Top 10 des races de chiens militaires

Partager

Les chiens ont joué un rôle dans les guerres depuis l’Antiquité. De l’ancêtre du Mastiff qui combattait aux côtés des Romains au Malinois capable de sauter en parachute sur des zones de guerre, les missions des chiens militaires n’ont cessé d’évoluer. Leur intelligence, leur courage et leurs sens développés ont fait d’eux des atouts indispensables pour les armées du monde entier.

Découvrez les 10 races de chiens les plus utilisées par les militaires ainsi que les différents rôles qu’ils exercent avec bravoure au sein des armées.

1. Le Malinois (Berger Belge)

Un Berger Belge Malinois portant un gilet tactique

Le Malinois est l’une des quatre variétés de Bergers Belges qui se distinguent notamment par la longueur et l’aspect des poils. Il est originaire de la région de Malines en Belgique. C’est l’une des races préférées des Français depuis de nombreuses années. Il est de taille moyenne, musclé, puissant et très agile. Le Berger Belge séduit par son tempérament équilibré, sa polyvalence et ses grandes capacités d’apprentissage.

Excellent chien de garde, c’est l’un des chiens militaires les plus utilisés à travers le monde. Il est employé pour diverses missions telles que la surveillance, le contrôle aux frontières, la détection d’explosifs et le sauvetage. C’est également un expert des sauts en parachute. Reconnaissable à son masque noir et à sa couleur fauve charbonnée, c’est un excellent chien de compagnie et de travail.

2. Le Berger Allemand

Un Berger Allemand avec un soldat en extérieur

Le Berger Allemand est issu de croisements de chiens de berger à la fin du XIXe siècle en Allemagne. Il est élégant et athlétique, plutôt grand et musclé. C’est l’un des chiens les plus intelligents du monde, doté d’une forte capacité d’analyse et de réaction. Il est tellement polyvalent qu’il n’existe aucun domaine où le Berger Allemand n’est pas employé.

Evidemment, ce surdoué est massivement utilisé dans les armées. Durant les deux guerres mondiales, il officiait comme chien de secours aux blessés, sentinelle, messager et pisteur. Aujourd’hui il excelle dans la détection d’explosifs et la localisation de personnes disparues. Sa loyauté et son courage en font un choix privilégié pour les opérations.

3. Le Rottweiler

Un Rottweiler debout dans l'herbe

Le Rottweiler a des origines lointaines remontant à des molosses romains. Il tient son nom de la ville de Rottweil en Allemagne où il était utilisé au Moyen Âge pour la garde de troupeaux et de personnes. C’est un molosse au corps massif et musclé qui impressionne au premier regard. Il est en réalité très souple et endurant.

Le Rottweiler excelle dans la garde et la défense. Il a été utilisé par les brigades allemandes et autrichiennes comme chien de guerre, de pistage et de transport. Il demeure encore aujourd’hui un allié des soldats dans la défense et le sauvetage grâce à son odorat exceptionnel.

4. Le Doberman

Un Doberman avec un militaire dans la forêt

Le Doberman est une race créée par un percepteur des impôts nommé Frédéric Louis Dobermann vers 1870 en Allemagne. C’est la seule race créée avec pour unique objectif la défense de son maître. Ce chien athlétique et puissant serait issu notamment de croisements entre des Rotweillers, Beaucerons et Bergers de Thuringe.

Il fut utilisé durant les guerres mondiales pour son intelligence et sa loyauté, en particulier par les marines américains en tant que chien de guerre pour la reconnaissance et la garde. Un Doberman nommé Kurt a sauvé de nombreuses vies au péril de la sienne lors de la bataille de Guam en 1944.

5. Le Berger Hollandais

Un Berger Hollandais assis

Le Berger Hollandais, originaire des Pays-Bas, est issu de croisements entre le Berger Allemand et des chiens de berger locaux au XIXe siècle. Il existe 3 variétés de poils : court, long et dur. Grand sportif et alerte, il était initialement utilisé pour la conduite des troupeaux. Intelligent, il apprend vite et excelle dans de nombreuses disciplines telles que la pistage, l’obéissance, l’agility et naturellement en RCI.

C’est un excellent chien de travail qui assiste policiers et soldats dans la recherche et le secours. Sa vivacité et son endurance en font un excellent choix pour ces missions.

6. Le Labrador Retriever

Un Labrador Retriever qui saute un obstacle en agility
Leslie Black @ Pixabay

Le Labrador Retriever est originaire de Terre-Neuve au Canada. C’est un remarquable rapporteur de gibier d’eau et un très bon nageur grâce à ses pattes palmées et sa queue épaisse. Il est de taille moyenne, athlétique et musclé. Le Labrador est le meilleur chien guide d’aveugle du monde grâce à son intelligence et sa docilité.

