Chenilles processionnaires et chien : attention grand danger !

1
2925
Chenilles processionnaires et chien danger

La chenille processionnaire est la hantise des promeneurs et des amoureux des chiens. Ces petites bêtes, dotées de poils extrêmement urticants, entrainent des dommages graves voire très graves sur nos amis à quatre pattes. Comment reconnaitre les chenilles processionnaires ? Comment déceler les signes d’un contact entre un chien et une chenille processionnaire ? Que faire en cas de réaction ? On vous dit tout !

Chenille processionnaire du pin : qu’est-ce que c’est ?

Avant le papillon, la chenille

Ce type de chenille poilue n’est autre que la larve d’un papillon de nuit appelé le Thaumetopoea pityocampa. Plus en détail, ce papillon appartient à l’ordre des Lépidoptères, il est classé dans la famille des Notodontidae et appartient à la sous-famille des Thaumetopoeinae.

La chenille processionnaire se déplace en ligne, à la manière d’un petit train, d’où son nom de « processionnaire » (en procession). Au sol, il suffit de voir une ligne en mouvement, conduite par une femelle, à la recherche d’un lieu d’enfouissement, pour savoir qu’il faut quitter la zone d’urgence !

Chenille processionnaire du pin
La chenille processionnaire se déplace en ligne

On rencontre la chenille processionnaire du pin dès fin février jusqu’à la fin de l’été. En ce qui concerne la chenille du chêne ou du noyer, leur dangerosité s’étend de mai à fin juillet.

Par le passé, ce type de petite bête se trouvait essentiellement dans le Sud de la France et la Corse, puis est allée jusque sur la côte atlantique. Malheureusement on en trouve aujourd’hui un peu partout sur le territoire.

Une extrême prudence s’impose pour éviter la mort accidentelle de votre compagnon ou de graves blessures !

Les dangers de la chenille processionnaire pour le chien

Mode de contact : bas les poils !

Animal joueur et curieux (au même titre que le chat), le chien s’approche facilement des chenilles processionnaires pour jouer avec. Dépourvu de bras, le chien utilise sa gueule pour entrer en contact avec la chenille à poils urticants. En plus de la prendre en gueule, de la lancer et de la récupérer, le chien peut aussi l’avaler…

Au contact d’un élément étranger, la chenille libère de micro-poils munis de crochets qui produisent une toxine redoutable une fois au contact de l’ennemi.

Quelles lésions causées par la chenille processionnaire sur nos poilus ?

La plupart du temps, les lésions graves chez le chien se situent au niveau de la gueule (babines, muqueuses et langue) et des coussinets. On trouve aussi des chiens qui font une grave réaction au niveau de la truffe (après avoir senti ou poussé la chenille avec leur truffe). Les poils peuvent être inhalés et ainsi migrer dans la truffe et dans l’appareil respiratoire.

À cause de la grande volatilité des poils urticants de la chenille processionnaire, des chiens peuvent se retrouver contaminés au niveau des yeux et des paupières.

En cas d’ingestion, la chenille provoque de graves dommages sur tout l’appareil digestif depuis la cavité buccale jusqu’aux intestins.

Vous l’aurez compris, cette petite bête provoque de gros bobos chez nos amis les chiens.

Les signes de l’attaque de la chenille processionnaire

signes attaque de la chenille processionnaire chienSi le chien a respiré des poils urticants, il va se mettre à tousser et éternuer pour essayer d’évacuer les corps étrangers très gênants.

Si le chien a avalé des chenilles entières ou des poils, on va remarquer une hyper salivation, une inflammation des muqueuses, des vomissements ainsi que des douleurs abdominales. La langue gonfle très vite, présentant des tuméfactions, et le chien gémit de douleur. Si le chien ne reçoit pas de soins immédiats, la langue qui prend très vite une coloration violette peut se nécroser en partie et un morceau peut tomber. En cas de dommages à la gueule, le chien ne peut plus boire ni manger.

Au contact des yeux, il suffit d’une heure pour voir apparaitre des troubles de la vision et des jetages. Il s’agit d’une conjonctivite express très douloureuse !

Au contact de la peau, une éruption cutanée apparait très vite, provoquant de vives démangeaisons (grattage intempestif et intense). Plus le chien se gratte plus il étale les poils sur sa peau, augmentant ainsi la zone réactive.

