Castration du chien

La question de la castration du chien a toujours animé les passions. Pourquoi faire castrer son chien ? La réponse est multiple. La castration du chien aide à le protéger de maladies hormonales (cancer des testicules) mais aussi à limiter des comportements gênants, elle aide aussi à empêcher les portées non désirées (et donc à limiter les chiens dans les refuges). Comment se passe une castration ? Que surveiller après la castration de son chien ? On en parle ici !

Idées reçues et castration du chien

Qui n’a pas entendu « Castrer un chien c’est enlever une partie de ce qui fait le chien. » ? Attention à l’anthropomorphisme. Dans quelques têtes, le symbole (très humain) de la puissance du mâle s’exprime uniquement par la présence ou non des testicules. La faute à l’histoire qui a fabriqué les eunuques chez nous autres les humains. N’est-ce pas réducteur ?

Un chien reste un chien même après sa castration. Il continuera à chercher à se positionner sur des congénères par rapport à une ressource donnée, il pourra poursuivre des comportements de chevauchement (aussi indésirables soient-ils et qui sont normaux), il pourra même parfois exprimer une certaine agressivité « comme avant ». Il aura les mêmes besoins de contacts congénères et humains (voire avec des chats, des chevaux, ou des poules), la même curiosité, le même comportement exploratoire, le même goût pour le jeu, etc.

Votre chien restera un chien ! D’ailleurs, la castration n’entraine pas de retard de croissance.

Par contre, une fois castré, le chien ne pourra plus servir de reproducteur. Pour les chiens inscrits au LOF, les gardiens sont donc invités à envisager l’éventualité d’une saillie ou non avant la décision.

Rappel : les chiens de 1ère catégorie doivent obligatoirement être castrés pour éviter la reproduction.

Les bénéfices de la castration chez le chien

Quels comportements seront impactés ?

Les bénéfices de la castration chez le chien
© Flickr – Laurie Burke

Choisir la castration du chien permet de réduire les comportements de fugue et l’agressivité sur congénères. Quand deux chiens entiers vivent ensemble, il peut arriver que la castration soit une solution pour ramener le calme à la maison.

Les comportements de marquage intempestif peuvent aussi être neutralisés, de même que le chevauchement qui découle d’une excitation sexuelle. À noter que le chevauchement peut exprimer différentes choses comme la recherche d’attention, le jeu ou la frustration émotionnelle !

Focus sur le cancer des testicules chez le chien

Les hormones sont responsables de l’apparition des tumeurs testiculaires. En effet, castrer un chien réduit les risques de développer un cancer de l’appareil reproducteur du chien. Lorsque les chiens restent entiers, c’est souvent autour de 9 / 10 ans qu’on diagnostique une tumeur au niveau des testicules. Heureusement, ce type de tumeur n’étant pas d’une grande agressivité, le vétérinaire qui suit votre animal peut vous proposer de procéder à une simple castration. Une vérification de la présence de métastases ailleurs dans le corps du chien est conseillée pour faire un état de santé global de votre toutou et agir en conséquence.

Les chiens cryptorchides, dont l’un des testicules n’est pas descendu, sont les plus exposés au cancer. C’est pourquoi, dès tout petit, le diagnostic donne lieu à une castration dans la plupart des cas, c’est également un vice rédhibitoire dans le cadre de l’achat d’un chien LOF.

Les signes à surveiller sur les chiens entiers :

  • Testicule qui grossit
  • Testicule dur au toucher
  • Atrophie du testicule
  • Développement des mamelons (dérèglement hormonal)
  • Attirance sexuelle pour les autres mâles (dérèglement hormonal)

Tout savoir sur la castration chirurgicale du chien

Déroulement de l’opération

Chez le jeune chien, les vétérinaires pratiquent souvent la castration à partir de 6 mois (comme la stérilisation chez la chienne).

Le chien doit être emmené en clinique vétérinaire à jeun, n’ayant pas mangé depuis la veille pour éviter tout risque de régurgitation pendant l’anesthésie générale.

Le vétérinaire procède à une petite ouverture à l’arrière du pénis afin de pouvoir retirer les deux testicules normalement placés. Ensuite, une suture sur plusieurs plans est pratiquée (différentes couches organiques, tissus et peau).

