Accueil Comportement du chien Morsure de chien : comment éviter les accidents et y faire face ?

Morsure de chien : comment éviter les accidents et y faire face ?

Morsure de chien

La morsure de chien est redoutée de tous, à la fois pour le chien qui mord mais aussi pour la victime qui peut être humaine ou animale. Que faire en cas de morsure de chien ? Comment l’éviter ? Le Guide du chien vous aide à y voir plus clair pour mieux anticiper et réagir en conséquence.

Morsure de chien : pourquoi un chien mord-il ?

Aborder le pourquoi nécessite de comprendre le mode de fonctionnement du chien. Cet être sensible dispose de son propre mode de communication qui passe par des signaux corporels mais aussi des vocalisations (du gémissement au grognement en passant par l’aboiement). Quand l’humain est au fait de cette réalité, les raisons qui poussent un chien à mordre disparaissent dans la plupart des cas.

Contexte de morsure donnée par le chien

Il existe un certain nombre de situations où la morsure peut se produire :

  • En promenade sur un chien (approche agressive, inhibition de morsure non acquise, renforcement négatif) ou sur un humain (notamment l’humain qui court ou à vélo)
  • À la maison ou dehors concernant la défense de ressource quelle qu’elle soit (nourriture, dodo, jouet, personne)
  • Dans une situation de peur (agresser pour faire fuir !)
  • Dans un contexte de douleur physique 
  • En cas de tare génétique
  • En raison de traumatismes

Théorie des 4 F

Ici, il est absolument capital de rappeler qu’un chien dispose de 4 possibilités pour faire face à une situation. C’est ce qu’on appelle la théorie des 4 F :

  • Flight = fuir
  • Fight = se battre
  • Flirt = communiquer
  • Flaint = accepter de façon neutre ou freeze = se geler

L’éducation du chien peut permettre de gérer des départs agressifs qui sont souvent le fait d’une morsure subie ou d’une mauvaise socialisation du chiot.

Une morsure ou des morsures ?

En réalité, on recense différents types de morsure chez le chien qu’il est important de connaitre :

  • Le pincement : sans gravité, il indique un agacement.
  • La morsure redirigée : le chien mord autre chose que ce qu’il visait au départ.
  • La morsure de défense : le chien mord pour se protéger et faire fuir l’individu.
  • La morsure intentionnelle : le chien mord dans l’intention de stopper par la force ou de blesser l’individu (dans certains combats, la morsure peut avoir pour intention de tuer l’individu).

Dans l’excellent livre Dominance : mythe ou réalité, Barry Eaton rappelle que la plupart des morsures de chien avec intention sur l’humain arrivent en réaction à un comportement humain inapproprié. Ou l’arroseur arrosé…

Tout comme nous, le chien dispose d’un seuil de tolérance. Très patient avec l’humain, il peut arriver que le chien atteigne un point de non-retour après avoir subi de trop nombreuses fois une situation désagréable (harcèlement par un enfant, coups par l’humain, etc.).

Comment réagir en cas de morsure de chien ?

Comment réagir en cas de morsure de chien

Si l’accident est arrivé, il faut voir le type de morsure dont il est question. S’agit-il d’un pincement ? Le chien a-t-il percé la peau ? Le chien a-t-il lâché l’animal ou l’humain ou l’a-t-il toujours en gueule ?

Les bons gestes à connaître pour séparer des chiens qui se battent ou une morsure en cours :

  • Soulever les pattes arrière du chien (attention à la morsure redirigée dans l’excitation)
  • Jeter de l’eau sur les chiens qui se battent ou un linge
  • Créer une distraction comme un grand bruit à proximité pour faire cesser l’action
  • Ne pas tirer : le chien qui mord serrera davantage la mâchoire et les lésions seront plus graves (chairs déchirées) !

Pour mémoire, vous pouvez jeter un œil à l’article qui parle de la promenade ici.

Il est conseillé d’emmener tout chien mordu voir le vétérinaire dans les plus brefs délais. S’il s’agit d’une plaie importante, faire immédiatement un garrot sur le membre ou comprimer la plaie pour limiter la perte de sang.

Si la victime est une personne, il faut tout de suite désinfecter la plaie et la protéger d’une gaze ou de pansements avant de se rendre chez le médecin ou à l’hôpital selon la gravité de la morsure. Il arrive qu’une intervention soit obligatoire pour nettoyer les tissus et éviter tout risque de contamination par staphylocoque notamment ou par la rage. La vaccination conte le tétanos est une façon de se protéger efficacement des suites d’une morsure de chien.

Le point sur la rage : disparue du territoire français, le vaccin contre la rage est seulement obligatoire pour sortir un chien du pays. Elle donne lieu à un passeport. Pour autant, vacciner son animal le protège des autres chiens et de procédures arbitraires en cas de morsure ou de cas de rage dans les alentours.

Normalement, toute personne qui a été mordue ou dont le chien a été mordu doit pouvoir avoir les coordonnées du propriétaire du chien pour que ce dernier prenne en charge les frais vétérinaire par sa responsabilité civile.

Que se passe-t-il pour le chien mordeur ?

loi sur un chien qui a morduIl y a la loi, et il y a la vie réelle. Guide du chien vous rappelle par devoir ce qu’il faut faire en cas de morsure de chien.

Que dit la loi sur un chien qui a mordu ?

L’article L.211-14-2 du Code rural et de la pêche maritime explique que « tout fait de morsure d’une personne par un chien est déclaré par son propriétaire ou son détenteur ou par tout professionnel en ayant connaissance dans l’exercice de ses fonctions à la mairie de la commune de résidence du propriétaire ou du détenteur de l’animal ».

