Comment aider un chien aveugle

Comment prendre soin d’un chien aveugle ?

Votre chien est aveugle ou le devient ? Vous craignez qu’il ne puisse plus retrouver sa vie d’avant ? Rassurez-vous, la vue n’est pas le sens le plus développé chez le meilleur ami de l’homme. Après une période d’adaptation où d’autres sens tels que l’ouïe et l’odorat vont compenser son handicap, le chien aveugle pourra tout à fait avoir une existence heureuse. Voyons quelles sont les raisons de la cécité chez le chien et surtout comment l’aider au quotidien.

Pourquoi un chien devient-il aveugle ?

La cécité chez le chien est hélas assez courante. Elle peut être partielle ou totale (un œil ou les deux yeux), intervenir progressivement ou brutalement. Le vieillissement entraîne une baisse de la vue chez le chien. Il devient un facteur aggravant de certaines maladies (qui peuvent néanmoins intervenir à n’importe quel âge) à l’origine de la cécité chez le chien :

  • La cataracte : affection oculaire qui entraîne une opacification du cristallin, la vue baisse progressivement jusqu’à la cécité ;
  • Le glaucome : augmentation de la pression intraoculaire qui atteint le nerf optique et la rétine ;
  • L’uvéite : inflammation de l’uvée (l’enveloppe interne de l’œil du chien) ;
  • Le diabète sucré : augmentation du taux de sucre dans le sang (hyperglycémie) pouvant entraîner une cataracte diabétique ;
  • La luxation du cristallin : le cristallin peut basculer dans la chambre antérieure ou postérieure, le chien souffre de fortes douleurs ;
  • Le décollement de la rétine : les deux couches qui composent la rétine se séparent (neurorétine et epithélium) ;
  • l’opacité cornéenne : la cornée perd de sa transparence, se voile, les yeux sont rouges.

Ces maladies doivent être diagnostiquées au plus tôt afin de contenir la perte de vision chez le chien. Pour cela, le vétérinaire procède à des examens pour déterminer l’origine de la cécité chez le chien. Un traitement médical peut être mis en place et dans certains cas, une opération chirurgicale. L’ophtalmologie vétérinaire est une spécialité à part entière.

Comment savoir si mon chien est aveugle ?

Lorsque la cécité s’installe, le chien aveugle commence à se cogner quand il se déplace dans des endroits pourtant familiers, que ce soit à la maison ou lors de promenades. Il se montre maladroit, hésitant. Dans les lieux qu’il découvre, il est désorienté et sait difficilement où aller. Il est surpris par les bruits en extérieur.

Le chien aveugle est souvent surpris lorsqu’on l’approche ou le touche. Il sursaute car il ne nous voit hélas pas venir malgré ses autres sens développés tels que l’odorat ou l’ouïe. Il est stressé, passe plus de temps sur son coussin ou reste plus en retrait qu’à l’accoutumée.

On notera sur le plan physique l’apparition progressive d’un film de couleur blanche ou d’aspect bleuté dans l’un ou les deux yeux qui doit vous interpeller. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Les conséquences de la cécité chez le chien

Bien que le chien dispose d’une grande capacité d’adaptation sensorielle, la perte de vue brutale est tout de même un traumatisme qui provoque stress et anxiété. Néanmoins, et surtout quand la cécité s’installe progressivement, ses autres sens vont s’adapter rapidement et compenser progressivement la perte de la vue notamment grâce au flair et à l’ouïe.

La vue n’étant pas le sens le plus développé chez le chien, votre toutou, bien qu’aveugle, peut avoir une vie tout à fait heureuse. Votre présence, votre affection et quelques ajustements dans la vie quotidienne seront déterminants pour qu’il surmonte son handicap comme nous allons le voir dans la prochaine partie.

Les conséquences de la cécité chez le chien
carterse, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Comment aider un chien aveugle au quotidien ?

Découvrez nos conseils et astuces pour aider votre chien aveugle à surmonter son handicap au quotidien :

Sécurisez votre logement

Si vous avez des escaliers, nous vous conseillons d’installer des barrières de sécurité comme vous le feriez pour des enfants en bas âge. Dans le même registre, placez des protections sur les angles des tables basses et autres meubles sur lesquels votre chien pourrait se blesser.

Expliquez également aux enfants l’importance de ranger leurs jouets afin d’éviter que le chien trébuche sur l’un d’eux et se blesse. Même chose pour les câbles électriques qui doivent être cachés.

Vous pouvez installer des tapis dans votre logement pour faciliter ses déplacements et lui permettre d’avoir un repère, de savoir dans quelle pièce il se trouve.

Enfin, si vous disposez d’une piscine, bloquez l’accès à votre chien si vous n’êtes pas présent pour surveiller. Car même s’il sait nager, trouver la sortie sera très compliqué.

