Top 15 des races de chiens musclés

Partager

Parmi les centaines de races canines, certaines se distinguent par leur physique impressionnant. Tels de véritables athlètes, ces chiens musclés fascinent par leur puissance et leur corps magnifiquement sculpté. Descendants pour la plupart de molosses, ils ont en commun une musculature saillante et une force admirable.

Grâce à leurs atouts et au fil de sélections rigoureuses, ils ont été utilisés pour des rôles tels que la garde et la protection. Découvrez notre top 15 des chiens les plus musclés, du Dogue de Bordeaux au Bully Kutta, en passant par le Tosa Inu.

1. Le Dogue de Bordeaux

Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux tire ses origines lointaines de molosses utilisés comme chiens de guerre durant l’Antiquité. Il fait partie des plus anciennes races canines françaises. C’est un molosse trapu et puissant, doté d’une carrure athlétique et d’une tête massive et anguleuse. Son poil est court et fin, unicolore et se décline dans toute la gamme des fauves.

Le Dogue de Bordeaux est un excellent gardien qui impressionne non seulement par son physique très musclé, mais aussi par son courage et sa détermination. C’est un chien au caractère calme et équilibré, extrêmement proche de sa famille, doux et patient avec les enfants.

2. Le Bullmastiff

Bullmastiff debout dans l'herbe

Originaire de Grande-Bretagne, le Bullmastiff est un chien musclé issu du croisement entre le Mastiff et le Bulldog Anglais au 19ème siècle. Il a été développé pour lutter contre le braconnage et a également été utilisé comme chien policier et chien de garde. C’est un chien très puissant qui possède une forte musculature, un poitrail large et une tête imposante couverte de plis.

Le Bullmastiff est un compagnon très proche de ses maîtres et d’une grande gaieté. Il nécessite une alimentation équilibrée pour maintenir sa masse musculaire. C’est un chien calme au quotidien, se montrant assez méfiant envers les étrangers.

3. Le Tosa Inu

Tosa Inu

Le Tosa Inu, chien japonais, est issu de croisements entre chiens locaux, dont le Shikoku Inu, et notamment le Mastiff, le Saint-Bernard et le Dogue Allemand, à la fin du 19ème siècle. Il était, malheureusement, destiné aux combats de chiens. C’est un grand chien qui impressionne par ses muscles saillants et son corps athlétique, pouvant peser jusqu’à 90 kg !

Ce molosse, impressionnant en apparence, est en réalité un chien calme et affectueux avec sa famille. C’est un excellent gardien, courageux et dévoué aux siens. Sa détention est règlementée en France : catégorie 2 pour un Tosa Inu inscrit au LOF et catégorie 1 dans le cas contraire.

4. Le Fila Brasileiro

Jeune femelle Fila Brasileiro

Le Fila Brasileiro, aussi appelé Mâtin Brésilien, a été développé au Brésil par des colons portugais au 15ème siècle à partir de différents croisements de molosses européens et du Bloodhound. Initialement, il était utilisé pour garder le bétail et chasser les jaguars. C’est un grand chien à l’ossature lourde et à la musculature spectaculaire, qui reste néanmoins très agile.

Le Fila Brasileiro est un chien de garde et de protection redoutable, réputé pour sa détermination et son courage inébranlable. La police et l’armée brésiliennes l’emploient pour le pistage en raison de son flair exceptionnel.

5. Le Boerboel

Boerboel
947051 © Pixabay

Le Boerboel est une race développée par les fermiers boers d’Afrique du Sud, qui ont croisé des chiens européens et locaux avec le Brabanter Bullenbijter, une race aujourd’hui éteinte. C’est à l’origine un chien de ferme chargé de protéger les troupeaux contre les prédateurs sauvages. C’est un chien imposant et musclé, à la tête large et aux mâchoires puissantes.

