8 raisons d'adopter un chien dans un refuge

Vous êtes décidé à partager votre vie avec le meilleur ami de l’homme, votre décision est mûrement réfléchie et vous savez que l’adoption est un acte responsable ? Et bien félicitations, vous allez vivre des instants magiques en sa compagnie faisant votre bonheur commun. Mais où allez-vous adopter votre futur compagnon ? Dans notre société de consommation où le chien est encore considéré comme un meuble, malgré d’infimes modifications du code civil récemment, beaucoup sont tentés de se diriger vers la première animalerie ou les petite annonces sur internet.

Alors que des dizaines de milliers de chiens sont abandonnés chaque année en France, pourquoi un tel choix ? Hélas les chiens peuplant les refuges souffrent d’une double peine : de l’abandon odieux de leur maître lâche et insensible et des idées reçues qui courent à leur propos, catalogués comme des chiens de refuge vieux et malades, mal éduqués ou encore souffrant de problèmes comportementaux. Voici huit raisons qui, espérons-le, vous persuaderons d’adopter votre futur compagnon dans un refuge et sauver l’un de ces nombreux chiens victimes malgré eux de la stupidité de leurs « humains » et d’idées fausses :

1. Sauver non pas une mais deux vies !

On l’oublie souvent, mais en adoptant un chien dans un refuge, l’adoptant sauve à la fois son futur compagnon et permet au refuge d’accueillir un autre chien, qui connaîtra peut être le même destin heureux. Les refuges font face à une surpopulation de chiens abandonnés et n’ont pas les moyens logistiques nécessaires de tous les accueillir.

De nombreuses personnes semblent encore l’ignorer, mais beaucoup de refuges ont recours à l’euthanasie par manque de moyens. Ainsi les plus vieux, les malades ou les chiens catégorisés sont tués par manque de place… En adoptant votre chien dans un refuge, vous libérez une place et sauvez certainement une seconde vie.

2. Le privilège de donner une seconde chance et recevoir un amour inconditionnel

L’être humain, de nature,  a tendance à « donner pour recevoir » et attendre une contrepartie lorsqu’il effectue une bonne action. Et bien rassurez-vous, un chien abandonné à qui vous donnez une seconde chance vous le rendra à l’infini, chaque jour de sa vie, chaque seconde à vos cotés. Sauver la vie d’un chien de refuge est une immense joie et lui offrir une seconde chance, un privilège devant l’amour inconditionnel qu’il vous témoignera.

3. Vous ne financez pas le trafic d’animaux

En achetant votre chiot dans une animalerie, vous avez de fortes chances de tomber sur un chiot provenant des usines à chiots. Des chiots élevés en batterie et importés illégalement d’Europe de l’est, dans un état sanitaire déplorable, séparés précocement de leur mère et qui risquent grandement de présenter des pathologies comportementales. Rappelons que le trafic d’animaux est le 3ème plus lucratif au monde après le trafic de drogues et la vente d’armes.

Avec près de 100 000 chiots et chatons importés illégalement chaque année en France, vous avez donc de grandes probabilités d’enrichir des trafiquants dans le but est de vendre toujours plus et d’augmenter leur marges bénéficiaires au détriment de tout sens moral et de toute considération de la vie animale. Le trafic d’animaux ne concerne pas seulement les animaleries mais aussi les petites annonces de particuliers et certains éleveurs véreux.

4. L’assurance d’adopter un chien en bonne santé

Adopter un chien de refuge en bonne santé
Colin Ross © Pixabay

Les chiens peuplant les refuges reçoivent des soins réguliers, sont à jour de leurs vaccins, vermifugés et stérilisés. Vous avez l’assurance, en adoptant dans un refuge, d’avoir un chien en bonne santé et ayant été régulièrement suivi par un vétérinaire.

5. Vous voulez absolument un chien de race ? Ils sont nombreux dans les refuges !

Vous avez craqué pour une race de chien en particulier pour ses traits de caractère ou ses traits physiques ? Personne ne vous ferra changer d’avis ? Mais savez-vous que de nombreux chiens de race attendent aussi d’être adoptés dans les refuges ?

Une croyance populaire bien ancrée tend à laisser croire que seul des chiens croisés ou vulgairement appelés « bâtards » sont proposés à l’adoption.

