Pourquoi mon chien tremble ?

10
120884
mon chien tremble

Un chien qui tremble suscite une grande inquiétude. Certains tremblements chez le chien sont tout à fait normaux comme ceux observés lorsque le chien dort et rêve ou encore en réaction au froid. Le chien peut aussi trembler suite à une émotion forte comme la peur ou encore lorsqu’il est excité. En revanche, d’autres tremblements peuvent être l’un des symptômes de certaines pathologies pouvant être graves. A noter qu’il faut différencier les tremblements qui se manifestent lorsque le chien est conscient des convulsions qui surviennent notamment lors de crises d’épilepsie quand le chien n’est pas conscient. D’autre part, certaines races comme le Chihuahua sont plus enclines aux tremblements sans qu’il faille forcément s’inquiéter. Voyons quels sont les tremblements d’ordre physiologique, pathologique et idiopathique (causes non connues) :

Les tremblements d’origine physiologique

Le froid

Comme pour nous les humains, un froid rigoureux peut engendrer chez le chien des tremblements appelés frissons, un réflexe instinctif qui consiste en des contractions musculaires très rapides afin de fournir de la chaleur à l’organisme pour qu’il retrouve sa température normale. Il est important de connaître la tolérance au froid de son chien et ainsi le préserver d’un état d’hypothermie. Certaines races de chien sont plus sensibles au froid que d’autres comme les chiens dépourvus de sous-poil (Doberman par exemple) ou encore de façon générale les petits chiens, mais aussi les chiens âgés (lire notre article protéger son chien contre le froid).

La peur, le stress, l’anxiété

tremblements de peur
© Flickr – Aaron Van Dike

Ce sont des émotions intenses, désagréables qui, lorsqu’elles atteignent leur paroxysme, provoquent des tremblements chez le chien. Comme nous tremblerions de peur face à la plus grande de nos phobies ou d’un danger, le chien qui tremble de peur devra être calmé, rassuré dans une certaine mesure mais surtout pas blâmé.

Ensuite un travail progressif devra être mis en place pour tenter de contenir et de faire disparaître cette peur, de même pour l’anxiété et le stress.

L’excitation

L’excitation peut aussi entrainer des tremblements chez le chien. Une joie excessive, parfois liée au simple fait de nous voir après une journée de travail ou une absence prolongée, peut conduire certains chiens à trembler. De même, une femelle en chaleur peut se mettre à trembler.

La douleur

Les douleurs provoquées par des traumatismes physiques comme des fractures, coupures ou encore brûlures, peuvent provoquer des tremblements chez le chien. Le chien tremble parce qu’il souffre et c’est ici un signe révélateur, surtout s’il est associé à d’autres signes de douleur. Il est donc important de toucher et carresser son chien sur tout le corps à la recherche d’une grosseur, coupure ou brulûre pour s’assurer qu’il ne soit pas blessé.

Le vieillissement

La diminution de la force et de la tonicité musculaire liée au vieillissement peut entraîner chez les chiens âgés une fatigue musculaire et des tremblements au niveau des membres postérieurs lorsque le chien reste longtemps debout. En effet, les tremblements permettent la libération de glycogène nécessaire à la poursuite de la contraction musculaire. Ne forcez pas un chien âgé à rester trop longtemps debout si vous constatez qu’il tremble, laissez-le se reposer et reprendre des forces.

Les tremblements d’origine pathologique

Les maladies congénitales ou d’origine génétique

Parmi les maladies congénitales, donc présentes à la naissance, affectant le système nerveux et qui incluent entre autres symptômes les tremblements, nous pouvons citer :