Tableau récapitulatif d’une attaque de chenille processionnaire

PARTIE DU CORPS

SYMPTOME

Truffe

Grattage, le chien se frotte, éternuement

Gueule

Hyper salivation, nécrose de la langue, toux

Peau (partie du corps ou patte)

Boutons, démangeaisons, léchage

Yeux

Rougeur, écoulement (jetage), œil collé, grattage

Appareil digestif

Vomissement, maux de ventre

Mon chien a été piqué par une chenille processionnaire : que faire ?

Si vous identifiez l’un des signes précités, courez chez le vétérinaire ! Surtout ne lavez pas votre chien et n’essayez pas de frotter les zones infectées et douloureuses.

Quels traitements pour mon chien ? Le chien va recevoir des antihistaminiques et des anti-inflammatoires afin de contrer la réaction aux poils urticants. Le vétérinaire peut aussi choisir d’administrer à votre toutou une perfusion et un traitement antibiotique ou de l’héparine (aussi utilisée en cas d’empoisonnement par morsure de vipère pour faciliter la circulation du sang).

Si la nécrose est avancée sur la langue, une amputation partielle peut être réalisée en urgence.

Des traitements locaux pour atténuer les démangeaisons peuvent aussi être prescrits (gel et / ou crèmes).

Comment reconnaitre un nid de chenilles processionnaires ?

La femelle papillon vient pondre ses œufs sur un pin qu’elle sélectionne le plus souvent parmi le pin noir d’Autriche, le pin de Monterey, le pin maritime, ou encore le pin d’Alep.

Attention : on peut aussi trouver des chenilles processionnaires dans les cèdres, conifère très répandu dans nos parcs.

La présence d’une touffe d’aiguilles ayant jauni dans un pin indique la présence de chenilles. Les aiguilles des pins constituent la nourriture unique de ces chenilles, les arbres qui servent d’habitat s’en trouvent très affaiblis et abimés. Quand la nourriture vient à manquer, le groupe de chenilles migre au sud de l’arbre et plus haut pour profiter du soleil et de nouvelles épines.

2 types de nids sont possibles :

  • Des cocons argentés et allongés sont présents sur les aiguilles, indiquant la présence de chenilles.
  • La présence de nids volumineux blancs avec un aspect cotonneux sont également un signe.

Comment reconnaitre un nid de chenilles processionnaires
Un nid de chenilles processionnaires blanc et d’aspect cotonneux

Quelles actions contre les chenilles processionnaires ?

Si vous rencontrez le problème chez vous, un traitement insecticide s’impose, doublé de l’installation d’abris pour mésanges qui sont des prédateurs naturels pour ces chenilles poilues.

L’Ecopiège, marque déposée par la Mésange Verte, est un redoutable piège à chenilles qui s’installe autour du tronc de l’arbre infesté. Son efficacité est de 97 %.

En cas d’infestation chez vous, il est conseillé de prévenir votre mairie qui a peut-être un plan d’action contre les chenilles processionnaires. Sinon, faites appel à une entreprise spécialisée qui viendra couper les branches d’arbre concernées.

Deux autres conseils peuvent vous protéger des chenilles :
  • Passer un jet d’eau pour recouvrir le passage des chenilles processionnaires afin d’empêcher les poils de voler.
  • Encercler un tronc de pin ou d’arbre infecté avec de la cendre pour empêcher les chenilles de descendre.

Afin d’éviter cette mauvaise rencontre entre votre chien et les chenilles processionnaires, évitez les zones avec des pins potentiellement contaminées. Les promenades peuvent éventuellement se faire en muselière Baskerville pour que le chien évite de prendre en gueule ces petites bêtes mais le plaisir du flairage en sera réduit. Guide du Chien vous recommande plutôt de choisir d’autres lieux de balade pour protéger votre compagnon à quatre pattes et lui permettre de profiter pleinement de ses sorties !

Crédit photo : © Fotolia – cataliseur30

Pauline Lalangue
Éducateur canin comportementaliste. Passionnée de chiens depuis toujours, la chienne de la SPA avec qui j'ai grandi m'a poussée à devenir bénévole en refuge puis à me former à l'éducation pour permettre à tous de vivre en harmonie.

1 COMMENTAIRE

  1. Les chenilles processionnaires ont déjà entamé leurs descentes du fait de la douceur des températures en Janvier.Danger pour les chiens mais aussi pour l’homme: recrudescence de ces chenilles partout en France , risque de choc allergique du fait des poils urticants partout dans l’air.Problème de santé publique à venir et l’Etat s’en fiche !!!

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.