Mais de nombreux chiens de race, même rares, attendent d’être adoptés dans les refuges. Alors avant de vous précipiter chez un éleveur ou dans une animalerie, renseignez-vous auprès des nombreux refuges et associations de votre région ainsi qu’au niveau national. En effet, l’économie concédée par l’adoption en refuge vous paiera largement le trajet si vous deviez vous déplacer loin de votre domicile pour adopter votre futur compagnon.

6. Vous économisez de l’argent pour offrir un meilleur confort de vie à votre compagnon

Comme nous l’avons vu plus haut, nous vous déconseillons fortement d’acheter un chien dans une animalerie pour les raisons évoquées. Les chiots y sont vendus aux environs de 1000€ alors qu’un refuge ne vous demandera qu’une participation financière aux soins vétérinaires du chien, s’échelonnant entre 150 et 200€ selon l’âge du chien à la SPA.

Pourquoi ne garderiez-vous pas ces 1000 € pour offrir un meilleur confort de vie à votre compagnon plutôt qu’enrichir ces supermarchés qui vous octroient même des crédits pour vous vendre un chien en « promotion »? Cette somme pourra financer son assurance santé pendant plus de quatre ans par exemple, à raison de 20€/mois, ou encore payer un abonnement en club canin pour pratiquer agility et obéissance durant plusieurs années.

7. Adopter un chien adulte, déjà propre et éduqué

Adopter un chien adulte propre
Jonatan Burneo @ Unsplash

Un autre avantage de l’adoption en refuge est la possibilité d’adopter un chien adulte qui aura déjà vécu en famille, propre, un minimum éduqué et socialisé. De plus, s’il venait à présenter des problèmes comportementaux à son arrivée au refuge, de nombreux éducateurs canins rééduquent ces chiens bénévolement.

8. Vous serez un ambassadeur de l’adoption

En adoptant un chien dans un refuge, vous deviendrez un ambassadeur de l’adoption. Lorsque l’on vous dira combien votre chien est beau et bien éduqué et que l’on vous demandera d’où il vient, vous répondrez fièrement que vous l’avez adopté dans un refuge ! Vous susciterez ainsi l’intérêt de vos interlocuteurs à penser adoption plutôt qu’achat.

Pour conclure

Chaque adoptant qui a un jour franchi les portes d’un refuge témoignera de ce moment intense et rempli d’émotions qu’a été la première rencontre avec son compagnon adopté. Cet instant où les regards se sont croisés et cette promesse personnelle et solennelle qu’il ne sera plus jamais abandonné. Ces chiens, que la bêtise humaine n’a pas épargné, sont tout à fait conscients de la seconde chance que vous leur offrirez et vous donneront en retour un amour inconditionnel. Avez-vous besoin de plus de raisons pour adopter votre futur compagnon dans un refuge ?

Crédit photo : Aditya Joshi © Unsplash

24 Commentaires

  1. C’est un très bon article, d’autant que les abandons ont augmenté de 10% cette année… Je me permets de rajouter une des raisons qui pousse les gens à acheter en animalerie ou chez un éleveur, c’est le fait d’avoir un chiot… Evidemment, beaucoup de personnes veulent des bébés, parce qu’ils considèrent que c’est beaucoup mieux de l’avoir très jeune. Ce qui est faux, mais c’est une idée qui a dû mal à s’amoindrir.
    Personnellement, j’ai adopté un chien dit « senior », je vous rejoins totalement sur la reconnaissance et l’amour inconditionnel qu’il nous apporte. Je n’ai jamais eu aucun problème d’ordre comportemental (bien que ce soit un chapardeur de saucisson 🙂 )et d’ordre physique. Il pète le feu, et les gens sont toujours surpris quand je leur annonce l’âge qu’il a.