Le Boerboel est un chien de travail polyvalent, apte à la garde et obéissant. C’est également un chien de compagnie calme, équilibré et doux avec les enfants. Il est à noter que cette race n’est pas reconnue par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) et qu’elle est interdite en France (chiens « d’attaque », catégorie 1).

6. Le Cane Corso

Cane Corso noir
Sophie Hollies © Unsplash

Le Cane Corso, ou chien de cour italien, descend des molosses romains autrefois utilisés comme chiens de guerre. C’est un chien à l’anatomie proportionnée, musclé et athlétique. Bien qu’il paraisse imposant, le Cane Corso est d’une agilité et d’une rapidité remarquables. C’est un chien sportif, à la fois calme et posé.

Ce magnifique italien est très affectueux avec les membres de la famille, tendre avec les enfants et sociable avec les étrangers. C’est un remarquable chien de garde, dévoué et loyal qui aboie assez peu. Il affectionne les moments partagés avec ses maîtres et peut paraître « pot de colle » tant il raffole des câlins.

7. Le Dogue Argentin

Dogues Argentin qui jouent

Le Dogue Argentin a été créé au début du 19ème siècle en Argentine pour la chasse au gros gibier. Puissant et agile, il possède une musculature massive mise en valeur par une belle robe blanche. C’est un chien intelligent, protecteur et très attaché à son maître.

Débordant d’énergie, il a besoin d’exercice physique pour s’épanouir. Le Dogue Argentin peut s’affirmer dans des sports canins tels que l’agility ou le canicross. L’entretien de sa masse musculaire passe par une alimentation riche en protéines et un entraînement régulier. C’est un grand chien au fort tempérament qui nécessite d’être canalisé par une socialisation et une éducation précoce.

8. Le Bandog

Bandog allongé dans une prairie
Sarka Jonasova © Pixabay

Le Bandog est issu de croisements entre l’American Pitbull Terrier et des molosses tels que le Mastiff, réalisés dans les années 1960 en Angleterre. Son créateur, le Dr Swinford, avait pour objectif de créer un chien de garde exceptionnel. Ce grand molosse présente un corps large et massif s’inscrivant dans un rectangle, ainsi qu’une tête large et carrée.

Sélectionné principalement pour la garde, le Bandog est un chien territorial et protecteur. Il est proche des siens et nécessite une éducation et une socialisation rigoureuse. Le Bandog n’est pas reconnu par le FCI et est classé en catégorie 1.

9. Le Bully Kutta

Nicolas2200, CC0, via Wikimedia Commons

Le Bully Kutta, appelé aussi Mastiff Indien ou Mastiff Pakistanais, est une race de chien originaire du sous-continent indien, remontant au 16ème siècle. Il était à l’origine employé comme chien de garde et de chasse, apprécié par les souverains locaux.

Ce colosse à la silhouette massive et musclée peut peser jusqu’à 90 kg et mesurer 80 cm au garrot. C’est un sportif qui a besoin d’activité physique régulière pour canaliser son énergie. Son entretien demande un entraînement quotidien, en veillant à respecter son rythme, et une alimentation riche en protéines. Le Bully Kutta est un chien territorial réservé à un maître expérimenté.

10. Le Dogue Allemand

Femelle Dogue Allemand
axi-schnaxi © Pixabay

Le Dogue Allemand, ou Grand Danois, est une race de chien d’origine germanique élevée à la fin du 19ème siècle. Il descend de chiens de chasse vigoureux comme le Bullenbeisser et était utilisé pour traquer les ours et les sangliers. C’est l’un des plus grands chiens du monde, pouvant atteindre jusqu’à 85 cm au garrot.

Le Dogue Allemand est un chien athlétique et très musclé avec une tête allongée et un regard expressif, lui conférant une allure des plus nobles. Ce géant est un excellent gardien, capable de dissuader très facilement n’importe quel intrus par son apparence imposante. Il est calme, équilibré et profondément attaché à ses maîtres.

