Samoyède

Samoyède

Distingué par sa magnifique fourrure blanche et son “sourire” si typique, le Samoyède est un chien ancien originaire de Sibérie. Très sociable, gaie et affectueux, ce splendide nordique est un sportif aguerri qui a besoin de grands espaces et d’une famille dynamique et disponible.

Identité du Samoyède

Autres noms : Samoiedskaïa Sabaka

Origine : Russie

Groupe : 5 chiens de type spitz et de type primitif

Section : 1 chiens nordiques de traîneau

Histoire du Samoyède

L’origine du Samoyède est très ancienne puisqu’elle remonte à plus de trois millénaires. Ce Spitz puissant et courageux accompagnait un peuple nomade, les Samoyèdes, lors de leurs migrations en Sibérie occidentale. Le Samoyède était utilisé pour garder et conduire les troupeaux de rennes sous des températures glaciales. Robuste, il fut également employé pour le trait. Très bon chien de famille, il occupait les tentes de ses maîtres, leur procurant chaleur et compagnie.

Les anglais utilisèrent le Samoyède lors de leurs expéditions polaires en Arctique vers 1880. En 1890, les premiers Samoyède sont importés en Grande-Bretagne où l’élevage débute. Le premier standard de la race fut rédigé en 1909 et le club crée en 1920. D’abord attribuée aux anglais, la paternité de la race reviendra définitivement à la Sibérie sous le contrôle du Nordic Kennel Union. Des élevages seront crées aux Etats-Unis à partir de 1906.

Un Samoyède en 1922
Un Samoyède en 1922 © Wikimedia Commons

Caractéristiques physiques

Le Samoyède est un chien de taille moyenne au physique élégant, souple et musclé. Son dos est large et musclé, sa poitrine ample et bien descendue et son rein court et très fort. La tête est cunéiforme, le crâne légèrement convexe et le stop très marqué. La truffe est noire et le “sourire” du Samoyède si caractéristique. Ses yeux, entourés de noir, sont obliques et de couleur brun foncé. Les oreilles sont petites, pointues et légèrement arrondies. La queue est longue et très touffue, portée courbée vers l’avant et retombant sur le coté.

Caractéristiques physiques Samoyède
© Flickr – katsuuu 44

Taille : de 57 à 60 cm pour le mâle, de 53 à 56 cm pour la femelle.

Poids : de 20 à 30 kg pour le mâle, de 17 à 25 kg pour la femelle.

Poil : abondant, épais et souple. Présence de sous poil doux.

Couleurs : blanc pur, crème ou blanc et biscuit.

Caractère du Samoyède

Ce magnifique Spitz est d’une douceur et d’une affectuosité prodigieuses. Compagnon de jeu infatigable, il se montre complice et amical avec les enfants. Très proche de ses maîtres, le Samoyède fait preuve d’un caractère toutefois assez indépendant. Sa gentillesse et sa sociabilité naturelle n’en font pas un chien de garde mais il peut prévenir ses maîtres en cas de menace. Il se montre parfois entêté et son éducation requiert patience, bienveillance et consistance. Le Samoyède a besoin de maîtres disponibles, qui sachent le stimuler mentalement et physiquement car malgré son indépendance, il supporte peu les périodes de solitude prolongées.

Caractère Samoyède
© Flickr – VirtualWolf

Aptitudes

Excellent sportif, ce chien nordique s’adonne naturellement aux sports de trait tels que le traîneau, le canivtt ou encore le kart mais aussi à d’autres disciplines sportives comme l’agility et la cani-rando.

Santé du Samoyède

Le Samoyède est un chien très robuste à la longévité élevée. Il supporte très bien le froid. Sa sublime fourrure aux reflets argentés requiert quant à elle un entretien très régulier. Il convient donc de le brosser fréquemment et notamment lors des mues où la quantité de poils morts est spectaculaire. Son espérance de vie de vie moyenne et de 12 ans.

Conditions de vie

Grand sportif, le Samoyède a besoin de vastes espaces pour se défouler et courir afin de satisfaire son équilibre. Il conviendra aux familles sportives qui lui consacreront beaucoup de temps. Ce somptueux nordique peut vivre en appartement à condition que son besoin d’exercice physique important soit comblé.

Conditions de vie du Samoyède
© Flickr – Tam Tran

Remarques et conseils

Le Samoyède supporte la chaleur mais attention lors des périodes hivernales à ne pas trop chauffer l’habitation et notamment l’appartement s’il ne dispose pas de jardin pour se rafraîchir. Il ne faut pas oublier que ce chien ancien rustique vivait en arctique.

Crédit photo : © Fotolia – Alexey Kuznetsov

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.