La vision du chien : caractéristiques et atouts

2
17381
Vision du chien

Nous savons tous que nos chiens ont un flair et une ouïe incomparablement supérieurs aux nôtres, mais qu’en est-il de la vision du chien ? Comment perçoivent-ils le monde qui les entoure ? Voyons ensemble quelles sont les différentes caractéristiques de la vue chez le chien.

Quelles couleurs les chiens perçoivent-ils ?

Contrairement aux idées reçues véhiculées pendant longtemps et qui consistaient à croire que le chien voyait uniquement en noir et blanc, les études ont mis en exergue une vision en couleurs, certes limitée. En effet, le spectre visuel du chien est plus étroit que le nôtre. Sa palette de couleurs se limite ainsi au jaune et au bleu, lui conférant une vision quasi monochromatique puisque le rouge et le vert ne sont pas perçus. Par conséquent, bien que nos chiens voient en couleurs, leur vision est moins contrastée que la nôtre.

Une acuité visuelle plus faible que la nôtre

L’acuité visuelle chez le chien est plus faible que la nôtre, de près et de loin. En effet, nos chiens sont à la fois presbytes et myopes. Leurs vision d’un objet à moins de 25 cm est très floue car ils ont du mal à en distinguer les détails. De même, le chien aura du mal à discerner précisément les contours d’un objet au loin. Bien que cette incapacité à faire la mise au point puisse paraître “handicapante” pour nous, elle est largement compensée par une fréquence de vision chez le chien nettement plus développée que la nôtre. Voici un comparatif avec à gauche notre vision et à droite celle du chien avec moins de couleurs et de détails (réalisé avec l’outil en ligne Dog Vision) :

vision du chien couleurs
Photo originale © Flickr – Jeroen de Bruijn

Une fréquence de vision élevée

La fréquence de vision du chien est nettement plus élevée que la nôtre. Alors que nous percevons au maximum 16 images par seconde, le chien en discerne nettement plus. Raison pour laquelle les chiens perçoivent les images télévisuelles de façon saccadée, clignotant très rapidement alors que nous les percevons de façon continue. On se demande encore pourquoi certaines chaînes de télévision sont dédiées aux chiens… (plus d’infos ici).

Cette vision “haute fréquence” est un atout considérable dans la nature puisque le chien est capable de distinguer le mouvement d’une proie à 1,5 km. Les bergers n’ont aucune difficulté à rappeler ou guider leurs chiens de troupeaux d’un simple mouvement de la main à longue distance. Le temps de réaction très court du chien face à un mouvement lui confère ainsi de très bons réflexes. Essayez donc d’attraper une balle en mouvement plus vite que votre chien…

La vision du chien adaptée pour la chasse nocturne

La vision du chien adaptée à la chasse nocturne
© Flickr – blog100days

Votre chien a-t-il déjà repéré un congénère à longue distance bien avant vous lors d’une ballade nocturne ? Vous avez essayé en vain de prendre en photo votre chien dans la pénombre ou dans une pièce mal éclairée sans que ses yeux ne deviennent fluorescents ?

Cette réflexion de la lumière dans les yeux du chien comme du chat et nombre d’animaux est tout à fait naturelle. Il faut cinq fois moins de lumière au chien par rapport à l’homme pour se diriger sans embuche dans l’obscurité. Comme son cousin le loup, chasseur nocturne par excellence, le chien est capable de distinguer une proie en mouvement seulement au moyen de la lumière émise par les étoiles. C’est un atout considérable dont a été doté le chien ! Ceci est du à deux raisons :

  • La rétine du chien contient un plus grand nombre de bâtonnets sensibles à des faisceaux lumineux très faibles au détriment de moins de cônes qui détectent eux les couleurs.
  • La présence d’une surface réfléchissante ou tapis choroïdien (Tapetum Lucidum) situé derrière la rétine qui amplifie la lumière sur celle-ci et donne cet effet brillant aux yeux du chien dans la nuit.

Un champ de vision plus large

Bien que la perception du relief et des distances soit moindre avec sa vision binoculaire (champ visuel vu par les deux yeux en même temps), le champ de vision du chien est plus large que le nôtre. Avec une disposition latérale des yeux contrairement à l’homme ou même au chat où les yeux sont placées frontalement, la vision du chien sur les cotés est bien plus large, de 250 à 280° selon les races contre 180° pour l’homme. Cela permet notamment au chien de nous suivre du regard lorsqu’il marche à nos cotés et d’avoir une vue d’ensemble plus étendue.

En conclusion

La vision du chien d’un point de vue anthropomorphique peut sembler être une faiblesse plutôt qu’un atout. Cependant, bien que l’acuité visuelle ou la perception des couleurs soient faibles, l’extraordinaire faculté à voir avec facilité la nuit, la perception amplifiée des mouvements et un champ de vision plus large confèrent au chien des atouts indéniables, au demeurant “logiques” quand on sait qu’il vient du loup. Ce dernier n’a pas besoin de lire un texte ou regarder la télévision mais bien de chasser pour assurer sa survie ! En outre, le flair incroyable du chien ou encore son ouïe très développée couplés à sa vision en font un animal doté de sens très complémentaires sans oublier leur fameux “sixième sens”.

Crédit photo : © Flickr – ocean yamaha

PARTAGER

A découvrir aussi

2 COMMENTAIRES

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here