Son flair hors du commun l’a amené à être l’allié des forces de l’ordre pour la localisation et la détection de drogues et d’explosifs. Les militaires l’ont utilisés notamment au Vietnam en tant qu’éclaireur pour repérer les blessés et les ennemis, et plus récemment comme chien de thérapie pour les soldats souffrant de stress post-traumatique.

7. Le Husky Sibérien

Un Husky Sibérien
© Pxhere

Originaire de Sibérie orientale, le Husky Sibérien était utilisé il y a plus de 2000 ans par des éleveurs de rennes pour tirer des traîneaux. Ce magnifique chien russe est extrêmement endurant et resistant au froid grâce à sa fourrure épaisse. C’est un sportif aguerri qui excelle en canicross, canivtt et skijoring.

Le Husky Sibérien a servi dans l’Arctique durant la Seconde Guerre mondiale pour des opérations de secours et de transport. C’est un compagnon amical et sociable qui n’aime pas la solitude.

8. Le Boxer

Un chien Boxer à la plage
© PxHere

Issu du croisement entre le Bullenbeisser et le Bulldog Anglais au XIXe siècle, le Boxer est un chien d’origine allemande. Il est de taille moyenne, très musclé et se distingue par son museau carré typique. C’est un excellent gardien au tempérament équilibré, qui se montre joyeux et dynamique.

Il fut employé comme chien militaire durant la Première Guerre mondiale. Le Boxer était chargé de porter des paquets et messages, d’attaquer si nécessaire et de garder. Il est aujourd’hui principalement utilisé par la police dans son pays d’origine pour des missions de sécurisation du territoire. C’est un formidable compagnon qui se montre patient avec les enfants.

9. Le Beauceron

Un Beauceron dans la forêt
Christels © Pixabay

Le Beauceron, ou Berger de Beauce, est une race d’origine française. D’abord utilisé pour la chasse au gros gibier, il est rapidement devenu un chien de berger et de garde hors du commun. Athlétique, intelligent et loyal, il a été utilisé par l’armée française lors des deux guerres mondiales pour la transmission de messages et la détection de mines.

C’est un chien de travail polyvalent qui peut exercer des missions de garde, de défense ou de localisation de personnes. Le Beauceron est un compagnon docile et calme, qui nécessite beaucoup d’exercice physique.

10. Le Terrier Russe Noir

Un Terrier Russe Noir debout dans l'herbe

Le Terrier Russe Noir a été créé à partir de 17 croisements dont l’Airedale-terrier, le Schnauzer et le Rottweiler dans les années 1950, à l’initiative de l’armée soviétique. Ce chien de grande taille et très robuste, est capable de s’adapter aux conditions climatiques extrêmes pour des missions de garde et de patrouille. Il a longtemps servi pour la surveillance de sites sensibles et des actions de recherche et sauvetage.

C’est une race assez peu connue en dehors de la Russie.

Rôles des chiens militaires

Les chiens militaires sont considérés comme de véritables soldats au même titre que leurs maîtres-chiens, remplissant des missions variées. Grâce à leurs sens affutés, leur agilité et leur loyauté à toute épreuve, ils sont de véritables atouts sur le terrain.

Chien de combat

Il est entraîné au mordant pour attaquer et neutraliser l’ennemi sur commande. Il veille sur son binôme qu’il défend avec courage en toutes circonstances, souvent dans des manœuvres de reconnaissance et d’infiltration.

Chien de recherche et sauvetage

Grâce à son flair exceptionnel, il est capable de localiser rapidement des victimes ensevelies sous les décombres en cas de catastrophe naturelle, ou des soldats blessés sur les champs de bataille.

Chien de détection d’explosifs et de drogues

Son odorat surdéveloppé lui permet de détecter la présence de substances illicites ou dangereuses, notamment lors de contrôles aux frontières ou dans les aéroports. Il garantit la sécurité des troupes et des civils tout en luttant contre le trafic de stupéfiants.

Chien de patrouille et de garde

Sentinelle infatigable, il patrouille à la quête de toute présence suspecte sur les bases et les sites sensibles. Il donne l’alerte en cas d’intrusions ou d’attaques ennemies.

Chien messager

Avant l’arrivée des technologies de communication modernes, il était chargé de transmettre des messages entre les différentes unités sur le front, permettant la coordination des opérations.

Chien de traîneau

Ils permettent d’acheminer munitions, vivres et matériel aux troupes dans des conditions extrêmes, là où les véhicules motorisés ne peuvent pas accéder. Ils sont capables de tirer des traîneaux lourdement chargés sur de longues distance grâce à leur endurance.

Reda Atallah
Reda Atallah
Reda Atallah, fondateur de Guide du Chien, partage sa passion pour les chiens depuis 2010. Auteur de plus de 300 articles, il fournit des conseils pratiques aux propriétaires de chiens. Il a partagé sa vie avec des Akita Inu et un Cane Corso.

À lire aussi

Articles similaires