Un Rottweiler avec la gueule ouverte
Santé du chien

Mauvaise haleine du chien : les meilleurs remèdes de grand-mère

Par Reda Atallah , le 11/04/2024 , mis à jour le 11/04/2024

La mauvaise haleine, aussi appelée halitose, est un problème courant et particulièrement incommodant chez nos amis les chiens. Bien que leur mauvaise haleine au réveil ou après un repas puisse être désagréables pour les propriétaires de chiens, il peut parfois s’agir d’un problème de santé sous-jacent qu’il convient de traiter.

Heureusement, il existe des remèdes naturels contre la mauvaise haleine des chiens dont « les remèdes de grand-mère ». Découvrez des astuces facilement réalisables à la maison et des ingrédients aux vertus purifiantes pour combattre la mauvaise haleine de votre compagnon au quotidien.

Comprendre les causes de la mauvaise haleine

Avant de s’attaquer aux solutions, il est primordial de connaître les causes sous-jacentes de la mauvaise haleine du chien. Voici les principales raisons à l’origine de l’halitose chez votre compagnon à quatre pattes.

Le tartre dentaire, l’ennemi numéro un !

L’accumulation de plaque dentaire et de tartre est la cause la plus fréquente de mauvaise haleine chez les chiens. En effet, après chaque repas, des restes de nourriture et des bactéries se déposent sur les dents, formant un couche collante qu’on appelle communément la plaque dentaire.

En l’absence de brossage régulier, cette plaque ne s’élimine pas. Elle se minéralise au contact de la salive et se transforme en tartre qui s’incruste à la base des dents. Le tartre irrite les gencives favorisant l’inflammation (gingivite) et les infections.

Les bactéries du tartre émettent des composés soufrés volatiles nauséabonds, responsables de la mauvaise odeur qui se dégage de la bouche de votre toutou. A défaut de traitement, le tartre peut entraîner le déchaussement des dents et des maladies parodontales.

Autres causes possibles de la mauvaise haleine du chien

Au delà du tartre qui est la principale cause, d’autres problèmes de santé peuvent être responsables de l’haleine fétide de votre chien :

  • troubles digestifs : reflux gastriques, maladies inflammatoires intestinales, gastrites et entérites ;
  • maladies bucco-dentaires : abcès, tumeurs, malformations, traumatismes ;
  • affections des voies respiratoires supérieures : rhinite, sinusite ;
  • maladies métaboliques (particulièrement chez les vieux chiens) : diabète, insuffisance rénale chronique ou hépatique ;
  • alimentation déséquilibrée ou inadaptée : mauvaises qualité de croquettes par exemple ;
  • Déshydratation : l’eau aide à nettoyer la bouche de votre chien et à éliminer les bactéries et particules alimentaires. Une hydratation insuffisante peut contribuer à la mauvaise haleine.

Si la mauvaise haleine de votre chien persiste malgré une hygiène dentaire appropriée, ou s’accompagne d’autres symptômes tels qu’un manque d’appétit, une léthargie ou une salivation excessive, il est crucial de consulter un vétérinaire afin d’identifier et de traiter la cause sous-jacente.

Un Golden Retriever qui mange dans sa gamelle

Les remèdes de grand-mère contre la mauvaise haleine

Avant d’aborder les remèdes naturels contre la mauvaise haleine du chien, il est important de souligner que ces solutions ne remplacent en aucun cas un avis médical ni un traitement de fond. Cela étant dit, il existe des remèdes de grand-mère efficaces pour rafraîchir l’haleine de votre compagnon à quatre pattes au quotidien.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un produit naturel qui permet notamment de lutter contre l’haleine fétide du chien grâce à ses vertus nettoyantes et désodorisantes. Pour l’appliquer, humidifiez une compresse avec le produit et frottez doucement les dents de votre animal. Rincez ensuite pour éviter toute ingestion par le chien. Il est conseillé de répéter l’opération au maximum deux fois par mois pour éviter d’abîmer l’émail des dents à haute dose.

Le bicarbonate de soude a l’avantage d’être un produit économique en plus d’être naturel. Il élimine le tartre de façon efficace mais ce remède contre la mauvaise haleine est souvent temporaire.