Faites l’exercice suivant : promenez-vous à “quatre pattes” dans votre logement pour trouver de potentielles sources de danger auxquels vous n’auriez pas pensé !

Maintenez votre agencement intérieur tel quel

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de ne pas changer l’agencement de votre logement lorsque vous vivez avec un chien aveugle. Ce dernier a besoin de repères dans un environnement stable. Sauf évidemment pour lui faciliter le passage dans certains endroits biscornus ou étroits.

De même, conservez aux mêmes endroits ses effets personnels : couchage, gamelles d’eau et de nourriture, jouets etc.

Astuce : Vous pouvez le promener en laisse dans la maison pour le guider, lui montrer les différents parcours et obstacles.

Continuez de le stimuler intellectuellement et physiquement

Ne commettez surtout pas l’erreur d’isoler votre chien dans un petit espace pour le protéger ! Vous ne feriez que renforcer son stress. Au contraire, encouragez-le à se déplacer et félicitez-le. Si vous le pouvez, prenez des congés pour passer plus de temps avec lui au début.

Le jeu est une formidable façon de le stimuler intellectuellement. Le jouet Kong, que l’on remplit de friandises, permet de stimuler son odorat et son ouïe et de l’occuper lorsque vous vous absentez. D’autres jouets parfumés sont idéaux pour les séances de lancer/rapporter.

Evidemment, le chien aveugle a toujours besoin de se dépenser physiquement. Maintenez son rythme de promenades habituel, il sera content d’exercer son odorat encore plus développé.

De manière générale, il est impératif de maintenir sa routine habituelle, très rassurante (heures identiques de balades, de repas, de friandises etc).

Plus sensible au toucher, le chien appréciera par exemple une séance de brossage ou encore mieux un massage canin. Cela l’aidera à s’apaiser et renforcera vos liens.

Continuez de stimuler le chien aveugle
Chewy @ Unsplash

Associez la parole au toucher pour faciliter la compréhension

Autrefois votre chien vous comprenait d’un simple geste. Vous leviez la main, il s’asseyait. Vous posiez votre main sur votre cuisse lors des promenades, il marchait au pied. Aujourd’hui c’est différent, vous devez plus que jamais parler à votre chien et renforcer vos liens par le toucher.

Les ordres tels que “Halte” ou “Stop” doivent être bien intégrés par votre chien en cas de danger. Vous pouvez lui apprendre “à gauche” et “à droite” pour le guider plus facilement.

Il est essentiel de ne pas surprendre votre chien lorsqu’il est paisiblement allongé sur son coussin par exemple. Pour cela, prévenez-le avant de le toucher en l’appelant par son nom, puis approchez-vous doucement pour qu’il puisse sentir votre odeur. Il en est de même pour des invités, expliquez-leur que votre chien est aveugle afin d’éviter toute réaction défensive de sa part s’il venait à être surpris.

En extérieur : une vigilance renforcée

Pour promener votre chien aveugle en toute sécurité, l’utilisation d’une laisse, voir d’une longe est préférable. Même si votre chien a pour habitude de marcher sans laisse à vos côtés, il pourrait être surpris par un bruit au point d’être effrayé et prendre la fuite, démuni de tout repère visuel. Privilégiez les endroits clos pour lâcher votre chien en toute quiétude.

Vous devez également prêter une grande attention aux rencontres avec ses congénères. Si celles-ci se font brusquement, votre chien risque d’être surpris, entraînant une réaction défensive. Étant aveugle, il ne pourra pas percevoir le langage corporel du chien en face et donc savoir si ce dernier est plutôt craintif, agressif ou amical. Préférez une rencontre en douceur en accordant le temps nécessaire à votre chien de sentir son congénère.

Chez le vétérinaire, rassurez-le en lui parlant calmement car il peut être stupéfié par les bruits d’autres animaux et les passages dans le cabinet. Lire notre article Comment apaiser un chien stressé ou craintif chez le vétérinaire pour en savoir plus.

Avec les autres animaux de la maison

Comme nous pourrions surprendre notre chien par un comportement non approprié, les autres animaux du foyer pourraient faire de même. Que ce soit pour un chat ou un autre chien, vous pouvez leur attacher une petite cloche au collier pour qu’ils préviennent de leur présence votre poilu aveugle.

Un congénère au sein du foyer est bénéfique pour votre chien aveugle car ce dernier pourra être guidé et rassuré.

Pour conclure

Malgré que la vue ne soit pas son sens le plus développé, le chien atteint de cécité se montre dans un premier temps stressé et anxieux. Mais grâce à sa formidable capacité d’adaptation sensorielle et au dévouement de ses maîtres, le chien aveugle peut mener une vie très épanouie. Bien que ce handicap chez le chien soit finalement plus traumatisant pour nous que pour lui, ne baissez surtout pas les bras et accompagnez votre chien avec engagement dans cette épreuve.

Crédit photo : David_Will @ Pixabay