La responsabilité du maître exige que la morsure soit déclarée en mairie et que le chien subisse une évaluation comportementale par un vétérinaire comportementaliste (environ 150 euros) afin de déterminer son degré de dangerosité (stade 1 à 4), en plus d’un placement en observation en fourrière.

La plupart du temps, les maîtres s’arrangent entre eux, pour préserver les animaux mais tout dépend du contexte et de la gravité des blessures.

Attention pour les chiens de catégorie 1 et 2 qui sont les plus exposés

Les chiens catégorisés (croisement staff ou pure race) sont victimes d’une loi stupide écrite par méconnaissance du chien. Ceci étant dit, la loi demeure la loi.

La découverte d’une irrégularité dans les papiers (déclaration du chien en mairie, permis de détention, assurance Responsabilité Civile spéciale) en plus d’une morsure qui indique que le chien ne portait pas la muselière réglementaire peut être fatale.

Une amende peut aussi être appliquée d’un montant de 15 000 euros, ainsi qu’une peine de prison de 6 mois, pour les propriétaires de chiens dits d’attaque, de garde et de défense.

Pour lire la loi en détail, consultez la page dédiée à la morsure de chien sur le service-public.fr.

La morsure de chien et les enfants

La morsure de chien et les enfants

En France, chaque année, 22000 cas de blessures par morsures de chien entraînent une hospitalisation. 50 % des blessures sont au visage ou au crâne chez les 5/9 ans. Les enfants de 4 à 10 ans sont les plus touchés à cause de leur taille et de leur attitude. Ces chiffres sont aussi élevés qu’alarmants, pourtant, en comprenant le langage canin, de nombreux accidents seraient évités !

La morsure n’arrive pas sans signes avant-coureurs. Le chien correctement codé prévient à de nombreuses reprises qu’il va se passer quelque chose si la situation ne change pas. Pour en apprendre plus, il suffit de lire notre article sur les grognements du chien.

Une ancienne enseignante a développé un programme destiné à apprendre aux enfants de 4 à 10 ans à mieux comprendre le chien. Objectif ? Réduire les morsures grâce à la connaissance des codes canins et au respect du chien. Ce programme s’appelle le PECCRAM qui signifie Programme d’Éducation à la Connaissance du chien et aux risques d’accidents par morsure. Dans le programme, il est question d’apprendre à réagir quand il faut passer à côté d’un chien attaché (l’ignorer), ou quand il y a un chien en divagation (jeter le goûter, ne plus bouger, se mettre en boule si l’enfant est au sol).

Quelques conseils à donner aux enfants :

  • Toujours demander au propriétaire du chien si on peut caresser son animal ET demander au chien s’il est d’accord en faisant sentir sa main.
  • Pour caresser, on évite la caresse SUR la tête au profit du dos et des flancs.
  • Ne pas chercher de contact avec un chien inconnu et sans son humain qu’il soit dans la rue, chez lui, dans une voiture, ou attaché quelque part.

La morsure chez le chien est une fois de plus un comportement qui peut être évité dans la plupart des cas. Par le biais de la prévention, de l’apprentissage de la communication canine et du respect du chien, l’humain est capable de désamorcer des tensions et ainsi protéger son animal. Pour aller plus loin dans la compréhension de votre poilu, lisez ou relisez l’article sur les expressions du chien !

Crédit photo : © Fotolia – Piotr Wawrzyniuk

3 Commentaires

  1. j’ai un shitzu de 8 ans que j’ai acheté dans un chenil et que j’ai eu à l’âge de 2 mois…Il a commencé à mordre assez tôt dès qu’il se sentait dans une situation nouvelle entrainant la peur , ou lorsque que l’on voulait contrarier ses intentions…Mon mari l’a corrigé !!! et les relations ont été très difficiles ! personnellement je ne l’ai jamais fait mais j’ai simplement montré par des intonations de voix mon désaccord…il comprend fort bien car après il me suit tout penaud ! il refuse totalement le toilettage… les ciseaux en particulier , les soins, qu’on lui touche les pattes avant. les yeux…A force de patience j’y arrive avec un rituel inchangé, mais je me méfie ! en exemple ,sans méfiance ,j’ai voulu lui enlever une feuille sur une patte avant…morsure !.. en général il grogne puis mord, mais parfois il n’y a pas de signes prémonitoires ! …par contre il me laisse le doucher et en dehors de cela il est très gentil avec moi et de comportement sociable envers les invités par exemple. Le vétérinaire est obligé de procéder à un AG pour les soins , on ne peut le toucher, cependant avec l’âge il est plus calme…sans
    doute ai je fait des erreurs ??? pouvez vous me donner une piste comportementale…J’apprécie beaucoup vos articles mais celui-ci n’a pas apporté de vraie réponse c’est pourquoi je me suis permise d’exposer les faits…merci Anne CUIF

    • Bonjour Madame,
      Merci pour votre témoignage.
      Avant toute chose, 2 mois pour un chiot c’est à mon sens trop tôt. L’apprentissage auprès de la mère n’est pas abouti et il est courant de voir des troubles du comportement se développer.
      Ensuite, il semble que vous craigniez la réaction de votre chien à chaque contact, ce qu’il sent.
      Il faudrait partir sur un protocole de désensibilisation au toucher et associer à du positif.
      Si votre chien a montré les dents ou a mordu pour être laissé tranquille et a obtenu gain de cause, il recommencera encore et encore.
      Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de voir un professionnel près de chez vous car à distance je n’ai pas de recette magique malheureusement.
      Bon courage à vous
      Pauline Lalangue

  2. Chaque soir dans notre hameau traine une meute les chiens se rassemblent et divaguent ensemble, courent derrière les voitures et souvent les gens.
    Ils aboient grognent et parfois montrent les dents.
    Les propriétaires rigolent …. Un jour un gamin se fera mordre….

RÉAGIR À CET ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.