Combien de temps dort un chien ?

Le sommeil chez le chien est essentiel à sa santé. Votre chien dort-il trop ou pas assez ? Cette question est préoccupante quand on sait que les troubles du sommeil peuvent être causés par certaines maladies et troubles comportementaux. Alors combien de temps doit dormir un chien par jour en fonction de son âge ? Quand s’inquiéter ?

Un temps de sommeil en fonction de l’âge et des conditions de vie

Le temps de sommeil chez le chien varie en fonction de l’âge mais également de l’environnement et des conditions de vie. Il se répartit tout au long de la journée avec des cycles plus ou moins longs, contrairement à nous qui restons éveillés toute la journée.

Ce sommeil fractionné ou “polyphasique” s’étale généralement de 13 heures à 5 heures du matin. Bien qu’il fasse beaucoup de siestes jusqu’au crépuscule, le chien dort tout de même une grande partie de la nuit. 

Combien de temps dort un chiot ? 

Comme les nouveaux-nés, les chiots sont de véritables marmottes. Ils dorment de 18 à 20 heures par jour et ce jusqu’à l’âge d’environ 3 mois. Ce temps de sommeil considérable est capital à leur croissance, au développement de leur système immunitaire et de leurs muscles.

A leur arrivée à la maison, bien qu’il dorment beaucoup, les chiots ne sont pas encore calés sur notre rythme de sommeil et nous réveillent souvent en pleine nuit pour jouer. Ce comportement est normal. Séparés de leur mère et de leurs frères et soeurs, ils développent une certaine anxiété. C’est un monde inconnu qu’ils découvrent. Peu à peu, ils comprennent que leur nouvelle famille dort la nuit et leur rythme de sommeil s’accorde plus naturellement avec le nôtre.

Combien de temps dort un chien adulte ?

A l’âge adulte, le chien reste un gros dormeur puisqu’il dort de 12 à 14 heures par jour

Tel maître, tel chien.

Le célèbre adage prend tout son sens ici. En effet, le rythme de vie du maître aura des conséquences certaines sur le temps de sommeil du chien durant la journée. Un chien très actif, sportif, qui fait de longues balades au cours de la journée ou encore qui est très sollicité intellectuellement (jeux, exercices d’éducation) dormira assez peu. A l’inverse, un chien dont le maître est plutôt casanier et pantouflard fera de longues siestes par ennui. 

Les chiens guides d’aveugle, chiens policiers ou encore chiens de berger par exemple restent alertes et guidés par leurs missions quotidiennes. Leurs journées sont très occupées, laissant peu de place au farniente.

Combien de temps dort un chien âgé ?

Le chien âgé, qui entre dans le dernier tiers de sa vie, dort presque autant qu’un chiot, soit entre 16 et 18 heures par jour.

Le vieillissement entraîne une baisse d’énergie globale et en particulier une diminution de l’activité cérébrale. Le chien âgé se fatigue plus vite et a besoin de plus de repos.

Le meilleur ami de l’homme est considéré comme senior à partir de 8 ans pour les chiens de grande taille, plus de 11 ans pour les chiens de petites taille et enfin 7 ans pour les races géantes d’après le tableau de Goldston établie en 1989. Lire notre article sur les signes de vieillissement chez le chien pour en savoir plus.

Les races de chien qui dorment beaucoup

Les races de chien de grande taille dorment généralement plus que les petites. Toutefois, il existe certaines exceptions. Voici la liste des plus gros dormeurs, si votre chien s’y trouve, ne le blâmez pas trop vite, c’est génétique !

  • Cavalier King Charles.
  • Saint-Bernard.
  • Carlin.
  • Cooker Anglais.
  • Bouledogue Français.
  • Lhassa Apso.
  • Shih Tzu.
  • Chow Chow.
  • Mastiff.
  • Basset Hound.
  • Dogue Allemand.
  • Bouledogue Anglais.
  • Lévrier Anglais.
  • Pékinois.
Les races de chien qui dorment beaucoup
Makunin © Pixabay

Le cycle de sommeil du chien

Comme pour les humains et d’autres mammifères, le sommeil du chien se divise en cycles plus ou moins longs qui lui permettent de récupérer. Deux phases les composent et s’alternent :

Le sommeil profond

  • L’activité cérébrale est ralentie.
  • La respiration est profonde et plus lente.
  • Le chien conserve son tonus musculaire.
  • Le rythme cardiaque diminue.

Le sommeil paradoxal

  • Il intervient après une période d’environ 20 minutes lors de cycles courts pour une durée de près de 5 minutes.
  • Le chien perd son tonus musculaire.
  • L’activité cérébrale est normale.
  • Le chien rêve.

Qu’en est-il des rêves chez le chien ?