Les odeurs peuvent revenir si les soins sont arrêtés et si la cause principale de l’halitose n’est pas prise en charge. Sollicitez l’avis de votre vétérinaire avant de l’utiliser, car un usage excessif peut altérer l’équilibre des acides gastriques chez certains chiens.

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont reconnues pour leurs vertus purifiantes et antibactériennes, parfaites pour assainir la bouche de votre chien et chasser les mauvaises odeurs :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée : son effet rafraîchissant permet de purifier et de rafraîchir la bouche de votre chien, ses propriétés antiseptiques permettent de lutter contre la mauvaise haleine du chien.
  • L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) : elle contribue à une bonne hygiène bucco-dentaire grâce à ses propriétés antibactériennes à large spectre qui aident à combattre les germes responsables de l’halitose chez le chien.
  • Les huiles essentielles de citron, d’eucalyptus ou de sauge sont également conseillées pour leurs vertus désinfectantes et rafraîchissantes.

Comment les utiliser ?

Il est important de noter que les huiles essentielles doivent toujours être diluées dans une huile végétale avant d’être appliquées sur la peau ou les muqueuses de votre animal.

Vous pouvez, par exemple, masser les gencives et les babines de votre chien avec quelques gouttes d’huiles essentielles diluées dans de l’huile de coco, ou ajouter une goutte de ce mélange à son dentifrice habituel pour améliorer le brossage quotidien.

Précautions d’emploi

Attention cependant aux conditions d’utilisation des huiles essentielles. Elles peuvent être toxiques pour votre chien si elles sont mal employées. Voici quelques précautions d’emploi :

  • Consultez un vétérinaire surtout si votre chien a des antécédents médicaux ou prend des médicaments.
  • Diluez toujours les huiles dans une huile végétale avant application : une goutte pour quatre gouttes de support pour un chien de taille moyenne par exemple.
  • Ne mettez jamais d’huile pure dans la gueule de votre chien, ou sur ses muqueuses.
  • Évitez leur usage sur des chiots de moins de trois mois ainsi que sur les chiennes gestantes ou allaitantes.
  • Interrompez immédiatement le traitement au premier signe d’intolérance de votre chien et évitez tout usage excessif.

L’homéopathie

L’homéopathie est une médecine douce qui peut aider à combattre la mauvaise haleine chez le chien. Elle repose sur le principe de similitude, selon lequel une substance qui provoque des symptômes chez une personne saine peut guérir des symptômes similaires chez une personne malade.

Parmi les remèdes homéopathiques, Fragaria vesca, élaboré à partir de fraise des bois, se distingue par sa capacité à éliminer le tartre et à diminuer la plaque dentaire chez le chien. Ce remède peut être administré sous forme de granules diluées dans un peu d’eau, à donner au chien à l’aide d’une pipette, ou directement en gouttes sur le côté de la joue ou sur une friandise.

La posologie dépend de la taille de l’animal, avec une recommandation de 5 gouttes pour un chien pesant moins de 10 kg. Un traitement de fond de plusieurs semaines est généralement nécessaire. Vous pouvez consulter un vétérinaire homéopathe qui saura vous accompagner dans la mise en place de cette cure.

Les aliments naturels

Le choix d’une nourriture naturelle et équilibrée peut être finalement la solution la plus simple pour lutter contre la mauvaise haleine du chien.

Des aliments riches en fibres pour une meilleure digestion

Les aliments riches en fibres, tels que les carottes crues, les pommes, les poires ou les courgettes, favorisent une bonne digestion et contribuent à combattre les toxines responsables des odeurs désagréables.

N’hésitez pas à en offrir à votre animal de temps en temps sous forme de friandises crues, pour un nettoyage mécanique des dents. Prenez soin de couper des morceaux adaptés pour éviter tout risque d’étouffement.

Le pouvoir désinfectant des herbes aromatiques

Certaines herbes aromatiques sont reconnues pour leurs propriétés désinfectantes qui combattent efficacement les bactéries à l’origine de l’halitose. Le persil, connu pour rafraîchir l’haleine, et la menthe, reconnue pour son action antibactérienne, sont des herbes bénéfiques. Vous pouvez hacher finement du persil ou des feuilles de menthe et saupoudrer la gamelle de votre chien.