Dans le cas d’un chien ayant un testicule non descendu (ectopie testiculaire), il faut d’abord localiser par échographie le ou les testicule(s). Il peut être situé dans l’aine ou dans l’abdomen. Dans ce cas, deux ouvertures sont pratiquées :

  • Une pour le testicule descendu (s’il y a lieu)
  • Une pour le ou les testicules ectopiques (abdomen ou aine)

Au réveil, l’équipe vétérinaire vérifie l’état général du chien qui est sous antalgiques et anti-inflammatoires pour permettre le retour à la maison en fin de journée.

Pour les chiens âgés, une échographie cardiaque peut être nécessaire pour prévoir une anesthésie sur mesure en prenant compte d’une éventuelle pathologie ou fragilité (souffle au cœur par exemple).

Bon à savoir : certaines personnes souhaitent garder l’imprégnation hormonale mais procéder à une vasectomie sur le chien (couper le canal qui relie le testicule au pénis) pour qu’il ne puisse pas se reproduire mais qu’il conserve ses comportements naturels. Cela ne protège pas du cancer des testicules.

Et après la castration du chien ?

En général, les fils non résorbables utilisés pour la suture sont à retirer en cabinet vétérinaire 10 à 15 jours après l’opération de votre loulou.

Pour éviter les risques de complications post-opératoires, le port de la collerette est conseillé par le vétérinaire le temps de la cicatrisation. Sous surveillance, il est possible de retirer la collerette pour soulager le chien et lui permettre de retrouver un peu de confort. (Le spray Cothivet est un bon répulsif pour dissuader le chien de se lécher.)

Je conseille de retirer les fils car bien souvent on observe une infection avec des fils résorbables. Les symptômes d’une réaction sont les suivants :

  • Un gonflement de la cicatrice ou apparition d’une grosseur
  • Un dégagement de chaleur
  • Un écoulement de pus
  • Le chien qui se lèche
  • Le chien qui change de comportement (évitement ou agressivité)

Le taux d’hormones (testostérone) met plusieurs semaines à baisser, il faut donc patienter pour voir les effets de la castration si elle a été envisagée dans le cadre d’un protocole éducatif et comportemental. À ce sujet, les problèmes liés aux chiennes en période de chaleurs persistent (fugue, bagarre, rut).

Conséquences castration chien
© Flickr – Adrian Scottow

Castration du chien et prise de poids : mythe ou réalité ?

Quand on supprime les testicules, on diminue d’environ 20 % les besoins en énergie chez le chien. Il faut donc adapter la nourriture de votre poilu pour réduire en conséquence l’apport calorique.

Comment ? En baissant les quantités ou en passant sur une gamme de nourriture pour chien stérilisé. Si le chien a un poids idéal et qu’il ne souffre pas d’une réduction alimentaire, inutile de modifier ce qu’il mange. Par contre, s’il est affamé ou s’il grossit, il faut envisager de faire une transition sur un ou plusieurs aliments pour chien stérilisé.

La pratique d’une activité physique quotidienne est recommandée, c’est pourquoi la promenade pipi doit largement dépasser les 5 minutes chrono pour éviter le risque de surpoids.

L’obésité chez le chien est simple à calculer : elle apparait quand le poids du chien se situe 20 à 30 % au-dessus des recommandations pour la race (ou le croisement). Sur un chien de 10 kilos en poids normal, 3 kilos suffisent à devenir un handicap et un danger pour sa santé.

Test à réaliser sur votre poilu : avec vos doigts, palpez ses flancs et essayez de compter ses côtes. Le chien en possède 13 paires au total. Si l’opération est impossible à cause de la couche de graisse, c’est qu’il est obèse.

Après la castration, un chien qui grossit trop peut souffrir des pathologies suivantes :

  • Gras autour des organes vitaux qui fonctionnent moins bien (comme le cœur)
  • Risque d’AVC chez le chien augmenté
  • Douleurs articulaires (arthrose)
  • Essoufflement

Pour permettre à votre compagnon de conserver une belle espérance de vie, soyez bien vigilant sur son poids !

Sans aucun doute, la castration du chien  permet la prévention du cancer des testicules sur le jeune chien, c’est aussi un acte qui peut sauver un chien quand une tumeur a été décelée. Enfin, un chien de race castré est bien moins intéressant à voler pour des trafiquants. Dans un contexte où le danger est partout pour nos compagnons, cet argument n’est pas à prendre à la légère.

A noter : la plupart des assurances santé pour chien remboursent la castration du chien, pour les comparer gratuitement sur notre site cliquez ici.