Nous ne savons pas pour le moment de quoi rêvent les chiens. D’après certaines études (Stanley Coren “Do Dogs dream ?”), leur activité cérébrale est similaire à la nôtre lorsqu’ils dorment .

Tout porte à croire qu’ils évacuent les émotions de la journée pendant cette phase de sommeil paradoxal. Cela leur permet probablement de mémoriser les acquis et apprentissages, notamment pour les chiots et jeunes chiens lors de l’éducation. 

Lorsqu’il rêve, le chien peut aboyer, gémir et bouger les pattes comme s’il voulait courir. On constate notamment des mouvements oculaires rapides (en anglais « Rapid Eye Movement »).

Les troubles du sommeil chez le chien

Hélas, les chiens peuvent être touchés par des troubles du sommeil, néfastes pour leur santé et potentiellement révélateurs de certaines maladies.

Si vous constatez un changement soudain du temps de sommeil chez votre chien, il convient de consulter rapidement un vétérinaire. Par exemple, un chien très actif qui se met soudainement à dormir beaucoup ou l’inverse. Alors quels peuvent être les différents troubles du sommeil chez le chien et quelles en sont les causes ?

Le chien ne dort pas assez : l’insomnie

Le manque de sommeil chez le chien peut entraîner un baisse de ses défenses immunitaires et donc une plus grande sensibilité aux maladies. L’insomnie peut avoir plusieurs causes que le vétérinaire prendra soin de déterminer :

  • l’hyperactivité : elle peut être traitée à base de psychotropes ou à l’aide d’une thérapie comportementale ;
  • l’anxiété : particulièrement l’anxiété de séparation, le chien a besoin du maître à proximité pour dormir sereinement ;
  • des douleurs physiques : notamment des maux de ventre accompagnés de vomissements, diarrhées ou difficultés à se mouvoir ;
  • un changement d’alimentation : le chien peut avoir des difficultés à digérer et se trouve gêné. A l’inverse, si l’alimentation n’est pas assez nutritive, il aura moins d’énergie et sera plus léthargique.

Le chien dort trop : l’hypersomnie

L’excès de sommeil chez le chien est un problème à considérer sérieusement. Les causes peuvent être multiples :

  • l’ennui : le chien ne sort pas assez, il n’est pas suffisamment stimulé au cours de la journée ;
  • la dépression : suite au décès d’un membre de la famille ou d’un congénère par exemple, au départ d’un des maîtres lors d’un divorce ;
  • certaines maladies caractéristiques telles que l’hypothyroïdie et le diabète ;
  • la fièvre ;
  • le rétablissement après une opération chirurgicale ;
  • l’arthrose qui provoque des douleurs articulaires handicapantes ; 
  • un changement de vie : déménagement, évolution de rythme de vie du maître (travail de nuit par exemple), arrivée d’un bébé dans la famille ou de nouveaux animaux de compagnie.
Les troubles du sommeil chez le chien
Pexels © Pixabay

Comment aider son chien à bien dormir ?

Choisissez un endroit calme dans votre logement où le chien pourra faire de longues siestes sans être dérangé. Evitez les lieux de passage tels que la porte d’entrée ou les couloirs ainsi que les endroits trop lumineux ou soumis à des courants d’air.

Le chien doit pouvoir dormir à son aise, avoir suffisamment de place autour de son couchage pour se déplacer. Expliquez aux enfants (et aux adultes aussi d’ailleurs) qu’il ne faut en aucun cas déranger un chien qui dort ou encore pire, le réveiller subitement sous peine d’avoir une réaction agressive ! Son couchage est son espace personnel, sa bulle. 

La qualité du couchage est très importante notamment pour les chiens âgés ou atteints d’arthrose. Comme vous vous choisiriez un matelas des plus confortables pour tomber dans les bras de Morphée, investissez dans de la qualité. Les coussins et autres matelas premiers prix ne durent guère longtemps, se déchirent aux premiers coups de croc, surtout avec un gros chien.

On peut trouver aujourd’hui de véritables lits pour chien ou encore des paniers et matelas très confortables pour garantir à votre poilu un bon sommeil réparateur. Croyez-moi, c’est un investissement très utile !

Conclusion

Le sommeil est très important pour le chien dès son plus jeune âge. Connaître le temps de sommeil dont il a besoin durant les différentes phases de sa vie permet de déceler un problème de comportement ou de santé en cas de trouble du sommeil. En lui offrant un couchage de qualité et au calme, vous contribuez à son bien-être.

Comme nous l’avons vu, les chiens passent une grande partie de leur vie à dormir, alors profitez de chaque moment possible en leur compagnie ! Leur vie est tellement courte…

Crédit photo : Rojan Maharjan © Unsplash

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.