Le syndrome des chiots trembleurs : la production de myéline due à des anomalies au niveau des cellules du système nerveux va recouvrir certaines cellules nerveuses. Des tremblements prononcés et généralisés vont se manifester à partir de la deuxième semaine de vie et avant huit semaines, provocant chez les chiots l’incapacité de se tenir debout et de marcher. Les symptômes peuvent s’aggraver rapidement jusqu’à des crises d’épilepsie. Il n’existe pas de traitement spécifique à ce jour et le pronostic est plutôt mauvais, même si les tremblements du chien peuvent s’atténuer avec l’âge chez certaines races sauf pour le Springer Spaniel, très concerné par cette maladie. Plus d’infos ici

syndrome des chiots trembleurs Springer Spaniel
© Flickr – Steven Lilley

La leucodystrophie à cellules globoïdes ou maladie de Krabbe : cette maladie est due à un dysfonctionnement d’une enzyme de l’organisme qui affecte la myéline. Les symptômes, dont notamment des tremblements, la perte de la vue et une incontinence urinaire, apparaissent entre un et cinq mois en général. Il n’existe pas de traitement spécifique et cette maladie concerne les races suivantes : West Highland White Terrier, Beagle, Setter Irlandais, Basset Hound, Caniche nain, Loulou de Poméranie, Cairn Terrier et Dalmatien. Plus d’infos ici

Les intoxications

Un chien qui tremble anormalement peut également être victime d’une intoxication. En effet, de nombreux aliments sans danger pour l’homme peuvent être toxiques pour le chien et causer notamment des tremblements. Certaines molécules contenues dans des produits tels que des insecticides peuvent aussi être sources d’empoisonnement pour le chien. Voici une liste non exhaustive de ces aliments et produits entraînant des tremblements chez le chien :

Aliments :

  • chocolat
  • raisins secs
  • sel en grande quantité
  • caféine
  • noix de Macadamia

Autres sources d’intoxication :

  • mort aux rats
  • antilimaces à base de métaldéhyde
  • antimousses à base de sulfate de fer
  • antigel (éthylène glycol)

Si le chien tremble en raison de l’intoxication à l’un de ces aliments ou produits, conduisez-le d’urgence dans une clinique vétérinaire, la mort peut survenir en seulement quelques heures !

Les infections

Certaines infections, virales ou bactériennes, peuvent entraîner entre autres symptômes des tremblements chez le chien. Nous noterons particulièrement la maladie de Carré, maladie virale très contagieuse, qui se transmet par aérosols (dans l’air), par contact direct (nez-à-nez) ou par contact indirect rapide, le virus ne résistant pas longtemps en milieu extérieur. Les autres symptômes de la maladie de Carré sont notamment la toux, des vomissements, des diarrhées, une pneumonie et des sécrétions nasales et oculaires. Le virus peut affecter le système digestif, respiratoire et nerveux. La maladie de Carré est souvent mortelle et il n’existe pas de traitement spécifique. Heureusement, un vaccin efficace existe et constitue une bonne protection sur la durée (un rappel chaque année). Plus d’infos ici

Les effets secondaires à des médicaments

Les médicaments peuvent provoquer des tremblements chez le chien et en particulier les médicaments contre l’anxiété. Si vous constatez que votre chien tremble à la suite de l’administration d’un médicament, contactez votre vétérinaire qui décidera ou non de la poursuite du traitement ou d’un changement de molécule.

tremblements effets indesirables medicaments
© Flickr – Oliver Ruhm

Les troubles métaboliques

Certaines pathologies sont à l’origine des tremblements chez les chiens dont des désordres électrolytiques :

  • Baisse de sucre (hypoglycémie), notamment chez les petits chiens en raison d’une faible masse corporelle ou si le chien n’a pas mangé pendant plusieurs jours
  • Carence en calcium (hypocalcémie)
  • Carence en potassium (hypokaliémie)
  • Insuffisance rénale
  • insuffisance surrénalienne ou maladie d’Addison (plus d’infos ici)

Note complémentaire : les tremblements chez le chien peuvent aussi résulter d’atteintes neurologiques telles que la tumeur cérébrale ou encore l’ataxie.

Les tremblements idiopathiques

Le chien tremble sans raisons connues de façon localisée ou sur tout le corps :

Les tremblements idiopathiques de la tête ou “Head Bobbing”

Cette pathologie, qui touche les chiens entre un et cinq ans, entraîne des tremblements rapides de la tête du chien, de haut en bas ou de gauche à droite. Les causes ne sont pas connues. Les épisodes peuvent durer quelques minutes puis s’estomper quand le chien pose sa tête ou lorsqu’il mange. Hormis ces tremblements à fréquence variable, il n’y a pas d’altération de la santé mentale du chien et le pronostic est bon. Certaines races semblent prédisposées aux tremblements de tête idiopathiques dont le Pinsher, le Boxer, les Bouledogues Anglais et Français et le Doberman.