11. Le Rottweiler

Rottweiler assis
Kevin Seibel © Unsplash

Le Rottweiler est une race de chien ancienne qui descend des molosses qui accompagnaient les légions romaines. Initialement utilisé pour conduire et protéger le bétail, c’est dans la région Rottweil en Allemagne qu’il s’est imposé au fil des siècles comme un excellent chien de bouvier et de protection.

Le Rottweiler est un chien musclé et sportif au poitrail large et au cou fort, qui se distingue par son poil de couleur noire avec des marques feu bien délimitées. Doté d’une force impressionnante, il est un chien de travail et de garde polyvalent, très apprécié par les forces de l’ordre. C’est un compagnon fidèle et extrêmement doux avec les membres de la famille.

12. L’American Pit Bull Terrier

American Pit Bull Terrier allongé dans l'herbe
Mehdi Gholipour © Pexels

L’American Pit Bull Terrier, originaire d’Angleterre, a été développé à partir de croisements entre des terriers et des Bulldogs au 19ème siècle. L’objectif était de créer un chien de combat puissant, capable d’affronter des ours et des taureaux dans des arènes. Par la suite, il est arrivé aux États-Unis pour servir de chien de ferme et de compagnie.

Le Pit Bull est un animal compact avec une musculature impressionnante mais proportionnée. Contrairement aux idées reçues le présentant comme agressif, il est un chien de famille très amical et doux avec les enfants. Leur acquisition est aussi interdite en France, au grand dam des passionnés de la race.

13. L’American Bully

Un American Bully qui court

L’American Bully est une race de chien récente, apparue aux États-Unis dans les années 1980. La race a été conçue pour obtenir un chien à la morphologie impressionnante en croisant l’American Pit Bull Terrier, l’American Staffordshire Terrier et des bulldogs tels que le Bulldog Anglais. Il existe plusieurs variétés de taille, 33 cm à 57 cm au garrot : le Pocket, le Standard, le Classic et le XL.

L’American Bully est un chien de taille moyenne à la tête massive, au corps compact et musclé. Derrière cette apparence se cache un animal de compagnie sociable et affectueux qui a besoin d’une activité physique modérée.

14. Le Bull Terrier

Bull Terrier marron qui marche
Melanie Thomas © Pixabay

Le Bull Terrier vient de croisements qui eurent lieu en Angleterre au 18ème siècle entre le Bulldog Anglais et l’English White Terrier, aujourd’hui disparu. Hélas, comme pour d’autres races, il fut sélectionné pour les combats d’animaux. Très musclé et bâti en force, le Bull Terrier se distingue par sa tête ovoïde caractéristique en forme de ballon de rugby.

Ce chien de taille moyenne est remarquablement équilibré et amical. Son caractère enjoué en fait un parfait compagnon de jeu, notamment pour les petits. Sportif, le Bull Terrier a besoin d’activité sportive régulière.

15. Le Staffordshire Bull Terrier

Staffordshire Bull Terrier bringé

Le Staffordshire Bull Terrier, communément appelé Staffie, a été développé au 19ème siècle au Royaume-Uni, par le croisement de Bulldogs et de terriers. Il était malheureusement aussi destiné aux combats de chiens. Il se distingue par son anatomie compacte et musclée, sa tête large et ses petites oreilles semi-dresséees.

Le Staffie est un chien de taille moyenne extrêmement apprécié par les Français. Il est réputé pour son amour inconditionnel pour les membres de sa famille et sa sociabilité. Joueur et énergique, il a besoin d’activités stimulantes au quotidien.

Reda Atallah
Reda Atallah
Reda Atallah, fondateur de Guide du Chien, partage sa passion pour les chiens depuis 2010. Auteur de plus de 300 articles, il fournit des conseils pratiques aux propriétaires de chiens. Il a partagé sa vie avec des Akita Inu et un Cane Corso.

À lire aussi

Articles similaires