    • Au refuge, il y a aussi des chiots… Nous avons adoptés Angelot notre chien à l’âge de 3 mois dans un refuge, dans un premier temps on y aller pour une vieille puce qui nous avait fait craquer sur le site du refuge et une fois sur place, on nous dit finalement elle ne s’accorde pas avec les chats…. Erf déception, je vais pas mettre mes bébés à la porte lol
      En retournant sur nos pas, pour partir, ce petit chiot m’a appelé derrière ses barreaux ! J’ai versé ma larme et je lui ai ouvert mon coeur, au moins il s’accorde avec mes bébés, mais quel petit con.
      Je le menace souvent de le ramener au refuge mais il ne me croit pas lol

  2. Cet article est très bien écrit et donne effectivement envie de s’occuper de ces petits loulous qui ne demandent que de l’amour. J’ai adopté une chienne au refuge de Calais il y a 7 mois et oui, c’est bien vrai, elle nous porte un amour inconditionnel, elle est très proche de nous et nous nous comprenons comme si nous avions toujours vécu ensemble! Elle a 2 ans et demi, elle est propre et en bonne santé. Lors de notre « balade » dans le refuge, nos regards se sont croisés et il y a eu comme un « coup de foudre », c’est ainsi que nous nous sommes choisies. Depuis elle nous apporte du bonheur et de l’amour et nous lui rendons bien. Il ne faut pas hésitez à adopter dans un refuge, ce sont de très bons chiens, meilleurs même qu’en animalerie!

  3. Merci de faire des articles comme ça ! J’en parle souvent autour de moi et bien sur tout le monde est d’accord sur le coup, pourtant la plupart des mes amies viennent m’annoncer quelques moi plus tard qu’elles viennent d’acheter « un petit chiot de race trooooooooop mignon » ça me tue ! Bref merci de participer à la sensibilisation 🙂

    Vous pourriez peut-être rajouter que les traffic de chien sont en parti alimentés par des chiens de race volés en France pour la reproduction, donc adopter c’est participer à la protection de sont animal (on voit de plus en plus de gens qui achètent des chiens de race puis qui viennent pleurer qu’on les leur à voler, ils ne se rendent même pas comptent qu’en achetant en animalerie ils ont des chances de participer à ça)

    • Merci pour votre suggestion Laura. Effectivement beaucoup de chiens de race sont volés dans le but de faire de la reproduction dans les usines à chiots et d’autres, comme les chiens catégorisés, pour des faire des combats de chiens. Les vols de chiens sont en augmentation en France hélas… Certains vont même jusqu’à voler des chiens de race dans les refuges.

  4. Bon article. Il serait intéressant de rajouter cependant qu’il y a aussi beaucoup de chiots (et chatons aussi) dans les refuges. L’idée, comme celle qu’il n’y aurait que des « bâtards » est tenace. Non, il n’y a pas que des adultes ! Il y a des chiots, des chiens ados… de tout !

    • Merci pour votre suggestion Déborah. Je vais surement écrire un article prochainement sur les idées reçues à propos des chiens de refuge et je ne manquerai pas de parler des nombreux chiots qui peuplent les refuges.

  5. Pour avoir adopté un chien à la SPA il y a presque deux ans je suis effectivement ravie par ce loulou. Je l’ai eu jeune (1 an 1/2), sociabilisé, propre. Les bénévoles font un super boulot en suivant régulièrement les heureux adoptés et en s’occupant corps et âme des loulous qui attendent leur happy end. J’ai la chance d’avoir un beau chien en pleine forme très attaché à la famille, super sociable. Que les bénévoles continuent comme ça et que les mentalités changent pour certains et les toutous auront enfin ce qu’ils méritent !

  6. Magnifique article que je me suis empressé de partager 🙂

    adopter en refuge c’est lutter contre le trafic, et aussi contre la sur-production … qui vient remplir les refuges. les races à la mode sont produites en très grand nombre même en France, et comme il faut ensuite absolument caser les chiots, les vendeurs (particuliers comme professionnels) sont souvent peu regardant sur les clients et ne se soucient pas du devenir des chiens. c’est comme cela que l’on retrouve beaucoup de chien de races, même avec LOF, dans les refuges et associations. 🙁

    oui, un chien adopté en refuge est reconnaissant, car il sait lui (contrairement au chiot qui n’a connu que çà) que le confort et l’amour que vous lui apportez n’est pas présent partout, et surtout pas dans sa vie avant vous.

    et c’est également vrai que quand on me dit que mon husky est magnifique, je ressens de la fierté à répondre qu’il vient d’une association qui l’a sauvé de l’euthanasie. 🙂