15 Commentaires

  1. Je me demande toujours pourquoi stériliser une femelle provoque moins de réaction que de castrer un mâle… anthropomorphisme quand tu nous tiens…

    • Kivala,
      Je dirais que chez la femelle ce n’est pas visible contrairement chez le mâle.
      Et ce n’est pas de l’anthropormophisme…. c est un fait….

      • Visible : voir les testicules ? Juste pour ça ? Vraiment ?
        Non sérieux, quand je parle de castration, la plupart des hommes autour ont une réaction de douleur envers leurs propres testicules. Je n’ai jamais vu cette réaction chez les femmes

        • NON ce n’est pas vraiment a un niveau “Esthetique principalement ” quoique, a force de voir celas “on vit dans un monde de “stérilisation/castration” aseptitation a tous vas.
          Un homme ou n’importe quel animal sans ses attribut masculin est pour ma par un “eunuque”.
          Et forcément chez une Femme celas ne ce vous pas, sauf si il s’agis de sa poitrine.
          Car que ce qui différencie l’homme et la femme, attribut…
          La poitrine chez la femme et les testicules chez l’homme .
          Mais si vous parlez comme celas, c est que vous êtes une Femme…
          Et si on fesait une ablations de vos seins….. qu’en penseriez vous ????? (Hormis raison medical)
          Pour en revenir chez les chiens mâles, le ou plutôt “une mode” de castrer a tous vas croyants TOUS résoudre, c’est ce “planté la tête dans le sable” car celas ne résous PAS tous et dans certains cas… c est pire
          J’en ai fait l’expérience à ce sujet a propos d’un chien via les recommendations d’un véto “incapable” …
          Donc….. castration “par effet de mode en vantant tous les benefices” me fait rire à chaude larmes….
          Que ceux qui le recommandent, le fassent sur eux même et après on verras…….

          • Comparer testicules et poitrine… c’est osé! Les mamelles ne sont pas sexuelles : ce n’est pas un organe reproducteur, c’est nourricier. (Comme les pis de la vache pour son petit veau)
            La stérilisation d’une femelle c’est pour éviter la reproduction, non ? Et la castration, n’est-ce pas la même chose ? C’est ce qui se pratique dans les refuges il me semble.
            En bref, ma réflexion est la suivante : si vous ne voulez pas castrer votre chien ( c’est votre droit) pour le garder entier, le pauvre, ce n’est pas un eunuque, seriez-vous prêt à stériliser une chienne ? ( des ovaires en moins, on s’en tape, ça se voit pas…).

  2. Je vais vous répondre par deux mauvaise expériences vécues en matière de stérilisation et castration.
    La ère une chienne et une chatte achetée par ma mère en 1982…
    Les premières chaleurs arrivent tôt ou tard.., le vétos de l’époque a ce moment la, avait fournis “la pilule contraceptive” pour éviter les inconvénients du au chaleurs chez “ma chienne et ma chatte” …et surtout grossesses nerveuse pour ma chienne (basset artesiens Normand.
    Les années passent et toujours le même traitement…
    Vous allez me dire c,’ est HORRIBLE MONSTRUEUX… oui, surtout si c’est utiliser pour un long terme et non provisoire..
    J’en suis très conscient à l’heure actuel (51 ans) bref je continue.
    Les années passe et un jours , ma chiennes a développé une metrite et des grosseurs anormal au mamelles.
    Résultat chez le véto et opérations (l’hystérectomie, ablations de la chaînes mammaires) du au tumeurs.
    Le comble, mon chat aussi donc la même chose…et le comble, c’est que ce véto lui a encore fournis au deux des pilules contraceptive….. un comble et plus tard , des complications, métastases qui ce sont développé jusqu au cerveau avec crise d’épilepsie, et en fin de compte euthanasie du chien (chienne et ma chatte)….
    Vers les années 1990 j’achète MON premiers chien, je ne voulais plus de femelles, car trop mauvais souvenir.
    SI JE DIS acheter, car je n’avais pas encore consciences au niveaux abandon et reproduction “sauvage”.
    Les années passe et mon chien en question , un teckel a poil long… fait sa crise d’adolescence, deviens un peux “dominant” aboie ect…je consulte un véto et il me dis … Castration, la solution MIRACLE d’après lui et qui arrange TOUS…
    Ce qui est 100 % FAUX, je le crois et je le fait avec comme conséquence que j ai appris plus tard par contre-expertise.
    De 1, mon chien avait des incontinences urinaires “castrations mal faite et 6 mois après il avait un osteosacorme (cancer des os) du a la castration faite trop tôt et surtout néfaste chez certaine race comme le teckel, le labrador et Golden Retriever avec effet secondaire au niveau “articulation” fait prouvé par une revue medical a propos des chiens.
    Bref j’ai du faire euthanasier ce chien a l’âge de deux ans……
    Avec la conclusions que deux veto INCOMPÉTENT vantant les mérites de … et d’avoir fournis des contraceptif en lieux et place d’une stérilisation pour une chiennes et d’une castration chez un chien en lieu et place de conseiller un comportementaliste canin.
    Au final 3 animaux euthanasier par de faux diagnostic et prescription.
    J’en conclus que…pour une chienne, oui a 100 % , pour un mâle NON a 100 %..
    Car pour ma par la première solution si chiens de sexe différents le mâle “castrations chimique , durée 6 mois a 1 ans”
    Castration effective oui si il a ou possibilité cancers des testicules ou monorchidie…….la je suis d’accord a 100 %
    Mais pour le fait décrire que celas SOLUTIONNE TOUS les problèmes chez le chien mâle, c’est à 100 % faux, si ce n’est que pour payer chère une opérations de connivence “effet de mode” et ensuite acheter une alimentation plus chère, qui en somme est la même, la je ne suis PAS D ACCORD….
    Voila mon point de vue la dessus par mes expériences douloureusement vécue.. et je ne changerais pas d’avis à ce sujet quoique l’on en pense…..