Le syndrome du chien trembleur ou “Shaker Dog”

Le syndrome du chien trembleur est principalement décrit chez les chiens de petite taille et blancs mais peut concerner tous les chiens et apparaît entre un et trois ans. Les tremblements se manifestent sur tout le corps et sont exacerbés quand le chien est stressé ou soulevé du sol. Les causes sont encore inconnues mais le syndrome du chien trembleur pourrait être lié à une forme atténuée de méningo-encéphalite non infectieuse (inflammation du système nerveux) d’origine auto immune. Le pronostic est bon même si dans certains cas, le traitement peut être prescrit à vie. Certaines races comme le Bichon Maltais et le West Highland White Terrier semblent être prédisposées.

Le syndrome du chien trembleur
© Flickr – Celsim Junior

Pour conclure

Comme nous venons de le voir, les tremblements chez le chien peuvent être une réaction physiologique normale mais également le symptôme de pathologies pouvant être graves. Il convient donc, au moindre doute et surtout si les tremblements sont accompagnés d’autres symptômes, de se rendre d’urgence chez le vétérinaire qui établira un diagnostic complet et mettra en place un traitement en fonction de la pathologie rencontrée.

Crédit photo : © Fotolia – juliedeshaies

PARTAGER
Fondateur de Guide du Chien et passionné par le comportementalisme canin, je suis fasciné par l’extrême bienveillance et l'intelligence de nos amis les chiens qui nous donnent chaque jour de belles leçons de vie.

10 COMMENTAIRES

  1. Vos articles sont traités afin que chacun comprenne parfaitement les réponses qu’il se pose, néophytes ou plus avertis…Les explications très claires confortent dans beaucoup de sujets d’inquiétude…. Un Grand Merci pour le développement de vos articles avec autant de précision.Cela nous évite de trembler nous-mêmes à chaque fois que Notre Meilleur Ami ne nous paraît pas comme d’habitude, la solution se trouve souvent dans l’un de vos articles…..Et c’est une grande aide pour savoir, s’il faut ou pas se précipiter chez Son Véto…. (Y)
    PS : je mets mon site puisque vous le demandez mais nous avons arrêté l’élevage depuis 2009 après 40 années de véritable passion mais de soucis aussi……

  2. Article très intéressant pour éviter les dépenses et les soucis inutiles. Ca ne vaut pas une visite chez un spécialiste, mais c’est déjà bien dans la plupart des cas. C’est normal de s’inquiéter pour son chien que ce soit quand il tremble ou autre chose ! L’emmener chez le vétérinaire permet d’être sur mais ça peut vite coûter cher même avec une assurance, il y a souvent un montant maximum par an, c’est dommage de l’atteindre avec des visites au moindre coup de fièvre…

  3. Merci pour cet article. J’ai une chienne Pinsher nain qui tremble quand elle n’a pas envie de faire quelque chose. Rien de maladif, elle fait juste ça pour qu’on ait pitié d’elle. On peut dire qu’elle tremble par caprice. A ajouter dans votre liste ;). Exemple quand les deux chiens vont dehors et marchent dans la boue, on leur essuie les pattes doucement.. mais madame s’échappe et me regarde en tremblant.

  4. Bonjour, cet article est très complet, mais le chien de ma soeur ne tremble que des postérieurs couché ou debout. Il a 12 ans. Il est traité actuellement pour de l’arthrose avec du Carprodyl.
    Il s’est mis à trembler subitement. Il a un comportement bizarre comme s’ il avait un problème au cerveau. Qu’en pensez vous ?
    Merci

  5. Mon jack russes c est mis à trembler hier en revenant de faire pipi dans la cour et depuis on dirait quel ne peut plus bien marcherez et molle c’est pas sont habitude

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here