  7. J’aiJ eu 4 chiens dans ma vie, dont 3 adoptés en refuge, 2 par moi-même, et le 3eme adopté par mon fils, mais qui a finalement atterri à la maison.
    Les deux qui sont actuellement avec nous ont presque 7 et 5 ans, ils sont en bonne santé, et ils ont été adoptés très jeunes (2 mois et 3 mois).
    Ma chienne de presque 5 ans est super, elle sait faire plein de choses, s’éclate en agility et fait du sauvetage. Quand on me dit « quel joli chien, c’est quoi comme race » je suis fière de répondre « made in SPA ! ».
    Pourtant elle avait pris un mauvais départ, abandonnée à 1 mois avec ses 8 frères et soeurs dans un carton en plein été. Les bénévoles de l’Aspa se sont relayés nuit et jour pendant un mois pour les nourrir au biberon, et ils ont tous trouvé une famille.
    N’ayez pas peur d’aller choisir un animal en refuge, vous trouverez un compagnon formidable, et vous vivrez une belle histoire.

  8. Ayant eu plusieurs experiences d’adoptions de chiens, chats, chevaux.., j’aimerais également ajouter deux choses: les bénévoles connaissent le caractère donc peuvent mieux nous orienter, par rapport à notre style de vie/attentes, avec un animal adulte, alors qu’un chiot c’est un peu une pochette surprise. Chaque animal possède un caractère et ce même dès la naissance!
    Ce que j’ai aussi appris grâce a l’adoption et que même s’il y a un problème de comportement (pincer/ aboyer/ fuguer/ très craintif etc) il ne faut pas paniquer, tout se travaille! Patience, rigueur, quelques techniques et amour!!

  9. Merci pour votre retour d’expérience Zaza. C’est très juste, les chiens adultes ont un caractère plus ou moins déjà bien affirmé selon l’âge, ce qui facilite le choix et le conseil des bénévoles pour les futurs adoptants.

  10. Article très bien écrit et qui est on ne peut plus vrai. Nous on a pas adopté via la spa, on venait de perdre notre chien, on a préféré accueillir en famille d’accueil…et finalement il est resté chez nous, on a pas pu le laisser repartir ah c’est sur, c’est pas facile tout les jours, il a un passé et des séquelles forcément mais la bonne volonté qu’il montre, l’amour et la reconnaissance qu’il nous donne…ca vaut tout

  11. Ces témoignages me touchent beaucoup. J’ai moins aussi récupérer une chienne berger malinois depuis peu, avec passé difficile. Elle a 9 ans et ..je l’adore! C’est chouette de voir des personnes se mobiliser pour rendre la vie de ses animaux en souffrance, plus heureux. On va continuer!

  12. bonjour,
    Cet article est super bien écrit, c’est vrai que rien de tel qu’adopter un animal en refuge. Tous mes animaux viennent de là et je ne l’ai jamais regretté et je les ai adopté jeunes ou plus âgés peu importe c’est le feeling qui est passé. Ils sont effectivement toujours aussi reconnaissants d’avoir été sortis du refuge, ils ne sont pas forcément tous super câlins mais a leur manière montre leur reconnaissance. L’avantage est d’être conseillé par les bénévoles et les personnes travaillant là car ils connaissent le caractère des animaux et vont nous guider au mieux pour trouver l’animal qui nous correspondra le plus, et justement pas dans le but de vendre mais de faire que l’adoption marche. Encore merci a toutes les personnes qui jour après jour prennent soin de ces animaux abandonnés

  13. Jazz est entré dans notre vie de famille le 24 mai 2015. Nous l’avons adopté aux PO de la Spa de Paris Bastille.
    Depuis lors il nous prouve chaque jour que nous avons eu raison de l’adopter. Les rires et les belles balades tous les jours, la sortie du matin avec mon mari, la grande balade l’après-midi sur les bords de Marne avec l’apprentissage de l’obéissance et les jeux fous avec les chiens de rencontre, La sortie du soir avec mes fils qui l’adorent tous les deux, bref, Jazz a apporté le bonheur avec lui.
    Il est parfaitement adapté à cette vie, tous les gens qui le connaissent l’aiment, personne ne comprend comment ce petit épagneul breton a pu être abandonné.