Des aliments reminéralisants pour des dents fortes

Une bonne santé dentaire est primordiale pour prévenir la mauvaise haleine. Les produits laitiers, sources de calcium, contribuent au renforcement de l’émail dentaire. Vous pouvez ainsi donner de petites quantités de yaourt nature ou de fromage blanc qui aideront à lutter contre l’accumulation de plaque dentaire.

Les bienfaits de la spiruline

Cette micro-algue aux nombreuses vertus est un véritable concentré de nutriments bénéfiques à la santé des chiens. La spiruline, riche en chlorophylle, aide à purifier l’haleine en neutralisant les bactéries.

Sa teneur élevée en vitamines (A, E, B…), minéraux et antioxydants renforce le système immunitaire ainsi que la santé globale du chien, ce qui contribue à une hygiène buccale optimale.

Des aliments riches en fibres pour les chiens

Prévenir la mauvaise haleine

Il existe plusieurs solutions pour prévenir et lutter contre ce problème. Voici les différentes méthodes que vous pouvez utiliser pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire chez votre chien.

Le brossage régulier

Le brossage des dents reste le moyen le plus efficace pour prévenir la mauvaise haleine chez le chien. Il est conseillé de lui brosser les dents au moins deux à trois fois par semaine, l’idéal étant de le faire tous les jours. Pour une séance réussie, il est nécessaire d’habituer le chiot dès son arrivée à la maison.

Optez pour une brosse à dents adaptée à la taille de votre chien ou une brosse à dents pour enfant, et utilisez un dentifrice spécialement conçu pour les chiens, au goût attractif. N’utilisez jamais de dentifrice pour humain qui contient du fluor toxique pour les chiens.

La technique consiste à effectuer des mouvements circulaires en douceur, en partant de la gencive vers la dent en insistant sur la jonction, sans oublier les dents du fond.

Les compléments alimentaires

Outre le brossage, vous pouvez donner à votre animal des friandises à mâcher comme des bâtonnets dentaires, des bois de cerf ou encore des os à mâcher. La mastication aide à détartrer mécaniquement les dents.

Vous pouvez également incorporer du charbon actif végétal en poudre dans la nourriture de votre chien de temps en temps pour absorber les composés malodorants. De plus, ce remède naturel protège le microbiote de votre animal.

Le détartrage professionnel

Tout comme nous faisons détartrer nos dents régulièrement chez le dentiste, il est recommandé de faire détartrer fréquemment les dents de votre toutou. En effet, malgré un brossage régulier, le tartre et la plaque dentaire s’accumulent sur les dents de votre chien.

Le détartrage s’effectue sous anesthésie générale afin que le vétérinaire puisse retirer en profondeur la plaque dentaire sur toute la dentition. La fréquence du détartrage est fonction de l’âge du chien, la race et sa prédisposition aux maladies parodontales. Il est recommandé de le faire tous les un à deux ans pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire.

Un chien qui se fait brosser les dents

À retenir

Il existe de nombreux remèdes de grand-mère efficaces pour lutter contre la mauvaise haleine de votre chien au quotidien : du bicarbonate de soude, aux huiles essentielles en passant par l’homéopathie douce et les aliments naturels. Néanmoins, il est primordial de ne pas négliger l’hygiène bucco-dentaire de votre compagnon. Cela passe par un brossage régulier des dents et des détartrages chez le vétérinaire.

Si l’haleine de votre chien reste malgré tout fétide et qu’elle s’accompagne d’autres symptômes préoccupants, nous vous encourageons à consulter votre vétérinaire. Il sera à même de diagnostiquer la cause sous-jacente et mettre en place un traitement approprié.

Reda Atallah

Reda Atallah, passionné de chiens et fondateur de Guide du Chien, partage son expertise canine depuis 2010. Avec une expérience personnelle riche auprès de races telles que l'Akita Inu et le Cane Corso, Reda suit actuellement une formation de Cynologiste©. Auteur de plus de 300 articles, il s'engage à offrir des conseils fiables et pratiques aux propriétaires de chiens.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.