  3. Et de dire que la castration ce pratique dans les refuges, pas tous d’où le coût financier.
    J’ ai eu par apres toujours eux des Males entier et JAMAIS de problèmes…

  4. J’oubliais…
    Pour vous le fait de caster un mâle, Nil ne deviens pas un “eunuque” ha bon… alors dite moi en quoi est le bon terme ?
    Et vois , si on vous castrait ???? en lieux et place à une vasectomie, dont je suis aussi d’accord si pas d’autres choix….
    Que diriez vous ???????????

    • Je reviens à mon premier post : anthropomorphisme quand tu nous tiens… Et je ne suis ni pour ni contre la stérilisation (bien au contraire sic) d’un animal. Je me demande seulement pourquoi le débat s’impose pour le mâle (Votre réaction le prouve) jamais pour la femelle.
      Soit dit en passant, castration chimique du mâle ou stérilisation chimique (pilule) de la femelle me semble tout aussi nocif…

  5. Merci pour mes anciens compagnons, qui ne sont plus là à cause de deux “mauvais veto” , j’en ai fait les frais au prix de 3 vies et….. actuellement de l’expérience, recherche multiples contres les effets pour les mâles “castrer tot ou tardivement …le plus dangeureux.
    Je dirait que pour la castration chimique par voie “liquide, injection” est plus nocif, dangereux qu’un implant…(a libération lente) avec dans un premier temps 3 jours à 3 semaines une montée de testostérone, et ensuite une grande diminution et le volume des testicules réduit de 30 %….. mais bien sur totalement déconseillée, de faire plus de 3 traitements (-implant consécutif)
    Au risque d’avoir des effets secondaires.. (perte total de fécondité) et atteinte au niveau santé..
    Au USA il font une injection dans les testicules du chien du gluconate d’argent, Zinc ou similaire. qui bloque la production de sperme et rend les chiens stériles vie (une utilisation souhaitable en Belgique en lieux et place de la castration physique)
    L’implant dois ou devraient être utiliser pour une période “temporaire” soit une femelle prêtée par une personne partie en vacance, ou hôpital pour éviter…. une portée, soit dans un but “comportemental en phase de test” si c’est VRAIMENT hormonal ou comportemental, l’autre option aussi VALABLE en cas de prostate qui aurais “doublée de volume” ou présentant des risques de tumeur , car la prostate chez un chien est bien plus grosse que l’homme et pour éviter le cancer de la prostate…..”laisser faire la nature” mais chez un chien mâle, c est une autre histoire et un débat. .
    L’autre option et dont.. si je devrais rendre mon chien stérile, c’est la vasectomie…
    Donc pour en finir… VOILA LA OU LES RAISONS de ma rage intérieure quand on parle ou on me parle de castration chez le chien et de ses soit disant “recette miracle”.
    J’approuve chez la chiennes et les chats et chattes , car la femelle est en “chaleur” tous les 3 mois contre 6 mois pour la chienne… au final chez la chienne comme la chatte, le danger des tumeurs, ce sont uniquement les excès d’hormones, j’en ai eu la preuve avec ma chienne et chatte au niveau effet secondaire.
    Au plaisir de vous lire…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.