  14. Nous avons adopté un très gros chien, un croisé leonberg, à la spa, il avait 4 ans. Il était gros, à toujours pris beaucoup de place, et adorait se baigner dans les fossés bien dégoûtant… Et puis il s’est révélé merveilleux. Gentil, protecteur (il défendait nos enfants contre quiconque avait un geste envers eux), fidèle …. Un chien presque parfait, et en plus déjà éduqué, propre, assis, retours, tout était déjà fait ! Malheureusement il est parti 5 ans plus tard, foudroyé par le cancer. Allez dans un refuge, demandez si vous pouvez faire une balade avec tel ou tel chien, certains le propose et même l’apprécie, histoire de changer un peu les idées des toutous, et puis vous serez étonnés…. Ben non, c’est pas un sal chien mal éduqué abandonné parce que personne ne pouvait en avoir raison !

  15. Reda, merci pour cet article magnifique.
    Je suis totalement d’accord avec tous les points que vous abordez.
    J’ai adopté un senior de 8 ans à la SPA, un lhassa mélangé, tout noir (j’ignorais jusqu’à cette adoption que les chiens noirs avaient moins de chance que les autres d’être adoptés, la bêtise humaine étant malheureusement sans limite).
    C’est un amour de chien qui ne nous a jamais posé le moindre problème depuis son adoption il y a 8 mois maintenant. Nous l’adorons, et nous le rend chaque jour.
    Et il m’a sortie de la déprime due à la mort de mon vieux york adoré survenue l’an dernier, juste avant ses 15 ans…
    Ce n’est pas mon 1er chien, mais c’est ma 1ère adoption à la SPA, et je sais qu’à l’avenir, tous mes chiens viendront de la SPA.
    Il y a encore tant de préjugés sur les chiens de refuge… alors je ne rate jamais une occasion de faire de la pub pour eux.
    Mon « batârd » de lhassa étant extrêmement joli (et oui, il n’y a pas que les chiens de race qui sont beaux !), il attire beaucoup de compliments et de commentaires : « oh qu’il est joli ! mais c’est quoi comme race ? », alors j’explique à chaque fois qu’il a des centaines de chiens qui attendent une famille derrière les grilles d’un box.
    Merci pour votre site, si intelligemment fait.

  16. Depuis gamine on a toujours eu des chiens à la maison, et pour moi c’était hors de question d’en acheter un dans un élevage ou une animalerie. Des vieux des jeunes des noirs peu importe c’est le toutou qui compte. Des seniors j’en ai déjà adopté 2 : une vieille caniche noire de 9 ans avec de belles tumeurs mammaires que le refuge avait trouvé dans la rue, 3 ans de bonheur, elle me regardait avec les yeux de l’amour. Un croisé de 9 ans, abandonné par les gens qui l’avaient pris chiot, leur enfant soit disant allergique, ils voulaient l’euthanasie, la directrice du refuge s’est battue pour qu’il vive, je l’ai adopté ce fut très dur au départ, il grognait, m a pincé parce que je voulait le coucher sur le côté m’empêchait de sortir de ma chambre, même ma mère a eu peur que je le ramène au refuge … au départ il fallait que je le musèle simplement pour le brosser … l’amour de ma vie … on se comprenait sans paroles il m’a abandonné 3 ans plus tard ce fut un drame pour moi.
    Ma petite dernière, une bichonne, dans le même refuge, elle avait 3 ans, sa maîtresse l’avait acheté apparemment en animalerie et est tombé gravement malade, on partage notre vie depuis bientôt 8 ans, elle ne voit que par moi, c’est dur pour les personnes qui me la garde ou quand elle reste seule, mais c’est mon bébé qui vivra avec moi jusqu’au bout.
    A tous ceux avec lesquels je discute je leur dis : adoptez un chien adulte, il ne sera pas « parfait » mais vous n’aurez jamais les chaussures détruites (une seule chaussure de grignotee sur 5 chiens adultes adoptés)

  17. Le dernier de nos 5 chats nous a quitté le 21 octobre dernier, elle avait 18 ans 1/2 et la maison nous a parue bien vide. J en ai eu assez de pleurer et 3 semaines après nous sommes allés au refuge de montgeron où on nous a présenté une petite chienne de 2 ans 1/2 qui attendait l adoption depuis 6 mois. Elle est toute mignonne et très gentille même si elle obéit quand elle veut. Nous l avons depuis 6 semaines et on ne peut que craquer quand elle nous regarde avec les yeux pleins de tendresse ! C est une coquine et tant mieux car ce n est pas une peluche. Elle est très propre, très sociable et très affectueuse elle a fait disparaître le brouillard de chagrin qui était sur nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.