après !

Les chiens sont très forts pour tenter d’amadouer leurs maîtres, voici quelques-uns de leurs stratagèmes :

  • Se mettre sur le dos, les 4 pattes en l’air
  • Se léchouiller joyeusement pour détourner l’attention
  • Faire des regards en coin
  • Se coller par terre en espérant susciter la pitié
  • Aller se cacher le temps que passe l’orage

Bien essayé ! Mais souvent, les vestiges d’un chausson éventré, les restes du sac poubelle ou encore les morceaux d’essuie-tout parlent d’eux-mêmes…

Tu es mon ami et je t’aime

Tu es mon ami et je t’aime sourire chien
© Flickr – carterse

Enfin, il existe aussi le « sourire du chien » déjà traité dans un article ici. Capable d’imiter l’expression de son maître, le chien va identifier que le fait de montrer les dents d’une certaine façon équivaut à un message positif. Certains chiens se mettent donc à avoir recours à cette expression étonnante appelée « le sourire du chien » pour plaire et montrer qu’ils sont contents.

La question du mimétisme chez le chien vous intéresse ? Vous serez probablement intrigués par la thèse de Steven Budiansky, auteur de The Truth About Dogs, qui pense que les chiens ont imité les humains pour assurer leur survie… Pour nous autres, amis des chiens, voire amoureux, cette thèse semble très en-deçà de la vérité et dé-sentimentalise les belles relations que nous connaissons ou avons connues. Qu’en est-il pour les animaux maltraités qui retrouvent une connivence avec l’homme dès lors qu’ils sont retirés à leur bourreau ? Comment ce mode de comportement calculé serait-il transmis de la mère aux petits ?

Attention cependant à ne pas faire une mauvaise interprétation de cette expression mimétique du sourire chez le chien. Il arrive parfois qu’un chien montrant les dents ne se fasse pas de façon amicale, et ce sans les poils du dos hérissés… Méfiance.

On serait tenté de dire une fois encore « il ne leur manque que la parole »… Tout bien réfléchi, est-ce vraiment nécessaire ? A force d’attention, de bienveillance, et de patience, il est on ne peut plus facile de comprendre son chien et de bien vivre ensemble. Si ce n’est pas déjà fait, regardez l’article sur la Communication Intuitive qui montre que les mots ne sont pas essentiels…

Crédit photo : © Flickr – Lainey1

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.